Holter cardiaque

Un holter ou holter cardiaque est un petit boitier qui permet d’étudier le rythme cardiaque d'un patient sur une courte ou longue durée afin de détecter et d’analyser des pathologies cardiaques. La pose d’un holter ne provoque pas de douleurs, et ne présente pas de complications particulières.

Trouver un spécialiste en Cardiologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Si votre médecin ou cardiologue a détecté un rythme cardiaque irrégulier ou des palpitations, qui n’ont pu être enregistrés par un électrocardiogramme, il préconisera le port d’un holter, afin de parvenir à diagnostiquer l’origine de votre trouble.

Définition : Qu’est-ce qu’un holter ?

Un holter cardiaque est un petit boîtier, pas plus gros que les téléphones portables actuels, qui enregistre l'activité électrique du cœur sur 24 ou 48 heures (holter de courte durée, avec port continu) ou sur une plus longue période (holter de longue durée, avec port discontinu et tenue d’un journal de bord).

Le holter effectue un ECG (électrocardiogramme) tout en permettant au patient de continuer à vaquer à ses activités quotidiennes, en dehors du cabinet du médecin. L’objectif du holter est d’étudier le rythme cardiaque. Des électrodes (sous la forme de patchs plastifiés qui se collent sur la peau) sont placées à des endroits clés sur la poitrine et l'abdomen. Elles sont reliées par des fils fins au boîtier du holter ECG, qui mesure et enregistre le signal électrique cardiaque. Les impulsions électriques cardiaques coordonnent les contractions des différentes composantes du cœur, afin que la circulation sanguine se fasse correctement.

holter

 

 

Quelle différence entre un Holter ECG et un Holter tensionnel ?

 

Un Holter tensionnel est un appareil portatif (ambulatoire) destiné à mesurer et enregistrer la pression artérielle (MAPA) au cours d’une journée et d’une nuit complète, ceci afin de mettre en évidence une potentielle hypertension artérielle.

Tandis qu’un Holter ECG, qui est également un appareil portatif, est lui destiné à enregistrer l’activité électrique du cœur pendant 24h et/ou jusqu'à 72h.

Pourquoi se faire poser un holter rythmique ?

Un holter permet donc d’enregistrer ces impulsions pour évaluer la fréquence cardiaque, le rythme des battements (afin de déterminer s’il est régulier ou irrégulier), ainsi que la puissance des impulsions électriques. Les modifications enregistrées par le holter mesurant l’activité du cœur permettent de :

  • Explorer de manière plus complète que l'électrocardiogramme certaines pathologies cardiaques.
  • Détecter des troubles du rythme cardiaque, par exemple les extrasystoles ou les palpitations.
  • Vérifier l'efficacité d'un traitement antiarythmique ou d’un pacemaker.
  • Repérer des troubles de la conduction cardiaque.
  • Faire un bilan cardiaque sur des patients qui souffrent de perte de connaissance et/ou de douleurs thoraciques.

Comment se préparer à la pose d’un holter ?

Le holter est installé lors d'une consultation en cardiologie. Il n’est pas nécessaire de procéder à une anesthésie locale car cet acte médical n’occasionne aucune douleur, ni d’être à jeun pour la pose. Sauf avis contraire de votre médecin, si vous devez être équipé d’un holter de courte durée, prenez une douche avant ce rendez-vous : en effet, dans la majorité des cas, les holters de courte durée ne doivent pas être retirés avant la fin de l’enregistrement et ne doivent pas être mouillés.

Si vous présentez une abondante pilosité, le médecin sera peut-être obligé de raser les zones où les électrodes doivent être collées afin qu’elles tiennent bien en place.

Il est recommandé, le jour de la pose d’un holter :

  • de porter des vêtements peu décolletés (pour dissimuler les électrodes) et assez amples (pour permettre un port confortable du boîtier) ;
  • d’éviter de porter un soutien-gorge avec armature métallique : une brassière est préférable.

Certains facteurs peuvent interférer avec les résultats de l’enregistrement. Pendant que vous portez le holter, il est donc conseillé :

  • De maintenir votre téléphone portable à une distance d'au moins 15 cm du boîtier.
  • De rester à distance des aimants, des détecteurs de métaux, des fils électriques à haute tension et des appareils électriques ménagers (rasoirs, brosses à dents électriques ou fours à micro-ondes).
  • D’éviter de pratiquer une activité pouvant entraîner une transpiration excessive, ce qui pourrait mener au décollement des électrodes.

Comment se déroule la pose d’un holter ?

La pose d’un holter est assez rapide : elle ne prend que quelques minutes.

Le médecin ou l’infirmier réalise les étapes suivantes :

  1. Le spécialiste de santé fixe les électrodes sur la poitrine. Elles font la taille d’une pièce de 5 centimes et sont collantes pour bien tenir en place le temps de l’examen.
     
  2. Ensuite, le praticien connecte le boîtier du holter cardiaque par des fils souples et fins aux électrodes. Il vous explique quelles sont les précautions à prendre pendant la durée du port du holter.
     
  3. Le médecin ou spécialiste installe le holter pour qu’il vous gêne le moins possible : il peut être glissé dans une poche, une pochette, ou accroché à la ceinture. Il est aussi possible de le porter fixé à une sangle en bandoulière, comme un sac à main.
     
  4. Le médecin vous invite à tenir un journal de vos symptômes pendant le port du holter, et notamment à noter les symptômes constatés (par exemple l'essoufflement, la sensation que votre rythme cardiaque est saccadé ou irrégulier, ou vos douleurs thoraciques), en précisant le moment où ils se sont manifestés et quelle était votre activité à ce moment-là.
     
  5. Une fois la pose du holter terminée, vous pouvez quitter l’établissement médical et reprendre vos activités quotidiennes. L’objectif est d’enregistrer les impulsions électriques de votre cœur en conditions normales, il n’est donc pas utile de vous allonger ni de faire des efforts particuliers.

holter

 

Quelles sont les suites d’un holter ?

Si vous portez un holter de longue durée, il peut être nécessaire de retourner en consultation afin de procéder au changement des électrodes, si elles ne collent plus suffisamment sur la peau.
 

Pour les holters de courte durée, vous devez rendre l’appareil au bout de 24 ou 48 heures, selon la prescription du médecin, afin que celui-ci puisse procéder à l’examen de l’enregistrement.

Quelles sont les complications possibles d’un holter ?

Le port d’un holter ne présente aucun risque particulier. Le corps ne reçoit aucune impulsion électrique pendant l’examen. Toutefois, le port de l'appareil peut s’avérer gênant, surtout pendant la nuit, car il entrave les mouvements, en raison de la présence des fils. Par ailleurs, si les électrodes restent en place pendant une longue période, elles peuvent provoquer des irritations cutanées.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en cardiologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens cardiologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Vos questions fréquemment posées :

Pourquoi se faire poser un holter cardiaque ?

On préconise la pose d'un holter cardiaque en cas de symptômes anormaux de l'activité cardiaque tels que des palpitations, des étourdissements ou des vertiges, tout ce qui nécessite et implique une surveillance particulière. Ce dispositif permet également de contrôler l'efficacité d'un traitement médical.

Comment se doucher avec un Holter ?

Le boitier du holter n’est pas étanche il ne faut donc pas se doucher ou nager avec.

Comment dormir avec un Holter cardiaque (ECG)?

Le mieux est de dormir sur le dos pour ne pas être gêné par le holter et de placer l’appareil à côté de soi dans le lit en veillant à ne pas décoller les électrodes.

Comment se passe la pose d'un Holter ?

La pose d’un holter ne prend que quelques minutes. On fixe les électrodes sur votre poitrine puis on les connecte au boîtier qu’on installe dans l’endroit le moins gênant pour vous.

Peut-on conduire avec un holter tensionnel ?

Il est nécessaire de demander l'avis de votre médecin, néanmoins s'agissant d'un dispositif de contrôle de la tension, il n’y a pas de contre-indication à la conduite avec un holter tensionnel, de même avec un Holter ECG qui a pour but de mesurer l'électrocardiogramme d'un patient.

Peut-on faire du sport avec un holter ?

Il est recommandé de poursuivre ses activités habituelles et si possible de pratiquer une activité sportive (course à pied, vélo..etc). Attention néanmoins il est préférable d'éviter les activités sportives trop intenses et toutes les activités aquatiques sont à proscrire ou nécessite de retirer le holter au préalable.

Traitement associés à la Cardiologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements