Péricardite : définition, causes, traitement

Une péricardite est une inflammation du péricarde souvent liée à une infection virale ou bactérienne, à une insuffisance rénale ou encore à certains cancers. En fonction du type de péricardite (aïgue, chronique) des traitements seront prescrits : repose, prise de médicaments, chirurgie. Inflammation du péricarde, la péricardite entraîne généralement une douleur et des symptômes peu spécifiques. Quels sont-ils et comment prévenir la péricardite ou la traiter ?

Trouver un spécialiste en Cardiologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Inflammation du péricarde, la péricardite entraîne généralement une douleur et des symptômes peu spécifiques. Quels sont-ils et comment prévenir la péricardite ou la traiter ?

Définition : Qu’est-ce qu’une péricardite ?

Une péricardite est une inflammation du péricarde, de laquelle découlent des symptômes de la péricardite peu spécifiques, tels que fièvre, douleurs musculaires et thoraciques, difficultés respiratoires, palpitations (péricardite aiguë), ou encore fatigabilité accrue, essoufflement, toux, œdèmes, accumulation de liquide dans l'abdomen (péricardite chronique).

Le péricarde est la membrane protectrice constituée de deux feuillets – et d'un liquide lubrifiant – qui enveloppe le cœur. En cas d'inflammation, les feuillets ne peuvent plus glisser sans frottement et leur rapprochement entraîne douleurs et désagréments.

Il existe différents types de péricardites, ces dernières pouvant apparaître de manière aiguë ou chronique (plus de 6 mois) : on différencie notamment la péricardite aiguë de la péricardite constrictive (épaississement du péricarde chronique) et de la péricardite effusive (accumulation de liquide chronique entre les deux feuillets de la membrane protectrice).

pericardite

Quelles sont les causes d’une péricardite aigue ou chronique ?

Lorsqu'il s'agit d'une inflammation aiguë, les cas de péricardite peuvent être liés à une infection virale ou bactérienne (dans la plupart des cas), mais aussi à une insuffisance rénale, à certains types de cancers (sein, poumons) et à un infarctus du myocarde (syndrome de Dressler). La péricardite aiguë peut également apparaître à la suite d'une prise médicamenteuse ou, plus rarement, d'un vaccin.

La péricardite chronique est quant à elle favorisée par, là aussi, une insuffisance rénale, la tuberculose et différents cancers (péricardite effusive), mais également par une infection virale ou bactérienne, un lymphome thoracique ou encore une chirurgie cardio-vasculaire (péricardite constrictive).

Quels sont les signes, symptômes et douleurs d’une péricardite ?

Comme la définition de la péricardite l'indique (inflammation du péricarde), l'affection entraîne notamment des symptômes localisés à proximité du cœur, dans le thorax. Il peut s'agir de palpitations, de douleurs thoraciques, de toux, de dyspnée (difficultés respiratoires), d'une insuffisance cardiaque ou encore d'un épanchement péricardique. Néanmoins, les signes sont aussi peu spécifiques, l'apparition d'une péricardite peut donc être accompagnée d'autres symptômes de la maladie, comme la fièvre et la fatigue.

Enfin, en cas de péricardite, la douleur, qu'elle soit thoracique ou musculaire, est souvent présente, en particulier du côté gauche, et amplifiée par la station debout et donc soulagée par la position assise. Mais heureusement, des traitements contre la péricardite existent et permettent à la fois de traiter la maladie et de prévenir une récidive.

pericardite

 

Comment diagnostiquer une péricardite ?

Inflammation du péricarde, la péricardite est une affection pouvant donc se manifester par des symptômes tels que douleurs thoraciques et musculaires, dyspnée (difficultés respiratoires), toux et palpitations, ou encore fatigabilité accrue et fièvre. En présence d'un ou plusieurs signes de la maladie, il convient de consulter rapidement.

La péricardite aiguë peut notamment être diagnostiquée par un médecin à l'aide d'un examen clinique et d'un interrogatoire, eux-mêmes associés à un électrocardiogramme (ECG). La présence d'un épanchement péricardique peut être confirmée par une échocardiographie. Enfin, le scanner et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) permettent quant à eux d'apprécier l'épaississement du péricarde qui caractérise notamment la péricardite constrictive chronique.

Quels traitements pour traiter une péricardite ?

La péricardite, qu'elle soit aiguë ou chronique, entraîne des symptômes peu spécifiques et notamment des douleurs thoraciques et musculaires, très intenses chez certaines personnes touchées. Il existe des traitements de la péricardite permettant à la fois de soulager la douleur, de traiter l'affection et de prévenir sa récidive.

Ce sont habituellement du repos, des antidouleurs et des anti-inflammatoires, voire des stéroïdes, qui sont prescrits, associés à un traitement de l'affection à l'origine de la péricardite, comme une infection bactérienne par exemple. Plus rarement, une péricardotomie (incision chirurgicale du péricarde en cas d'épanchement péricardique) peut être envisagée.

Comment prévenir la péricardite ?

Associé à divers médicaments, le repos fait partie des traitements de la péricardite. Mais il faut savoir qu'il participe également à la prévention de l'affection, tout comme une bonne hygiène de vie.

En effet, péricardite et alimentation étant liées, pour la prévenir il convient d'éviter alcool et tabac, de pratiquer une activité physique régulière, de limiter l'exposition aux situations stressantes, de réduire la consommation de produits industriels, beurre, charcuterie et viande rouge, et de privilégier céréales complètes, fruits et légumes, huiles végétales crues et poisson notamment.

Quelles sont les complications possibles d’une péricardite ?

Les cas de péricardite sont souvent liés à une infection virale ou bactérienne, mais peuvent aussi découler d'une insuffisance rénale et de certains types de cancers, il convient donc de consulter rapidement en cas de symptômes de péricardite, car cela permet de soulager l'inflammation du péricarde, de traiter la cause, mais aussi d'éviter tout risque de péricardite mortelle.

En effet, la péricardite idiopathique (péricardite possédant une cause méconnue) et la péricardite aiguë causée par une infection disparaissent habituellement en quelques semaines, néanmoins elles peuvent devenir chroniques ou engendrer des complications si elles ne sont pas traitées : on parle alors de péricardite constrictive chronique et de complications telles que l'insuffisance cardiaque et la tamponnade cardiaque (accumulation de sang ou de liquide dans le sac péricardique).

Cet article médical a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens cardiologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment se soigne la péricardite ?

Cela dépend du type de péricardite, mais on préconise habituellement du repos, des antidouleurs et des anti-inflammatoires, voire des stéroïdes seront prescrits, associés à un traitement de l'affection à l'origine de la péricardite.

Est-ce que la péricardite est mortelle ?

La péricardite peut être mortelle si elle n’est pas traitée et qu’elle engendre des complications telles que l'insuffisance cardiaque et la tamponnade cardiaque.

Quelle est la cause de la péricardite ?

Les causes de la péricardite sont souvent virales ou bactériennes, mais elle peut aussi être liée à une insuffisance rénale ou à certains cancers.

Combien de temps d'arrêt pour une péricardite ?

La péricardite aiguë impliquant une hospitalisation nécessite une période de convalescence et un arrêt de travail allant de 2 à 4 semaines. La reprise du travail doit être progressive.

Myocardites ou péricardites quelle différence ?

La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque, tandis que la péricardite est une inflammation de la membrane qui entoure le muscle cardiaque.

Existe t'il un risque de péricardite après la vaccination ?

l existe effectivement un risque de péricardite, chez les hommes et les femmes âgés de 12 à 50 ans,dans la semaine suivant la vaccination contre le Covid-19, plus particulièrement après la deuxième dose du vaccin mRNA-1273 (Moderna).

Traitements associés à la Cardiologie

Examens associés à la Cardiologie

ELSAN en chiffres

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements