Kinésithérapie

Retrouvez notre équipe de praticiens
M Christian IBARRA MUNOZ

Kinésithérapeute

Mme Solene TISSOT

Kinésithérapeute

M Alexandre PEREZ

Kinésithérapeute

Mme Helene PEREZ

Kinésithérapeute

Mme Emma LAPASSERIE

Kinésithérapeute

M Louis MARTINEAU

Kinésithérapeute

M Alexis ROCCO

Kinésithérapeute

Mme Sarah-Mathilde NAZON

Kinésithérapeute

M Thomas STEIGER

Kinésithérapeute

Mme Fanny CHWASTEK

Kinésithérapeute

Mme Celine CAMART

Kinésithérapeute

M Valentin BOUTIER

Kinésithérapeute

M Quentin FONTAINE

Kinésithérapeute

M Paul MAGNIEZ

Kinésithérapeute

M Maxime QUENTIN

Kinésithérapeute

Mme Marie-Addelaide BEDU

Kinésithérapeute

Mme Katarzyna RADGOWSKA

Kinésithérapeute

Mme Cecile BILLAT

Kinésithérapeute

M Vincent PREPOIGNOT

Kinésithérapeute

Mme Amandine GALLIER

Kinésithérapeute

Mme Clara BENQUET

Kinésithérapeute

M Anthony GERMINARIO

Kinésithérapeute

M Matthias BARRIER

Kinésithérapeute

M Damien BLANC

Kinésithérapeute

M Herve ESCOURROU

Kinésithérapeute

M Nicolas CASTEL

Kinésithérapeute

M Baptiste ACCOLAS

Kinésithérapeute

M Philippe WERNER

Kinésithérapeute

M Nicolas SARAGOSSE

Kinésithérapeute

M Philippe SAFFROY

Kinésithérapeute

Mme Sophie REGRIGNY VAILLANDET

Kinésithérapeute

Mme Dominique GANET

Kinésithérapeute

M Steve RAUCY

Kinésithérapeute

Mme Fanny GARNIER

Kinésithérapeute

M Stefan AVDEI PARAMON

Kinésithérapeute

Mme Amandine CHARLES

Kinésithérapeute

M Thomas CASTEL

Kinésithérapeute

Mme Helene CASTEL-REYNIER

Kinésithérapeute

Mme Manon BILLIET

Kinésithérapeute

Mme Agnes DEGEN PARAZOLS

Kinésithérapeute

Définition : Qu’est-ce que la kinésithérapie et quels sont ses bienfaits ?

La kinésithérapie, ou physiothérapie de manière plus générale, est une spécialité paramédicale employant différentes techniques actives (exercices spécifiques de musculation, gymnastique) ou passives (étirements, massage, électrostimulation, mobilisation) en vue de conserver ou de rétablir les fonctions motrices et sensorielles d’un patient. Elle agit sur plusieurs zones du corps, notamment, les os, les articulations et les muscles.

kinésithérapie

Qu’est-ce qu’un kinésithérapeute et quel est son rôle ?

Le métier de kinésithérapeute consiste à prévenir et traiter les pathologies bénignes, qu’elles soient d’origine musculaire, articulaire ou osseuse (ex : torticolis, lombalgies, entorses ou correction de la posture) grâce à des actes manuels ou à l’aide dinstruments spécifiques (bandes électriques, ceinture dorsale…).

Celui-ci intervient aussi bien en prévention (pour éviter des blessures, par exemple) qu'en traitement, dans le cadre d'une rééducation notamment (rééducation orthopédique, posturale, post-traumatique, motrice ou sensorielle), par exemple, suite à une blessure, un accident, une opération ou due au conséquences du vieillissement.

Ce qui peut l’amener à travailler en collaboration avec toute une équipe médicale et à diriger le patient vers d’autres médecins spécialistes (radiologues, chirurgiens, rhumatologues…). Ce professionnel de santé reçoit tout type de patient : enfants, adultes, adolescents, nourrissons ou nouveau-nés, sportifs, personnes âgées, femmes enceintes, jeunes mamans
Néanmoins, les séances de kinésithérapie sont contre-indiquées pour les personnes présentant un cancer, les personnes ostéoporotiques, ou celles possédant un pacemaker.

Ainsi, l’objectif du kinésithérapeute est de pouvoir augmenter les capacités fonctionnelles du patient afin de lui permettre d'assurer les tâches de sa vie quotidienne.

Quelle est la différence entre un kinésithérapeute et un masseur kinésithérapeute ?

En réalité, il n'existe aucune différence entre un kinésithérapeute et un masseur kinésithérapeute. Il s’agit en fait de deux appellations différentes pour désigner la même profession.

Quels sont les différents types de kinésithérapie ?

D’une manière générale, on distingue 4 techniques de kinésithérapie : la kinésithérapie active, la kinésithérapie active, la physiothérapie et la kinésithérapie respiratoire.

  1. Kinésithérapie passive

    La kinésithérapie passive est une forme de traitement où les mouvements sont effectués par un kinésithérapeute. Ce type de traitement est couramment utilisé pour réduire la douleur et l’inflammation, améliorer la circulation sanguine et détendre les muscles.
     

  2. Kinésithérapie active

    La kinésithérapie active diffère de la kinésithérapie passive dans la mesure où ce n’est pas le kinésithérapeute, mais le patient lui-même qui travaille à sa réhabilitation, grâce à des conseils et des exercices manuels ou musculaires (ex: natation) proposés par le professionnel de santé.

    Dans certains cas, le patient peut être amené à travailler avec des appareils de gymnastique (vélo), des appareillages ou des systèmes de suspension.
     

  3. Physiothérapie

    Ce type de kinésithérapie utilise différents moyens physiques (vibrations, chaleur, froid (cryothérapie), courants électriques, ultrasons, infrarouges) afin de prévenir ou de soigner les pathologies d’ordre musculaire, osseux ou articulaire.
     

  4. Kinésithérapie respiratoire

    La kinésithérapie respiratoire est une branche de la kinésithérapie qui s’intéresse au traitement des maladies respiratoires (ex : bronchiolite du nourrisson). Elle vise à améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladies pulmonaires chroniques telles que l’asthme, la mucoviscidose ou la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Un autre type de kinésithérapie, la kinésithérapie motrice est spécialisée dans les maladies neurologiques (malformations cérébrales ou de la moelle épinière, retard d'acquisitions motrices, paralysies, séquelles de méningite, etc.)

Comment prendre rendez-vous dans un centre ou un cabinet de kinésithérapie?

Votre kinésithérapeute peut vous être recommandé par votre médecin traitant en fonction de la pathologie à traiter.
Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un kinésithérapeute en vous dirigeant vers un centre de santé ou dans un cabinet de kinésithérapie.

A noter ✍️ : Il est également possible de prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone en vous rendant sur notre annuaire Elsan.

A combien s'élève le montant du remboursement d'une séance de kinésithérapie ?

A noter ✍️ : Les séances de masso-kinésithérapie sont prises en charge et remboursées à hauteur de 60% par la Sécurité Sociale.

Que fait un kinésithérapeute lors d’une consultation ?

Les consultations de kinésithérapie peuvent avoir lieu dans différents endroits : à domicile, dans un cabinet privé, à l’hôpital, dans un centre de soin, dans des centres sportifs...

Lors d’une consultation, le kinésithérapeute effectue tout d’abord un diagnostic kinésithérapique du patient, notamment en évaluant sa posture et sa mobilité grâce à des tests, des palpations, des mouvements spécifiques de gymnastique. Il peut éventuellement prendre connaissance de ses antécédents médicaux et familiaux.

Ce diagnostic va lui permettre de détecter diverses pathologies comme :

  • Des fractures;
  • Des troubles de l'équilibre;
  • Des pathologies rhumatismales comme l'arthrose;
  • Des douleurs lombaires;
  • Une scoliose;
  • Une bronchiolite du nourrisson;
  • Des accidents vasculaires cérébraux;
  • Une spondylarthrite ankylosante.

Ensuite, ce professionnel de santé établit un bilan qui comprend les objectifs de rééducation et le choix des actes qui lui paraissent les plus appropriés, ce qui va lui permettre de :

  • Soulager et traiter la douleur grâce à diverses techniques (thérapie manuelle, moyens physiques (chaleurs, froid, physiothérapie, thermothérapie massages, appareils)
  • Définir un plan de traitement et donner des conseils afin de favoriser la réhabilitation du patient. Ces traitements peuvent être de natures différentes : exercice de renforcement musculaire, Rééducation des affections traumatiques ou non de l'appareil locomoteur, rééducation posturale, réalisation et application de contentions souples, thermothérapie

Combien de séances de kinésithérapie par semaine ?

Les séances de kinésithérapie durent en moyenne 20 à 30 minutes (s s’étaler jusqu’à 1h) à raison de 2 à 3 fois par semaine, selon les cas.

Comment devenir kinésithérapeute ? Quelles sont les études et formations nécessaires ?

L'accès aux études de kinésithérapie se fait via un concours d’entrée très sélectif. Soit, après une première année de :

  • Licence avec une option "accès santé" (L.AS)
  • Parcours d'accès spécifique santé (PASS),
  • L1 STAPS, L1 biologie, ou toute autre licence dans le domaine des sciences, des technologies ou de la santé offrant une prépa kiné.

Cas particuliers :

  • Certaines professions de santé du secteur paramédical, comme celles d’infirmier, pédicure-podologue, psychomotricien permettent l’accès à la formation de kinésithérapie. La sélection se fait sur dossier, suivi d’un entretien.

Les sportifs de haut niveau ayant validé une première année universitaire peuvent candidater en vue de l’admission en première année de formation en masso-kinésithérapie.