Sonde Urinaire

Une sonde urinaire est un petit tube mince et souple qui est inséré dans l’urètre pour vider la vessie. Elle est utilisée lorsque la vessie ne peut pas être vidée de manière normale, par exemple en raison d’une obstruction de l’urètre ou d’une incontinence urinaire.

Trouver un spécialiste en Urologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La sonde urinaire permet de drainer la vessie lorsque celle-ci ne peut pas être vidée normalement. Il s’agit d’un dispositif médical prescrit par un médecin et généralement posé par une infirmière.

Définition : Qu’est-ce qu’une sonde urinaire pour homme ou femme ?

La sonde urinaire est un fin tube en plastique souple que l’on utilise pour vider l’urine contenue dans la vessie. Elle possède deux œils, qui sont des orifices percés à chaque extrémité du tube pour permettre au liquide de s’écouler. La sonde urinaire est introduite dans le méat urinaire, l’orifice de sortie du système urinaire, puis remonte dans l’urètre, qui est le canal de sortie de la vessie.

Quels sont les types de sondes urinaires ?

Il existe deux types de sondage urinaire. Le sondage urinaire intermittent, aussi appelé sondage urinaire évacuateur, est le plus fréquent. Il consiste à installer une sonde urinaire plusieurs fois par jour pour vider la vessie directement dans les toilettes ou dans un récipient. À chaque fois, la sonde est immédiatement retirée après la vidange de la vessie. Le sondage urinaire permanent, aussi appelé sondage à demeure, consiste quant à lui à laisser en place la sonde urinaire pendant une durée plus longue. Cela peut aller de quelques heures à quelques mois. Cela permet à l’urine de s’écouler en permanence. Dans ce cas, la sonde urinaire est reliée à un sac de drainage, aussi appelé poche à urine, qui va venir recueillir les urines évacuées. De plus, une sonde urinaire pour homme comme pour femme doit être lubrifiée pour faciliter la pose à l’intérieur de l’urètre. Il existe deux procédés distincts :

  • La sonde urinaire avec un gel hydrophile, auquel il est nécessaire d’ajouter de l’eau ;
  • La sonde urinaire avec un lubrifiant solidaire, qui peut directement être mise en place.

Quelle sonde vésicale choisir ?

Il est important de choisir une sonde urinaire à la taille la plus adaptée. Elle doit être un petit peu plus longue que l’urètre, qui mesure entre 3 et 4 cm chez une femme et entre 15 et 20 cm chez un homme.

D’autre part, plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour constituer une sonde urinaire. Ce choix dépend de la durée pendant laquelle la sonde urinaire va rester en place. En règle générale, la sonde en latex enduit de silicone est indiquée en cas de sondage intermittent, tandis que la sonde en silicone sera privilégiée pour un sondage urinaire permanent.

Pourquoi poser une sonde urinaire ?

Plusieurs causes peuvent amener à la pose d’une sonde urinaire sur un patient :

  • Une obstruction urinaire ;
  • Une chirurgie au niveau des voies urinaires ou de l’appareil génital ;la nécessité de surveiller la diurèse, c’est-à-dire le volume des urines émises ;
  • L’alitement du malade.

Dans tous les cas, les professionnels de santé privilégient toujours le sondage intermittent au sondage permanent si c’est possible.

Comment se préparer à la pose d'un sondage urinaire ?

Il est nécessaire de procéder à une toilette uro-génitale avant la pose d’une sonde urinaire. Cette toilette doit être faite avec un savon doux et liquide au pH neutre, un gant de toilette et une serviette. Il faut ensuite faire en sorte qu’il n’y ait pas de germes infectieux dans la zone, en réalisant une antisepsie à l’aide de compresses stériles et d’un antiseptique adapté aux muqueuses.

Comment se déroule la pose d’une sonde urinaire ?

La pose d’une sonde urinaire est réalisée sur prescription médicale par une infirmière diplômée d’État. Le patient est installé sur le dos et les jambes écartées. Dans un premier temps, sa toilette doit être faite, ainsi qu’une antisepsie sur la zone. Un gel anesthésique peut être utilisé. La personne se chargeant de la pose de la sonde urinaire doit se laver soigneusement les mains puis mettre des gants stériles. La sonde est ensuite introduite dans le méat urinaire et remontée doucement dans l’urètre jusqu’à la vessie. L’urine doit alors s’écouler à travers la sonde. Un ballonnet est ensuite gonflé pour permettre au tube de rester en place. Pour finir, la sonde urinaire est reliée à une poche.

Comment faire un changement de sonde urinaire ?

En cas de sonde urinaire à demeure, ou permanente, on ne change pas la sonde urinaire ou la poche qui recueille les urines, mais on vide la poche pour rester en « système clos ». Ce lavage de la sonde urinaire, qui est une vidange, doit être fait avant que la poche ne soit pleine à plus des trois quarts. Le changement de sonde ou le retrait d’une sonde urinaire se fait sur prescription médicale et par un professionnel de santé. En cas d’incontinence urinaire, une rééducation de la vessie peut être prescrite après une sonde urinaire.

Quels sont les risques et douleurs avec une sonde urinaire ?

Les patients portant une sonde urinaire à demeure ont plus de risques de souffrir d’une infection urinaire. Le risque de cancer de la vessie augmentant avec des infections urinaires chroniques, il s’agit également d’un risque à prendre en compte. Le sondage urinaire est aussi associé à d’autres risques, comme des lésions tissulaires au niveau de l’urètre et du méat urinaire, des calculs vésicaux ou encore des spasmes de la vessie. On retrouve par ailleurs plus souvent des microbes dans les urines des patients portant une sonde urinaire à demeure. Un traitement antibiotique n’est pas toujours nécessaire dans ce cas si une infection n’est pas décelée.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en urologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens urologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment faire pipi avec une sonde urinaire ?

Lorsque vous êtes équipé d’une sonde urinaire, vous devez uriner dans un récipient spécial appelé urinal ou bassine. Vous pouvez vous asseoir ou vous allonger sur le côté quand vous urinez dans un urinal.

Est-ce que la sonde urinaire fait mal ?

La pose d'une sonde urinaire se fait sous anesthésie et n'engendre généralement pas de douleurs. En revanche, elle peut entraîner des infections urinaires et des lésions tissulaires au niveau de l’urètre et du méat urinaire, des calculs vésicaux ou encore des spasmes de la vessie.

Quelles sont les différentes sondes urinaires : sondage à demeure ou sondage urinaire intermittent ?

Il existe différents types de sondes urinaires : le sondage urinaire intermittent et le sondage urinaire permanent, aussi appelé sondage à demeure.

Traitements associés à l'Urologie

Examen associé à l'Urologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements