Ongle incarné

Un ongle incarné est un ongle qui a poussé dans la chair au lieu de suivre la courbe de l’ongle. Les ongles incarnés sont fréquents chez les personnes qui portent des chaussures trop serrées. Il existe cependant des traitements pour traiter cette pathologie et des mesures de prévention.

Trouver un spécialiste en Orthopédie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Pouvant être à l’origine d’une vive douleur, l’ongle incarné est une inflammation assez courante aussi bien chez l’homme que chez la femme. Sa prise en charge précoce permet d’éviter les complications.

Définition : qu’est-ce qu’un ongle incarné au pied ?

En termes scientifiques, l’ongle incarné définit une maladie de l’ongle qui correspond à une poussée anormale de l’ongle. L’ongle incarné résulte alors d’un conflit entre la tablette unguéale et le tissu pér iunguéal. Dans le langage courant, l’ongle incarné désigne un ongle qui pénètre dans la chair. Dans la très grande majorité des cas, l’ongle incarné se situe au niveau du gros orteil. Il touche en particulier les jeunes adultes, sans distinction de sexe. Des facteurs de risque peuvent augmenter sa survenue (voir ci-dessous).

Quelles sont les causes d’un ongle incarné ?

Le port de chaussures trop serrées constitue l’une des principales causes d’un ongle incarné du pied. En effet, des chaussures trop serrées ou trop étroites exercent des points de pression, et favorisent la transpiration importante des pieds. Ces deux éléments forment un terrain propice à l’apparition d’un ongle incarné. Parmi les autres causes de l’ongle incarné, on retrouve également :

  • le mauvais entretien des ongles : une mauvaise coupe des ongles participe à la survenue d’un ongle incarné. Taillé trop court, le bord de l’ongle est en effet recouvert par la peau, qui se dresse comme barrage à la pousse de l’ongle. Ce dernier s’enfonce alors dans la chair ;
  • une anomalie dans la structure du pied : il peut s’agir de l’hallux valgus, de troubles statiques du pied, d’un conflit entre le premier et le second orteil, etc. ;
  • une anomalie des ongles avec une morphologie de l’ongle en volute ;
  • les séquelles d’un traumatisme de l’ongle (choc, coup de pied, etc.) ;
  • certaines maladies à l’origine d’une modification de la composition des ongles. 

Quels sont les symptômes d’un ongle incarné ?

Les symptômes d’un ongle incarné sont avant tout visuels. L’ongle incarné se manifeste par une rougeur et par un gonflement autour de l’ongle. Au fil des jours, un bourrelet apparaît autour de l’ongle, et peut provoquer une infection en cas de prise en charge trop tardive. À noter que la douleur est un autre symptôme de l’ongle incarné. Cette douleur se veut de plus en plus forte au fur et à mesure de la progression de l’inflammation. Elle est d’abord modérée et intermittente, et se manifeste principalement lors de la pression de la zone concernée, lors du chaussage par exemple. Sans prise en charge de l’ongle incarné, la douleur devient de plus en plus vive, et permanente. Elle atteint son paroxysme lors d’une pression exercée sur le bourrelet. Des douleurs très intenses et l’apparition d’un écoulement constituent les signes cliniques d’une infection importante de l’ongle incarné.

Comment diagnostiquer un ongle incarné ?

L’examen clinique suffit à poser le diagnostic d’un ongle incarné. Les symptômes sont suffisamment distinctifs pour permettre au professionnel de santé (et à la personne touchée) de diagnostiquer un ongle incarné sans risque d’erreur. Il est donc très rare que d’autres examens soient prescrits lors d’une consultation pour un ongle incarné.

Que faire en en cas d’ongle incarné : quels traitements au stade 1 et 2 ?

Le traitement mis en œuvre pour soulager ou soigner un ongle incarné dépend du stade de l’inflammation. On ne traite pas un ongle incarné bénin de quelques heures de la même manière qu’un ongle incarné de stade 2 ou beaucoup plus évolué et déjà infecté. Lorsqu’il est à un stade bénin, l’ongle incarné peut faire l’objet d’une prise en charge par un professionnel de santé. L’intervention se résume à placer un coton stérile sous le bord de l’ongle pour faire disparaître le gonflement. En cas d’ongle incarné plus évolué, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. L’intervention se déroule le plus souvent en ambulatoire, sous anesthésie locale. Elle consiste en une ablation de la partie de l’ongle qui pénètre dans la peau. Il existe, par ailleurs, des méthodes qui promettent de soigner un ongle incarné naturellement (comme tremper le pied dans de l’eau chaude plusieurs fois par jour, par session d’une quinzaine de minutes). Ces méthodes ne valent que pour un ongle incarné repéré précocement. Elles ne doivent pas se substituer aux recommandations d’un professionnel de santé. À noter, enfin, que l’orthonyxie (traitement destiné à corriger une courbure anormale de l’ongle, principalement) peut être utile pour prévenir le risque d’ongle incarné du pied.

Comment prévenir l’apparition d’un ongle incarné ?

Plusieurs astuces permettent d’éviter un ongle incarné. Au-delà du port de chaussures adaptées et confortables, la coupe des ongles est importante. Il s’agit de couper l’ongle des orteils avec une coupe droite, plutôt qu’avec une coupe ronde et courte. On estime, en moyenne, entre 3 et 5 %, le risque de récidive d’un ongle incarné. Les mesures décrites ici permettent de prévenir ce risque.



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en podologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes podologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment soulager et soigner un ongle incarné : quel remède de grand-mère ?

Heureusement, il existe plusieurs remèdes de grand-mère pour soigner un ongle incarné. Par exemple, il est possible de tremper son pied dans de l'eau chaude plusieurs fois par jours une quinzaine de minute.

Comment soigner un ongle incarné au gros orteil ?

En fonction du stade de l'ongle incarné plusieurs traitements sont préconisés. Au premier stade de la maladie il suffit de mettre un coton stérile sous le bord de l'ongle; tandis qu'à un stade plus avancé une intervention chirurgicale est nécessaire.

Est-ce que un ongle incarné est dangereux ?

Si un ongle incarné n’est pas soigné, il peut s’infecter et entraîner des complications plus graves. Il est donc important de le traiter rapidement.

Comment couper un ongle incarné ?

La meilleure façon de couper un ongle incarné est de suivre les conseils d'un médecin ou d'un podiatre.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements