Hallux valgus

L’hallux valgus est une déformation de l’avant-pied caractérisée par un écartement anormal des orteils et une déviation du gros orteil vers l’extérieur. Cette déformation est le plus souvent due à une anomalie de la position des os et des articulations de l’avant-pied.

Trouver un spécialiste en Orthopédie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’hallux valgus est une affection touchant l’avant du pied et qui est caractérisée par une déviation du premier orteil vers les autres doigts de pied et par la formation d’une protubérance inflammatoire ou "oignon". Il s’agit d’une pathologie très fréquente touchant environ 5 à 10 % de la population. Dans la plupart des cas, l’hallux valgus n’est pas trop handicapant ou n’évolue pas vers une forte aggravation, mais parfois une prise en charge est nécessaire pour soulager et traiter le problème esthétique, les douleurs et l’inconfort.  

Définition : qu’est-ce que l’hallux valgus ou oignon au pied ?

L’hallux valgus se définit comme une déviation importante au niveau du gros orteil qui peut progressivement aller au contact des autres orteils. Cette déviation va s’accompagner de l’apparition d’une protubérance osseuse plus ou moins douloureuse au niveau du bord interne du pied.

Cette protubérance (oignon) peut ensuite s’aggraver et devenir inflammatoire avec le frottement des pieds dans les chaussures pendant la marche. L’hallux valgus peut ainsi mener parfois à une inflammation de la poche (appelée bourse) située entre les os et les tendons, appelée bursite. Autrefois appelé "oignon", l’hallux valgus représente la déformation la plus courante du pied.

A noter ✍️ : Cette affection touche particulièrement les femmes après 50 ans, et les formes congénitales, c'est-à-dire génétique, de transmission familiale sont également fréquentes.

Quels sont les symptômes de l’hallux valgus ?

Il existe trois stades de progression de l’hallux valgus.

  1. Le premier stade est défini par une inflammation simple associée ou non à une douleur, qui apparaît généralement vers 50 ans. (Parfois, si l’hallux valgus est congénital, la douleur peut apparaître bien plus tôt dans l’adolescence ou au début de l’âge adulte.)
     
  2. Au stade intermédiaire, l’intensité de la douleur peut augmenter, puis il existe une accalmie, mais la déformation peut continuer à s’accentuer.
     
  3. Au dernier stade, la déformation est telle que le gros orteil peut parfois passer sous les autres doigts de pied, ce qui donne une évolution en griffe d’orteil. Il est à noter que chez de nombreuses personnes, l’hallux valgus ne s’aggravera pas ou les symptômes ne seront pas forcément handicapants.
     

Quels sont les symptômes de l'hallux valgus léger ?

Le stade hallux valgus léger est caractérisé par une légère déviation de l’orteil inférieure à 20° et par une inflammation simple avec ou sans douleur. Généralement, le port des chaussures devient douloureux, car la protubérance commence à gêner le chaussage.

Quels sont les symptômes de l'hallux valgus modéré ?

Au stade intermédiaire ou modéré, la déviation peut atteindre entre 20 et 40° et l’intensité de la douleur peut augmenter. Généralement la déformation augmente.

Quels sont les symptômes de l'hallux valgus sévère ?

Dans l’hallux valgus sévère, l’orteil est complètement déformé, son angle de déviation est supérieur à 40° et celui-ci peut glisser sous les autres orteils. En cas d’hallux valgus sévère, les orteils finissent par se rétracter, donnant des "orteils en griffe" douloureux.

Quels sont les retentissements de l'hallux valgus ?

  • Gêne au chaussage, avec impossibilité de porter certaines chaussures ;
  • Arrêt des activités sportives ;
  • Marche simple / promenade douloureuse ;
  • Trouble sur la cinétique de la marche, avec retentissement sur les articulations du genou, de la hanche et de la colonne vertébrale.

 

Quels sont les causes et facteurs de risque de l’hallux valgus ?

  • L’hallux valgus peut être congénital, et en plus des causes familiales, on trouve d’autres facteurs de risque, comme :
  • Le port de talons hauts ;
  • Le port de chaussures à bouts pointus ;
  • Une voute plantaire très basse (pieds plats) ;
  • Une morphologie du pied particulière (les pieds dits "égyptiens" où le premier orteil est plus long que les autres sont plus touchés) ;
  • Une pathologie chronique articulaire, comme la polyarthrite rhumatoïde.
  • Les femmes sont particulièrement touchées, surtout après la ménopause. 

Hallux valgus

 

Comment diagnostiquer un hallux valgus ?

Le diagnostic de l’hallux valgus se réalise avant tout via l’examen clinique, les symptômes, comme la protubérance au niveau du pied, étant particulièrement caractéristiques.

Dans les premiers stades de l’affection, un bilan radiographique peut être utile pour réaliser un diagnostic précoce et pour calculer avec précision le degré de déviation. La présence de bursite peut être visualisée via une échographie.

Quels traitements pour un hallux valgus : chaussures, orthèses, semelles orthopédiques, chirurgie ?

Dans un premier temps, il convient d’adapter les chaussures et de porter des orthèses ou des semelles orthopédiques. Des soins locaux permettent également de soulager les douleurs, la prise de paracétamol ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens peut, par ailleurs, permettre de soulager les douleurs.

A noter ✍️ : Si l’hallux valgus est réellement handicapant (gêne au chaussage, marche), alors la chirurgie peut être envisagée.

L’intervention permet de corriger durablement la déformation. Le chirurgien procède généralement à une double ostéotomie entre le premier métatarsien et la première phalange. Il s’agit d’une intervention dite mini-invasive. Les deux pieds peuvent être opérés en même temps, mais cela n'est pas recommandé.

Comment prévenir l’apparition de l’hallux valgus ?

Afin de limiter la survenue d’un hallux valgus ou de diminuer l’évolution de celui-ci, il convient de :

  • Eviter le port de chaussures trop serrées, avec des talons trop hauts trop longtemps ;
  • Choisir des chaussures confortables adaptées à la marche ;
  • Réaliser des exercices de rééducation (par exemple chez un kinésithérapeute) qui vont permettre de ralentir l’évolution de l’hallux valgus et de soulager l’inconfort.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en orthopédie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens orthopédistes au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment faire disparaître un hallux valgus sans opération ?

Seule la chirurgie peut corriger la déformation. Les soins podologiques avec les semelles, le choix des chaussures permet de stopper ou freiner l’évolution de la déformation.

Comment guérir d'un hallux valgus ?

La chirurgie permet de corriger la morphologie de l’orteil, mais elle doit être envisagée si il y a une gêne. La chirurgie n’a pas comme fin d’être esthétique.

Quelle est la cause d'un hallux valgus ?

Les causes d’un hallux valgus sont multiples, mais le plus souvent ce problème est dû à une anomalie de la structure osseuse du pied (congénital). Il peut aussi être provoqué par des facteurs tels que le port de chaussures à talons hauts, ou des pathologies articulaires, type polyarthrite rhumatoïde.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements