Verrue plantaire

Les verrues plantaires sont des virus qui se propagent facilement et peuvent être très contagieuses. Elles se manifestent sous forme de petites excroissances sur la plante des pieds et peuvent être très douloureuses. Heureusement, la plupart guérissent de façon spontanée, et, si ce n'est pas le cas des traitements adaptés existent.

Trouver un spécialiste en dermatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Très fréquente et qualifiée de bénigne, la verrue plantaire occasionne une douleur qu’il est parfois nécessaire de soulager pour un meilleur confort. Comment l’identifier ? Quelles en sont les causes ? Quels traitements mettre en place ? Comment l’éviter ? Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la verrue plantaire.

Définition : qu’est-ce qu’une verrue plantaire et quels sont les types ?

La verrue plantaire désigne une lésion épidermique située, dans le cas présent, au niveau des points d’appui du pied. La verrue ou la lésion cutanée peut aussi apparaître à d’autres endroits du corps humain. Elle est alors qualifiée autrement. La verrue plantaire se manifeste le plus souvent autour des orteils, voire sous les ongles des pieds. On distingue d’une manière générale deux grands types de verrues plantaires :

  • les verrues plantaires uniques, aussi appelées myrmécies ;
  • les verrues plantaires en mosaïque, aussi appelées verrues multiples. 

Les premières sont les plus courantes. Elles se révèlent beaucoup plus profondes, et sont une source d’inconfort pour les individus qui sont amenés à en développer ; alors que les verrues plantaires en mosaïque sont souvent moins douloureuses. Assez fréquentes (ces lésions épidermiques concernent environ 1 personne sur 10), les verrues plantaires touchent plus particulièrement les enfants. Au fil des années, les adultes développent en effet une forme de défense naturelle contre les virus en cause dans les verrues plantaires (voir ci-dessous), et présentent donc une certaine immunité contre ces lésions.

Quels sont les symptômes et douleurs d’une verrue plantaire au pied ?

L’apparition d’une excroissance de peau sur la plante des pieds constitue le principal symptôme d’une verrue plantaire. Dans le cas des verrues plantaires, la verrue se dévoile aplatie (en raison de la pression exercée dessus), et souvent entourée d’hyperkératose (un épaississement de la partie superficielle ou de la couche cornée de l’épiderme). Parfois, l’aspect visuel de la verrue plantaire peut amener à une confusion avec les cors ou les callosités. L’autre symptôme de la verrue plantaire est la douleur. De par sa localisation, la verrue plantaire occasionne en effet une douleur plus ou moins vive lors de la marche ou lors de la station debout. À noter que ce dernier symptôme n’est pas systématique, et qu’il peut exister des verrues plantaires n’entraînant aucune douleur.

Quelles sont les causes des verrues plantaires ?

Une infection à papillomavirus humain (HPV) est la principale cause de l’apparition d’une verrue plantaire. Il existe une multitude de sous-types d’HPV. Dans le cas des verrues plantaires, les virus HPV de types 1, 2 et 4 sont le plus souvent mis en cause. Le virus se retrouve, dans la plupart des cas, dans les lieux publics où l’individu (enfant ou adulte) se retrouve pieds nus, et plus particulièrement dans des endroits humides comme le vestiaire d’une piscine. Le virus profite alors d’une petite écorchure ou d’une microcoupure dans la couche cornée de la peau pour s’infiltrer et infecter l’individu. Le contact direct avec une verrue ou toute forme de contact indirect (partager la même serviette de toilette qu’une personne présentant une verrue, par exemple) constitue également un autre risque de contagion. Des mesures simples (voir plus bas) permettent de limiter le risque de contagion des verrues plantaires. À noter que les HPV responsables des verrues plantaires ne constituent en rien un facteur de cancer cutané.

Quels traitements pour soigner les verrues plantaires douloureuses ?

Comme les autres types de verrues, la verrue plantaire évolue naturellement vers une guérison instantanée. Dit autrement, la plupart des verrues plantaires disparaissent toutes seules au bout de quelques jours seulement. Il n’est donc en théorie pas utile de prescrire un traitement contre la verrue plantaire. Néanmoins, des solutions peuvent être mises en place en cas de verrue plantaire douloureuse, ou gênante (notamment d’un point de vue esthétique). Dans ces cas particuliers, un médecin peut être amené à procéder à la destruction de la lésion épidermique. Plusieurs techniques peuvent alors être employées comme la cryochirurgie, l’exérèse ou le laser. Il existe, dans une autre mesure, des solutions plus faciles à mettre en œuvre pour le traitement des verrues plantaires. Il s’agit de l’application d’une pommade spécifique à base d’acide salicylique, ou bien du recours au bicarbonate de soude. L’usage d’huiles essentielles pour soigner une verrue plantaire est une alternative qui nécessite en amont l’aval et l’expertise d’un professionnel de santé.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en dermatologie et digestive au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins dermatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment éviter les verrues plantaires ?

Éviter de marcher pieds nus sur des sols humides est la première des solutions pour se prémunir contre les verrues plantaires. Le port de tongs ou de chaussons est particulièrement recommandé dans des espaces publics comme les abords d’une piscine ou les douches communes. D’une manière générale, il est également important de veiller à une bonne hygiène des pieds (lavage, changement des chaussettes tous les jours, etc.), et de toujours garder les pieds au sec.

Comment enlever une verrue plantaire profonde ?

Les verrues plantaires profondes peuvent être enlevées avec la cryochirurgie, l’exérèse ou le laser.

Comment se débarrasser d'une verrue plantaire naturellement ?

Il est possible de se débarrasser d'une verrue plantaire naturellement avec des huiles essentielles, sous avis de votre médecin.

Quel est le meilleur traitement pour les verrues plantaires ?

Le meilleur traitement pour les verrues plantaires dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille et l'emplacement de la verrue, ainsi que la sensibilité de la personne au traitement. Les traitements les plus courants pour les verrues plantaires comprennent l'application de pommades, le recours à du bicarbonate de soude, la cryochirurgie, l’exérèse ou le laser..

Comment reconnaitre une verrue sur la peau ?

Les verrues sont des lésions cutanées caractéristiques, facilement reconnaissables. Elles se présentent sous la forme de petites bosses sur la peau, isolées ou en colonies qui peuvent être douloureuses.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements