Mycose du pied

Une mycose du pied est une maladie de peau provoquée par un champignon. Elle peut toucher la peau, mais aussi les orteils et les ongles, se propager à d'autres zones du corps et se transmettre facilement. Elle relève du ou de la médecin généraliste, voire du ou de la dermatologue.

Trouver un médecin généraliste à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La mycose du pied est un champignon qui se développe au niveau des pieds, sur la plante, entre les orteils, mais aussi au niveau des ongles. Il peut s'agir de champignons filamenteux ou de levures qui apprécient particulièrement l'humidité et la chaleur.

Mycose du pied : définition

La mycose du pied résulte d'une prolifération de champignons microscopiques favorisée par la chaleur et l'humidité.

Mycose du pied : un homme soigne l'ongle de son gros orteil en le badigeonnant avec un coton tige.

Elle peut être catégorisée en deux groupes distincts :

Les champignons filamenteux :

Également connus sous le nom de dermatophytes, qui ne sont pas initialement présents sur la peau, mais proviennent de l'environnement extérieur (sol, poussière, animaux, etc.). Parmi ces champignons, on retrouve le Microsporum, le Trichophyton et l'Epidermophyton, qui se nourrissent de kératine présente sur la peau. La contamination se produit généralement par contact avec des poils infectés ou un sol contaminé. Ces champignons adhèrent ensuite à la peau ou aux ongles du pied, favorisant ainsi le développement d'une mycose.

Les levures dont le Candida :

Ce type de champignon existe normalement dans le corps et profite de son affaiblissement (transpiration, milieu acide, micro-lésions au niveau du pied) pour se développer et provoquer une mycose appelée candidose.

Mycose du pied : quel médecin, spécialiste, choisir ?

>>>Si vous souffrez d'une mycose au pied, vous pouvez envisager de commencer par le traiter par vous-même. Mais certaines mycoses sont persistantes. Dans ce cas, n'hésitez pas à  consulter une ou un médecin généraliste. Vous pouvez aussi demander l'avis d'un ou d'une dermatologue.

Médecin généraliste

Le médecin généraliste a pour rôle de prendre en charge de façon globale les patientes et les patients. C'est souvent le généraliste qui assure le rôle de médecin traitant. La médecine générale joue un rôle de médecine de proximité. Il peut orienter ses patientes et ses patients en cas de besoin.

Dermatologue

Le ou la dermatologue prend en charge les problèmes de peau, de cheveux, de poils et d'ongles... La dermatologie intervient dès lors que la peau prend un aspect inhabituel et prend en charge l'acné, l'eczéma, le psoriasis, les verrues, l'herpès, les mycoses etc.

Les différents types de mycoses du pied sont les suivants :

La mycose des ongles :

Également appelée onyxis et périonyxis, elle affecte uniquement les ongles ou leurs pourtours.

Le pied d'athlète :

Cette infection appelée pied d'athlète (intertrigo des orteils), due au champignon trichophyton, se manifeste entre les orteils, là où la chaleur et l'humidité sont réunies et présentent un environnement idéal pour se développer.

Quels sont les symptômes de la mycose du pied ?

Lorsqu'une mycose du pied se manifeste, elle présente différents symptômes selon son type :

Mycose de l'ongle :

La mycose de l'ongle se caractérise par plusieurs signes distinctifs :

  • Épaississement de l'ongle : L'ongle affecté par la mycose devient épais et prend une teinte allant du blanc au jaune.
  • Décollement ou dédoublement : On observe également un décollement ou un dédoublement de l'ongle.
  • Développement du champignon : Le champignon responsable de l'infection peut se développer sur le pourtour de l'ongle, provoquant des douleurs et la formation d'un liquide clair si la matrice de l'ongle est touchée.

Mycose du pied d'athlète (entre les orteils):

La mycose du pied d'athlète affecte généralement la zone entre les orteils, mais elle peut également s'étendre à la plante du pied et à son dos. Ses symptômes incluent :

  • Apparition de zones rouges : Des zones rouges se forment là où l'infection se propage, accompagnées de fissures et parfois de petites cloques.
  • Démangeaisons intenses : Cette infection provoque également des démangeaisons intenses, similaires à celles causées par une mycose cutanée sur d'autres parties du corps telles que les aisselles ou les mains.

Mycose du pied : comment l'attrape-t-on ? 

Une mycose au pied peut être déclenchée par deux types de champignons différents. La transmission des champignons filamenteux peut se produire suite à un contact avec un animal infecté ou avec un sol contaminé, souvent de la terre. En revanche, les levures peuvent contaminer spontanément, car ces micro-organismes sont déjà présents dans notre corps. Il suffit de conditions favorables au développement des champignons, telles que :

  • Augmentation de la chaleur : L'augmentation de la température crée un environnement propice à la prolifération des champignons responsables des infections fongiques au pied.
  • Accroissement de la transpiration : Une transpiration excessive peut favoriser la croissance des champignons, car l'humidité est un facteur clé dans leur développement.
  • Modification de l'acidité de la peau : Toute altération de l'acidité de la peau peut favoriser la prolifération des champignons responsables des mycoses.
  • Présence de microlésion : Les micro-organismes responsables des infections fongiques peuvent pénétrer dans la peau par le biais de petites lésions, favorisant ainsi leur multiplication et leur propagation.

Mycose du pied : est-ce contagieux ?

Oui, comme toutes les autres formes de mycoses, la mycose du pied est une infection hautement contagieuse qui peut se propager rapidement.

La transmission de la mycose du pied peut se produire de plusieurs manières, principalement par contact direct ou indirect avec des surfaces contaminées. Les principaux modes de transmission comprennent :

Contact direct avec la peau :

Lorsque vous êtes en contact direct avec une personne infectée par la mycose du pied, le risque de transmission est élevé. Les environnements humides, tels que les piscines publiques, les vestiaires et les douches collectives, sont des endroits où la contamination peut se produire facilement.

Contact avec des surfaces contaminées :

Les champignons responsables de la mycose du pied peuvent survivre pendant une période prolongée sur des surfaces telles que les sols de salle de bain, les tapis, les chaussettes et les chaussures. Si vous entrez en contact avec ces surfaces, en particulier pieds nus, le risque de contracter une mycose est considérablement accru.

Traitement : comment soigner la mycose du pied ? 

Lorsque confronté à une mycose des pieds, agir rapidement est impératif pour empêcher sa propagation vers d'autres zones. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette affection ne guérit pas spontanément et présente un risque de contagion élevé pour les proches. Pour un traitement efficace, il est recommandé de consulter un médecin généraliste qui saura vous prescrire un traitement appropriée.

Bain de pieds antifongique :

Pour la mycose du pied d'athlète, des bains de pieds antifongiques sont vivement conseillés, tels que ceux à la bétadine rouge. Ces bains doivent être réalisés matin et soir. Après le bain, assurez-vous de bien rincer vos pieds et de les sécher minutieusement à l'aide d'un sèche-cheveux. Ensuite, l'application d'une poudre antifongique est recommandée pour compléter le traitement.

Soins adaptés pour la mycose des ongles :

En cas de mycose touchant les ongles, le même protocole de bain de pieds que pour le pied d'athlète est recommandé, avec une différence : 
Au lieu de la poudre antifongique, l'utilisation d'une crème antifongique telle que l'éconazole, ou d'un vernis spécialisé dans le traitement de la mycose des ongles est préconisée. Ces deux options sont efficaces pour soigner cette forme de mycose.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en médecine générale au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins généralistes au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que la mycose des pieds est grave ?

La mycose des pieds n'est généralement pas considérée comme grave, mais elle peut causer des désagréments et des complications si elle n'est pas traitée correctement. Elle peut entraîner des démangeaisons, des fissures cutanées, des rougeurs, voire des infections plus graves si les lésions deviennent infectées. De plus, la mycose peut se propager à d'autres parties du corps ou à d'autres personnes si elle n'est pas traitée.

Comment se débarrasser d'une mycose des pieds ?

Pour soigner la mycose du pied, consultez un médecin. Les bains de pieds antifongiques, suivis de poudre ou de crème antifongiques sont efficaces. Pour la mycose du pied d'athlète, utilisez la poudre, tandis que pour celle des ongles, préférez la crème ou le vernis antifongique.

Quand s'inquiéter d'une mycose ?

Il est important de s'inquiéter d'une mycose au pied dès l'apparition de symptômes tels que démangeaisons, rougeurs, fissures ou décoloration des ongles. Si ces signes persistent, il est recommandé de consulter un médecin pour un diagnostic précis et un traitement approprié.

Eczéma ou mycose du pied ?

Pour différencier l'eczéma de la mycose du pied, observez les symptômes. L'eczéma se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs et des éruptions cutanées, tandis que la mycose entraîne des fissures entre les orteils, une desquamation et des ongles décolorés.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

212

établissements et centres