La préparation à la naissance : l’essentiel à savoir

Pour bien préparer son accouchement, mieux vaut être accompagnée par des professionnels de santé. Pour vous aider, l’Assurance Maladie prend 100 % en charge 8 séances de préparation à la naissance : focus sur leur déroulement. 

Première séance : l’entretien prénatal précoce

Aussi appelée « entretien du 4ème mois », cette première séance de préparation à la naissance peut en réalité se dérouler à tout moment de votre grossesse, à votre convenance. Cependant, il reste conseillé de l’organiser dès le 4ème mois pour vous préparer tranquillement ! 
En pratique, vous pouvez choisir de passer votre entretien prénatal avec une sage-femme :

  • libérale ;
  • de la PMI (Protection Maternelle ou Infantile) ;
  • officiant dans une maternité privée ou publique. 

(Mais vous pouvez aussi vous tourner vers un médecin généraliste ou un gynécologue). 
Quel que soit votre choix, aucune prescription médicale n’est nécessaire ! Le jour J, vous pourrez vous rendre au RDV seule ou en couple. C’est LE moment parfait pour :

  • poser toutes vos questions au sujet de votre grossesse et de votre accouchement ;
  • parler de vos éventuelles difficultés. Au besoin, la sage-femme ou le médecin vous dirigera vers un autre spécialiste (ex. : assistante sociale, tabacologue).

C’est aussi durant cet entretien que sont parfois programmés les 7 cours de préparation à l’accouchement suivants. 

Les 7 autres séances de préparation à l’accouchement

Si vous le souhaitez, vous pouvez bénéficier de 7 cours de préparation à la naissance à partir de votre 7ème mois de grossesse. Généralement orchestrée par une sage-femme, chacune de ces séances vise à :

  • vous aider à bien comprendre ce qui se passe en vous durant la grossesse ;
  • vous préparer à accoucher, grâce à divers exercices ;
  • vous donner les clés pour bien prendre soin de bébé dès ses premiers jours. 

Retenez cependant que ces séances peuvent prendre différentes formes. Il existe des cours pour femmes enceintes collectifs par exemple, tandis que d’autres sont individuels. De même, les exercices de préparation à l’accouchement varient selon la méthode utilisée. 

Quels cours de préparation à la naissance choisir ?

Si la méthode de préparation à la naissance « classique » est toujours très appréciée, d’autres approches intéressantes existent. Dans l’ensemble, elles visent toutes à vous aider à combattre votre stress, à mieux gérer vos douleurs (pendant la grossesse et durant l’accouchement) et à faciliter le travail le jour J.
De nombreuses femmes enceintes optent pour le yoga prénatal ou la sophrologie durant la grossesse. Mais vous pouvez aussi vous tourner vers : 

  • l’aquagym prénatal durant votre grossesse ;
  • l’hypnose ;
  • l’acupuncture ;
  • le pilates.

Il existe aussi des méthodes complémentaires intéressantes, permettant au futur papa de s’impliquer concrètement et de nouer plus facilement des liens avec le futur bébé. Parmi elles, retenez surtout : 

  • le chant prénatal, qui vise un apaisement par les sons ;
  • les cours d’haptonomie, basés sur de légères caresses et pressions ;
  • la méthode Bonapace, durant laquelle le futur papa pratique des massages et des pressions du bout des doigts pour soulager sa compagne pendant le travail. 

Le projet de naissance : qu’est-ce que c’est et comment le rédiger

De plus en plus de maternités proposent de compléter un projet de naissance. Dit aussi projet d’accouchement, ce document vous permet de coucher par écrit vos souhaits concernant le déroulement de l’accouchement. Il s’agit d’un précieux outil d’échange avec l’équipe de la maternité : elle respectera votre volonté autant que possible. 

Projet de naissance : une checklist pratique

Comme il n’existe pas de « formulaire type » à remplir, demandez l’aide de votre sage-femme pour n’oublier aucun point important. En pratique, vous devez surtout mentionner si vous préférez : 

  • un accouchement naturel ou non ;
  • avoir ou non une péridurale ;
  • telle ou telle position pour l’accouchement ;
  • avoir constamment (ou non) votre compagnon à vos côtés ; 
  • allaiter au sein dès la naissance ou non ;
  • que le cordon soit coupé par votre compagnon ou non. 
     

Santé
Atlantique, Saint-Herblain

Annabelle BOYER



Clinique
Bretéché, Nantes

Sandrine



Clinique
du Tertre Rouge, Le Mans

Anaëlle & Peggy



Clinique
Saint-Louis, Poissy

Virginie MERLIN



Clinique
d'Occitanie, Muret

Florence ANGOT



Clinique
du Fief de Grimoire, Poitiers

Virginie



Hôpital
Privé Saint Claude, Saint-Quentin

Charlène GRESPINET



Clinique
Bouchard, Marseille

Manon GARRIGUES



Hôpital
Privé Guillaume de Varye, Saint-Doulchard

Dorothée FONDEUR