Urée

L'urée est une substance produite dans le foie et éliminée par les reins. Un taux élevé peut indiquer un dysfonctionnement rénal ou hépatique. Dans cet article Elsan vous détaille les symptômes et traitements associés à un taux d'urée haut ou bas.

Trouver un spécialiste en Urologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’analyse de l’urée dans le sang va permettre de déceler des problèmes de santé potentiels selon que le taux est élevé ou bas. Le traitement est spécifique au patient, car il dépend de la cause sous-jacente.

Définition : qu’est-ce que l’urée ?

L’urée, en tant que déchet azoté, est issue de la dégradation des protéines, puis éliminée par les reins dans les urines. Elle est produite majoritairement par le foie à partir de l’ammoniac. Le taux d’urée dans le sang permet de vérifier l’état de santé du patient, notamment le fonctionnement des reins et son foie.

Pourquoi faire un dosage de l’urée ?

Le dosage de l’urée en mesurant le taux sanguin et urinaire peut être réalisé en même temps qu’un test de créatinine afin d’avoir une analyse globale de la fonction rénale. Par exemple, si le patient est atteint d’insuffisance rénale ou hépatique, s’il souffre de déshydratation sévère ; si les professionnels de santé sont en présence d’une obstruction urinaire, ou de rhabdomyolyse (c’est une maladie)…

 

Dans ce dernier cas, elle apparaît quand les fibres musculaires sont endommagées par une pathologie, en présence d’une lésion rénale aiguë ; ou des substances toxiques qui se dégradent et vont libérer leur contenu dans le sang. Les causes incluent des maladies auto-immunes, des infections, des traumatismes, etc.

Comment fait-on un dosage de l’urée ?

Le dosage d’urée peut se faire de deux manières. La seconde peut compléter la première. Soit en prélevant un échantillon du sang du patient, dans une veine au niveau du bras ou pli du coude qui sera ensuite transmis à un laboratoire pour analyse. Dans ce cas, le patient n’est pas tenu d’être à jeun, sauf si ce dernier doit parallèlement faire un test de glycémie. Soit par dosage urinaire d’urée, en se focalisant sur les urines des 24 heures. Ces tests sont rapides et faciles à faire.

Analyse sanguine de l’urée

L’analyse sanguine va permettre de vérifier le taux d’urée sanguine pour évaluer la fonction rénale. Ce taux peut aussi refléter l’apport alimentaire en protéines ainsi que le bon fonctionnement ou non du foie. Il existe, à côté de cela, de nombreux tests de biochimie hépatique ou de bilan hépatique destinés à mesurer les enzymes hépatiques libérées dans le sang. C’est utile pour analyser la santé globale du foie. Ces deux tests peuvent être effectués ensemble ou séparément selon ce que recherche le médecin concernant la cause des symptômes du patient.

Analyse urinaire de l’urée

L’analyse urinaire d’urée est une autre méthode pour évaluer la fonction rénale. Elle se fait par prélèvement d’un échantillon d’urine à tester. Et va permettre de déterminer le niveau d’urée, une information importante pour la quantité d’urée produite et éliminée par le corps. Le prélèvement d’urine peut révéler une urémie anormalement élevée, source d’une insuffisance rénale. À contrario, des taux assez bas peuvent être indicateurs de malnutrition, d’insuffisance hépatique, d’hyperhydratation. Ce test n’est pas le seul, il peut être couplé à d’autres tests pour analyser la santé des reins comme les tests de créatinine ou de microalbuminurie.

 

Bon à savoir : l’analyse du taux de l’urée peut s’utiliser comme un indicateur de la filtration glomérulaire, mais n’est pas très précise. C’est pourquoi cette dernière se mesure grâce au dosage de la créatinine.

Quelle est la norme de l’urée ?

La norme de l’urée peut varier selon les laboratoires, mais aussi des personnes (âge, sexe, alimentation, mode de vie…). Mais, généralement, le taux est compris entre 2,5 et 8,3 mmol/L s’agissant des adultes. Là où chez le nourrisson il se situe entre 1,6 et 4,2 mmol/L.

urée

 

Que signifie un taux d’urée haut ?

Un taux d’urée haut est annonciateur d’un dysfonctionnement rénal aigu ou chronique. Il peut s’agir des deux reins. Et/ou hépatique. Toutefois, la prise de certains médicaments peut en être la cause. Il y a d’autres facteurs comme un régime hyperprotidique, un effort prolongé… D’où le fait de consulter un médecin apte à déterminer la source de ce taux d’urée élevé.

Que faire en cas de taux d’urée haut ?

Le médecin, après avoir déterminé la cause, fournit le traitement adéquat. Si certaines affections peuvent être traitées en prenant des médicaments, d’autres nécessitent une intervention chirurgicale. Selon les options, le patient et le professionnel de santé aviseront de la suite du traitement d’un commun accord. Au quotidien, il est important de s’hydrater normalement et d’éviter surtout les aliments ayant tendance à faire augmenter le taux d’urée ainsi que l’alcool et les boissons riches en sucre.

Que signifie un taux d’urée bas ?

Un taux d’urée bas peut être sans conséquence chez certains patients, autrement dit, tout à fait normal. Mais certains facteurs peuvent expliquer ce taux bas, comme un jeûne prolongé, entraînant une diminution de la production d’urée par le foie.

Que faire en cas d'urée basse ?

Le traitement étant en lien avec la cause, il est opportun de consulter un médecin dans ces conditions. En effet, il n’existe pas de symptômes spécifiques d’urée. Seul le diagnostic médical permet de déterminer la quantité d’azote dans le sang, parfois couplé à des examens complémentaires comme une IRM, une TDM, une analyse de sang, une échographie… Et de rechercher les causes d’une urée basse qui peuvent être fonction des signes constatés par le médecin. Par exemple, en cas de déshydratation, la peau peut s’assécher, la pression artérielle devient basse, le patient peut se sentir fatigué, avoir des étourdissements…

Certains facteurs peuvent expliquer un taux d’urée anormal sans danger important pour la santé du patient, par exemple l’état de grossesse… À contrario, si les causes sont pathologiques, un traitement adapté doit s’ensuivre au plus vite.

 

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en urologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les urologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce grave d'avoir de l'urée ?

Un taux élevé d'urée peut indiquer un dysfonctionnement rénal ou hépatique, qui peut être aigu ou chronique et affecter les deux reins. Cependant, certains médicaments, un régime riche en protéines ou un effort physique prolongé peuvent également en être la cause. Il est donc important de consulter un médecin pour réaliser des analyses qui détermineront la cause sous-jacente de la maladie.

Lorsque le taux d'urée est supérieur à 8,3 mmol/L chez l'adulte et 4,2 mmol/L chez le nourrisson, il est considéré comme anormal et peut être à l'origine d'une maladie sous-jacente.

Quels aliments éviter quand on a un taux d'urée élevé ?

Lorsque le taux d'urée est élevé, il est important de réduire la consommation d'aliments riches en protéines comme la viande rouge, le sel et les aliments riches en graisses saturées. 

Traitements associés à l'Urologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements