Chalazion : définition, symptômes, traitements

Le chalazion est un kyste bénin sur la paupière lié à l’inflammation d’une glande particulière appelée glande de Meibomius. En général, le chalazion guérit tout seul en quelques jours voire en plusieurs semaines. Des traitements peuvent être aussi indiqués comme : l’application de compresses chaudes, des massages, de la pommade anti-inflammatoire. Pour éviter l’apparition d’un chalazion des règles d'hygiène doivent être respectées.

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le chalazion, pathologie inflammatoire bénigne, se définit par l’apparition soudaine d’une petite boule, non infectieuse, au niveau des paupières, on parle alors de chalazion enkysté. Le chalazion peut être asymptomatique, mais l’inflammation peut être douloureuse et provoquer une ptose de la paupière. L’inflammation entraîne l’obstruction de la sécrétion d’une glande appelée glande de Meibomius. Dans la plupart des cas, le chalazion se résorbe tout seul en quelques jours, mais parfois une petite intervention peut être utile.

Qu’est-ce qu’un chalazion ?

chalazion schema

Le chalazion est un petit kyste bénin, qui se développe sous la peau d’une paupière. Il s’agit d’une pathologie non infectieuse liée à l’inflammation d’une glande particulière appelée glande de Meibomius. Le chalazion peut apparaître au centre de la paupière inférieure ou de la paupière supérieure et toucher un œil ou les deux yeux. Généralement, le chalazion disparaît spontanément et ne s’infecte pas. Certaines personnes, en revanche, peuvent souffrir de chalazion de façon chronique. Le chalazion touche plus souvent les adultes, mais les enfants peuvent également développer des chalazions.

A noter que le chalazion n’est pas contagieux.

Quelles sont les causes du chalazion ?

Le chalazion est dû à l’inflammation des glandes de Meibomius (leur nom provient du médecin allemand Heinrich Meibom qui décrivit pour la première fois cette glande). Ces glandes sont réparties entre les deux paupières inférieures et supérieures et ont pour fonction de sécréter un corps gras particulier, le meibum, rentrant dans la composition du liquide lacrymal et permettant de lubrifier la cornée et d’empêcher l’évaporation trop rapide des larmes.

Quand la glande de Meibomius est enflammée, alors celle-ci ne peut plus sécréter son contenu et le meibum va s’accumuler, créant une petite boule plus ou moins douloureuse. Un chalazion est régulièrement associé à une blépharite chronique ou une rosacée mais peut concerner tout le monde. Certaines pathologies ou certaines situations peuvent accroître le risque de souffrir de chalazion. Les personnes souffrant de dermatite séborrhéique, de sécheresse oculaire ou d’allergies sont souvent plus à risque. De même que les personnes vivant dans un environnement pollué et celles souffrant de maladies chroniques comme le diabète. Enfin, toute pathologie ou situation entraînant un épaississement du contenu des glandes de Meibomius peut entraîner la survenue d’un chalazion.

Quels sont les symptômes du chalazion ?

Un chalazion n’est généralement pas douloureux. Le signe le plus important est l’inflammation de la paupière touchée : on retrouve une petite boule rouge, enflée et chaude. La paupière est enflée et peut tomber sur l’œil : on appelle ce phénomène la ptose de la paupière.

chalazion symptomes

La vue peut être légèrement troublée si le chalazion est très important. Le chalazion peut également provoquer une sensation d’irritation comme s’il y avait la présence de grains de sable dans l’œil. Parfois, le chalazion peut être enkysté, c’est-à-dire qu’il se présente comme une boule dure.
Le chalazion peut parfois s’infecter, il s’agit alors d’une urgence ophtalmique qui doit être prise en charge rapidement.

Prendre rendez-vous en ligne

Comment diagnostiquer le chalazion ?

Le diagnostic est souvent posé uniquement grâce à l’examen clinique des paupières supérieures et inférieures du patient. L’ophtalmologue peut utiliser une lampe à fente pour préciser son diagnostic.

L’ophtalmologiste devra également s’assurer de l’absence de signes évocateurs de tumeur maligne des glandes sébacées s’il diagnostique un chalazion atypique.

Dans de rares cas, le praticien peut être amené à effectuer une biopsie, notamment quand le chalazion ne se résorbe pas ou que d’autres symptômes apparaissent. Il est en effet essentiel de dépister, le plus tôt possible, tous troubles visuels sous-jacents tels que l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

Quels sont les traitements du chalazion ?

L’œdème peut être soulagé par la chaleur : des compressions tièdes ou chaudes peuvent être appliquées régulièrement pour soulager la paupière. Les compresses nettoyantes ou oculaires doivent être posées sur les paupières plusieurs fois par jour. Ces compresses doivent être appliquées environ 15 minutes et vont aider à résorber l’œdème.

Une bonne hygiène et des massages au niveau de la paupière peuvent également aider à mobiliser le meibum stagnant. Des pommades anti-inflammatoires peuvent aussi être prescrites. Généralement, le praticien prescrit une pommade à base de corticoïde pour diminuer l’inflammation. Le bord des paupières doit être nettoyé également scrupuleusement. Dans tous les cas, avant de toucher les paupières, il faut se laver scrupuleusement les mains afin d’éviter toute infection.

En cas d’infection, un traitement antibiotique peut être prescrit.

La chirurgie est préconisée si le chalazion est très important. Celui-ci peut être excisé chirurgicalement sous anesthésie locale. Une incision sera alors réalisée sur la face interne de la paupière afin de minimiser la cicatrice. Il faut compter un à deux jours après l’intervention pour une guérison totale.

Si les symptômes persistent ou si d’autres symptômes apparaissent, il ne faut surtout pas hésiter à consulter un médecin.

Que faire pour éviter un chalazion ?

Certaines habitudes peuvent permettre de diminuer voire d’éviter la survenue du chalazion et surtout d’éviter une infection du chalazion. Les personnes souffrant de chalazion de façon chronique peuvent prendre l’habitude d’appliquer des compresses chaudes sur les paupières afin d’éviter que les glandes de Meibomius ne s’obstruent. Il faut également éviter au maximum de se frotter les yeux régulièrement et de se maquiller les yeux.

Avant de toucher sa paupière ou ses yeux (lors d’un démaquillage ou lors de la pose ou du retrait de lentilles), il faut absolument se laver les mains scrupuleusement. Il faut prendre l’habitude de se démaquiller ou de se laver brièvement le visage tous les soirs afin d’enlever au maximum les résidus déposés sur le visage et les paupières.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en ophtalmologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ophtalmologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment guérir rapidement d’un chalazion ?

Un chalazion se résorbe la plupart du temps de lui-même sous quelques jours. Il existe également des traitements qui peuvent être utilisés : application de compresses chaudes, de massages avec une pommade anti-inflammatoire, et dans quelques cas il peut être excisé sous anesthésie locale.

Qu'est-ce qui provoque le chalazion ?

Un chalazion est dû à l’inflammation des glandes de Meibomius. Toute pathologie ou situation entraînant un épaississement du contenu des glandes de Meibomius peut entraîner la survenue d’un chalazion.

Quelle différence entre un orgelet et un chalazion ?

Le chalazion est provoqué par une occlusion non infectieuse de la glande de Meibomius et un orgelet est habituellement provoqué par une infection de la glande.

Est-ce que le chalazion fatigue ?

Le chalazion peut apparaître en période de stress et ou de fatigue, mais il ne cause pas de fatigue en lui-même.

Est-ce qu'un chalazion est grave ?

Un chalazion n’est pas grave, il se résorbe la plupart du temps tout seul.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements