Conjonctivite : symptômes et traitements

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, souvent liée à une infection microbienne mais peut aussi être d’origine chimique, allergique, ou inflammatoire. Il existe plusieurs types de conjonctivites infectieuses ou non infectieuses. Pour soigner une conjonctivite, un lavage régulier des yeux est recommandé ainsi que l’instillation de collyres et des soins locaux. Une des complications de la conjonctivite est la kératite (atteinte de la cornée).

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La conjonctivite est une affection de la conjonctive, qui provoque des larmoiements associés à une dilatation excessive des petits vaisseaux des yeux, les rendant rouges. La conjonctive est la membrane muqueuse transparente qui recouvre l'intérieur des paupières et la surface du globe oculaire, juste au-dessus de la sclère qui est blanche. La conjonctivite est souvent liée à une infection microbienne, mais peut également être d’origine chimique ou allergique ou inflammatoire. La conjonctivite peut toucher le nouveau-né (on parle alors de conjonctivite néonatale), comme l’enfant ou l’adulte.

Qu’est-ce que la conjonctivite ?

Conjonctivite schéma

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, qui est la membrane tapissant les paupières et la partie blanche des yeux. L’inflammation de la conjonctive peut être due à une infection par un micro-organisme (bactérie, virus ou même parfois champignon), mais peut aussi être liée à une allergie, une exposition à un produit irritant, à un corps étranger, ou d’origine inflammatoire.

La conjonctivite chez le bébé, le nourrisson et l’enfant

On appelle conjonctivite néonatale une conjonctivite présente chez le nouveau-né (de la naissance à 1 mois de vie). Une conjonctivite à cette période est rare mais potentiellement sévère. La contamination se fait pendant l’accouchement de la mère à l’enfant. Les conjonctivites néonatales sont caractérisées par des écoulements purulents au niveau des yeux. Elle peut être due à une infection bactérienne ou une infection virale. Si elle est bactérienne, elle peut être due principalement à Chlamydia trachomatis , Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae,  et enfin plus rarement, mais potentiellement très grave, à gonocoque (Neisseria gonorrhoeae). Les nouveau-nés sont traités par des antibiotiques si l’infection est bactérienne et peuvent parfois être hospitalisés.

Chez le nourrisson (de 1 mois à 2 ans), les conjonctivites sont souvent bactériennes. Elles sont traités par instillation d’antibiotiques. Des conjonctivites récidivantes du nourrisson doivent faire évoquer une obstruction du canal lacrymal.

Chez l’enfant (de 2 ans à 10 ans), les conjonctivites sont souvent bénignes et se résolvent seules après quelques jours de lavages oculaires. Un traitement antibiotique est réservé aux formes graves. Enfin, elles peuvent être liées à une infection virale contagieuse comme les adénovirus. D’une manière générale, toutes les infections virales de l’enfant (varicelle, roséole..etc) peuvent donner une conjonctivite.

Quelles sont les causes de la conjonctivite ?

La conjonctivite peut être liée à une infection bactérienne (staphylocoque, streptocoque), virale (adénovirus, herpès), une irritation par un produit chimique ou une allergie.

Les conjonctivites infectieuses sont contagieuses, elles sont le plus souvent dues à des contaminations virales.

Les conjonctivites allergiques sont liées à l’exposition à des allergènes et sont souvent couplées aux rhinites allergiques. L’utilisation et le contact des yeux avec des produits irritants comme les savons ou les shampoings peut également provoquer des conjonctivites. Le manque d’entretien et le port prolongé de lentilles de contact peuvent également favoriser l'inflammation de la conjonctive.

Enfin, certaines conjonctivites sont la manifestation de maladies inflammatoires générales (ex. Pemphygoïdes), ou de malposition des paupières (entropion avec frottement des cils, problèmes de fermeture des paupières).

Quels sont les symptômes de la conjonctivite ?

conjonctivite symtpomes

La conjonctivite entraîne souvent une rougeur au niveau des yeux (à cause de la vasodilatation des petits vaisseaux capillaires qui s’y trouvent) associée à un larmoiement et parfois un écoulement de mucus (conjonctivite virale) ou de pus (surtout présent dans les conjonctivites d’origine bactérienne). Les yeux sont irrités et une forte sensation de démangeaison peut se faire ressentir.

La conjonctivite entraîne également une gêne comme une sensation de sable dans l’œil. L’œil est rouge, larmoyant. Les yeux peuvent être collés le matin et sont sensibles à la lumière. En cas de conjonctivite virale, les deux yeux sont généralement touchés, mais souvent l’un après l’autre, en cas de conjonctivite bactérienne, il se peut qu’un seul œil soit touché.

La conjonctivite ne donne en général aucune douleur, sauf en cas de complications comme une kératite (atteinte de la cornée). De même une conjonctivite simple ne donne pas de baisse de vision, sauf quand un écoulement est important. Si il persiste une baisse de vision après avoir bien nettoyé son œil, il est important de consulter un médecin.

Comment diagnostiquer une conjonctivite ?

L’examen de l’œil et de la vue permet généralement de poser un diagnostic fiable de la maladie, cependant tout œil irrité avec une rougeur n’est pas forcément lié à une conjonctivite. L’examen de l’œil avec une lampe à fente est généralement pratiqué.

En cas de doute, le praticien peut également être amené à effectuer un prélèvement. Non traitée correctement, la conjonctivite peut se compliquer en abcès ou en kératite.

Quels sont les traitements de la conjonctivite ?

Un lavage régulier des yeux est important pour soulager les symptômes et permettre une guérison plus rapide. Un collyre mouillant (larme artificielle) peut également être utilisé pour diminuer la gêne. Des compresses d’eau ou de sérum physiologique peuvent être appliquées pour soulager les symptômes comme les sécrétions purulentes.

En cas de conjonctivite bactérienne, un traitement antibiotique est prescrit. Si les symptômes persistent ou d’autres symptômes apparaissent comme de la fièvre, il faudra consulter son médecin généraliste.

La maladie se résorbe généralement rapidement en quelques jours, mais parfois l’inflammation peut s’étendre à la cornée, provoquant une kératite, qu’il faut traiter de façon efficace pour éviter les complications. En cas de conjonctivite allergique, le médecin peut prescrire un collyre anti-allergique et la prise d’antihistaminiques. On préconisera en parallèle d’éviter d’utiliser des lentilles de contact.

Comment prévenir une conjonctivite ?

Les conjonctivites infectieuses sont très contagieuses et une personne infectée peut vite contaminer plusieurs personnes. Il est très important de bien se laver les mains régulièrement et à chaque fois que la main a touché les yeux afin d’éviter de contaminer l’autre œil (si un œil est touché) ou une autre personne. Si la conjonctivite touche un petit enfant, celui-ci doit rester à la maison le temps que l’infection guérisse afin de ne pas contaminer les autres enfants en crèche ou à l’école. Avant tout maquillage et démaquillage ainsi qu’avant d’enlever ou poser des lentilles, il faut se laver scrupuleusement les mains. Il ne faut pas hésiter à jeter le maquillage qui serait utilisé depuis trop longtemps également.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en ophtalmologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ophtalmologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment attrape-t-on une conjonctivite ?

Une conjonctivite peut être liée à une infection bactérienne, virale, ou à une irritation par un produit chimique, ou encore dûe à une allergie.

Comment se soigner d'une conjonctivite ?

Pour traiter une conjonctivite, un lavage des yeux réguliers est nécessaire. On peut aussi prescrire des collyres, des compresses et un traitement antibiotique. Des compresses d’eau ou de sérum physiologique peuvent être appliquées pour soulager les symptômes comme les sécrétions purulentes.

Quelle est la durée d'une conjonctivite ?

En général, une conjonctivite se résorbe en quelques jours. Lorsqu’elle dure davantage, la conjonctivite doit être soignée par un médecin pour éviter les formes graves.

Quand s'inquiéter d'une conjonctivite ?

Si une conjonctivite n’est pas soignée, les symptômes peuvent s’aggraver. On peut alors avoir une inflammation de la cornée ou encore une kératite.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements