Cataracte : symptômes et traitements

La cataracte est une opacification totale ou partielle du cristallin qui altère la vision de près comme de loin. Cette pathologie concerne souvent les plus de 60 ans, mais d’autres maladies peuvent en être la cause, notamment le diabète. Pour traiter cette maladie, une intervention chirurgicale est nécessaire. Non soignée, la cataracte peut entraîner la perte de vision complète ainsi que d’autres pathologies comme le glaucome ou l’uvéite.

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La cataracte est une affection dans laquelle le cristallin, normalement transparent, s’opacifie, ce qui altère la vision. La cataracte est une pathologie qui touche essentiellement les personnes après 60 ans, mais elle peut également toucher les plus jeunes ou les nourrissons (en cas de cataracte congénitale). Le traitement de référence est la chirurgie qui donne d’excellents résultats.

Qu’est-ce que la cataracte ?

cataracte

 

La cataracte est définie comme une opacification totale ou partielle du cristallin. Le cristallin est une lentille naturelle se situant derrière l’iris. Transparent, le cristallin permet la vision nette de loin et également l’accommodation. L’accommodation est la capacité de l’œil à adapter sa vision pour voir net de près comme de loin. L’opacification du cristallin altère la vision de près et de loin. La cataracte peut toucher toutes les classes d’âge, mais devient de plus en plus fréquente avec l’âge et le vieillissement. Chaque année, 60 000 personnes sont opérées de la cataracte, c’est l’opération la plus fréquente dans le monde.

La cataracte comme le glaucome et la dégénérescence maculaire sont les principales causes de cécité et concernent habituellement les personnes âgées.

Quelles sont les causes d’une cataracte ?

Il existe différents types de cataracte :

  • La cataracte cortico-nucléaire est une cataracte qui touche le noyau et le cortex du cristallin. Cette cataracte touche surtout les personnes de plus de 65 ans.
  • La cataracte sous capsulaire postérieure est une opacification se situant en arrière du cortex du cristallin. Elle touche souvent les personnes assez jeunes mais aussi les personnes diabétiques, les sujets avec des antécédents ou les personnes traitées par des corticoïdes.
  • La cataracte congénitale peut être due à un problème génétique, une maladie métabolique comme la galactosémie ou encore une infection intra-utérine.
  • La cataracte sénile (c’est-à-dire touchant les personnes âgées) est la plus fréquente, c’est une cataracte le plus souvent bilatérale (qui touche les deux yeux en même temps).

Certaines personnes ont plus de risques de développer une cataracte : les sujets âgés (on estime que la cataracte touche près des deux tiers des plus de 85 ans), les personnes souffrant de myopie forte, les personnes diabétiques, les fumeurs (selon leur consommation) ou encore les personnes sous traitement corticoïde. L’exposition solaire sans protection est aussi un facteur de risque.

Quels sont les symptômes de la cataracte ?

La cataracte est liée à l’opacification du cristallin altérant la transmission de la lumière jusqu'à la rétine, ce qui provoque une sensation de voile devant les yeux. Les couleurs sont altérées et la sensibilité aux contrastes ainsi qu’aux reliefs est diminuée. L’acuité visuelle est altérée, notamment la vision de loin. La cataracte peut provoquer une sensibilité à la lumière appelée photophobie. La nuit, les personnes souffrant de cataracte sont facilement éblouies notamment par la lumière des phares des voitures. Les personnes touchées par la cataracte peuvent également souffrir d’une vision dédoublée. En cas de cataracte congénitale, le nourrisson peut présenter des pupilles anormalement blanches.

Cette baisse de la vision connaît une évolution généralement lente et progressive, s’étalant sur plusieurs années mais elle peut également se manifester beaucoup plus rapidement en seulement quelques mois.

Comment diagnostiquer une cataracte ?

Cataracte symptômes

La cataracte est une affection ophtalmique qui se diagnostique chez l’ophtalmologue. Le médecin utilise un bi-microscope à lampe à fente et mesure l’acuité visuelle. L’examen montre une opacité de couleur blanche ou jaune du cristallin. Cet examen permet de préciser si la cataracte est localisée au niveau nucléaire ou cortical. Le degré d’avancement de la cataracte n’est pas lié aux symptômes ressentis. D’autres examens peuvent compléter le diagnostic comme l’examen de la cornée, la mesure du tonus oculaire ou l’examen du fond de l’œil.

Par ailleurs, la cataracte n’est pas seulement diagnostiquée chez l’adulte, l’évaluation ophtalmologique des enfants permet également la recherche et la mise en évidence de cataractes congénitales qui peuvent être responsables d’une baisse précoce de la vue. Si diagnostiqué trop tardivement, elle peut également être la cause d’une amblyopie et provoquer des séquelles oculaires irréversibles.

Quels sont les traitements de la cataracte ?

Le traitement de référence est l’intervention chirurgicale, appelée phacoémulsification. Cette opération consiste en l’ouverture (rhexis) du cristallin tout en conservant son enveloppe, le placement d’une sonde permettant de se débarrasser du contenu opaque et le placement d’un implant (lentille artificielle). L’implant peut également traiter les anomalies de réfraction comme la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie. L’opération et le traitement chirurgical de la cataracte est indolore et se réalise au bloc sous microscopie avec un anesthésiant local (topique, péri bulbaire, topique potentialisée). L’opération se réalise en ambulatoire, généralement quelques heures d’hospitalisation suffisent.

L’opération est une réussite dans plus de 90 % des cas. Les soins post-opératoires se résument le plus souvent en une instillation de collyres anti-inflammatoires et de collyres antibiotiques plusieurs fois par jour. Quand la cataracte est associée à un glaucome, le traitement nécessite une intervention combinant une opération de la cataracte et une opération du glaucome.

Comment prévenir une cataracte ?

La prévention de la cataracte n’est pas possible, elle est le résultat de l’accumulation de facteurs oxydants tout au long de la vie ou d’une pathologie annexe.

L’arrêt du tabac diminue le risque de souffrir plus jeune d’une cataracte. La protection solaire doit être également systématique, car elle constitue également un facteur de risque de souffrir plus jeune de la cataracte.

Quelles sont les complications de la cataracte ?

Non traitée, la cataracte peut altérer fortement la vision, en effet les symptômes vont s’aggraver jusqu’à ce que l’acuité visuelle soit perdue. La cataracte non soignée peut également devenir un facteur de risque de glaucome ou d’uvéite (inflammation des tissus intra-oculaires).

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en ophtalmologie au sein d’un établissement ELSAN situé à Toulon, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ophtalmologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment se déroule une opération de la cataracte ?

Cette opération consiste en l’incision du cristallin tout en conservant son enveloppe, le placement d’une sonde permettant de se débarrasser du contenu opaque et le placement d’un implant. L’opération se fait en ambulatoire et est indolore. Elle se réalise au bloc sous microscopie avec un anesthésiant local.

Comment soigner un début de cataracte ?

Au début de la cataracte la vision peut être améliorée par le port de lunettes ou de lentilles de contact.

Quel âge pour la cataracte ?

En général, les symptômes de la cataracte apparaissent après 60 ans.

Est-il obligatoire de se faire opérer de la cataracte ?

La chirurgie est le seul traitement réellement efficace pour soigner la cataracte.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements