Strabisme : Causes, symptômes & traitements

Le strabisme est un trouble de la vision qui se caractérise par la déviation anormale d’un œil vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Il existe différents types de strabisme : strabisme divergent, strabisme convergent, strabisme accommodatif, strabisme paralytique. Les causes d’un strabisme sont multiples : génétique, pathologique ou accidentelle. Il existe différents traitements pour soigner le strabisme : port de lunettes, rééducation de l’amblyopie et intervention chirurgicale.

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le strabisme – le fait de "loucher", dans le langage courant – est la conséquence d’un mauvais alignement des yeux, qui entraîne une déviation d'un œil vers l'intérieur (strabisme avec ésotropie) en direction du nez, ou vers l'extérieur (exotropie), tandis que l'autre œil reste focalisé.

Le strabisme dû à la fatigue peut se produire de temps à autre chez les nouveau-nés, mais il disparaît en général vers l’âge de trois mois. Chez les enfants, il est indispensable de rechercher d’éventuelles anomalies de la vision tel qu’un strabisme, car non corrigé cela peut conduire à l'amblyopie, une affection dans laquelle le cerveau commence à ignorer les signaux envoyés par l'œil plus faible et mal aligné, ce qui entraîne une baisse de l’acuité visuelle. Chez certains enfants, ce défaut visuel est le symptôme d’une affection, notamment une lésion cérébrale traumatique, une rétinopathie du prématuré, un rétinoblastome ou une infirmité motrice cérébrale.

Qu’est-ce qu’un strabisme ?

Pour comprendre le strabisme, il faut se pencher sur l’anatomie des yeux. Six muscles oculaires en contrôlent le mouvement. Un muscle déplace l'œil vers la droite, et un autre vers la gauche. Les quatre autres muscles déplacent l'œil vers le haut, le bas et en diagonale. Pour faire la mise au point sur une seule image, les six muscles oculaires doivent travailler ensemble. Pour aligner et focaliser les deux yeux sur une même cible, tous les muscles des deux yeux doivent travailler ensemble. Le cerveau contrôle ces muscles. Avec une vision normale, les deux yeux visent le même endroit. Notre cerveau combine les deux images de nos yeux en une seule image tridimensionnelle (3D). C'est ainsi que nous pouvons savoir si un objet est proche ou éloigné de nous (perception du relief).

Pour le strabisme chez l'enfant, lorsqu'un œil n'est pas aligné, deux images différentes sont envoyées au cerveau.
De ce fait, chez un jeune enfant, le cerveau apprend à ignorer l'image de l'œil mal aligné. Au lieu de cela, il ne voit que l'image de l'œil droit ou de l'œil qui voit le mieux. En conséquence, il y a amblyopie et anomalie de la vision du relief.

En ce qui concerne le strabisme chez l’adulte, il occasionne souvent une vision double (diplopie dans le langage médical). Cela s'explique par le fait que leur cerveau a déjà appris à recevoir les images des deux yeux. Leur cerveau ne peut pas ignorer l'image de l'œil paresseux, et ils voient donc deux images.

strabisme

Il existe différents types de strabisme :

  • Le strabisme divergent : quand un œil dévie vers l'extérieur. Le strabisme intermittent est un strabisme divergent dont l’angle fluctue, et qui n’est pas permanent.
  • Le strabisme convergent qualifie les strabismes avec un œil dévié vers l'intérieur. Le strabisme accommodatif est une forme de strabisme convergent provoqué par les efforts que l'œil fournit pour parvenir à une vision nette. Il est fréquent en cas d'hypermétropie.
  • Le strabisme vertical est le moins fréquent. Il qualifie les strabismes avec un œil tournant vers le haut ou le bas.
  • Le strabisme paralytique, communément appelé paralysie oculomotrice, est en général un strabisme brutal qui survient en cas d’atteinte d’un des nerfs innervant les muscles oculomoteurs.

Les strabismes sont en outre classés en fonction de leur angle de déviation : léger strabisme quand l’œil dévie peu, strabisme aigu lorsque l’œil tourne beaucoup, voire disparaît en partie ou entièrement.

Quelles sont les causes d’un strabisme ?

La cause du strabisme varie en fonction de l’âge du patient :

  • À la naissance : il peut apparaître au cours des premiers mois de vie. Si le strabisme du bébé persiste au-delà de 4 mois, il s’agit peut-être d’un strabisme congénital, en général lié à une malformation au niveau d’un des globes oculaires du fœtus. Le risque de strabisme est augmenté en cas de naissance prématurée.
  • S’il apparaît vers 2 à 4 ans, c’est souvent un strabisme accommodatif, qui augmente le risque d’amblyopie (la vision d’un œil ne se développe pas correctement et cela crée une différence d’acuité visuelle entre les deux yeux). Ce type de strabisme n’apparaît en général pas après l’âge de 7 ans.
  • Le strabisme qui apparaît à l’âge adulte et chez la personne âgée (à distinguer du strabisme de l’enfant qui persiste quand l’enfant devient adulte) doit être investigué, car certains strabismes ont une cause neurologique.

Par ailleurs, il convient de préciser que certains enfants atteints de strabisme peuvent présenter des troubles cérébraux provoqués par des pathologies (trisomie 21, hydrocéphalie – excès de liquide dans le cerveau –, tumeur cérébrale). Une cataracte (opacité de la lentille naturellement claire de l'œil) ou une blessure à l'œil peuvent également provoquer un strabisme.
La plupart des enfants atteints de strabisme ne présentent toutefois aucun de ces problèmes.

Le strabisme peut être héréditaire : un enfant a plus de risques de souffrir de strabisme si un ou ses deux parents sont affectés par ce trouble visuel ou par des antécédents de maladies génétiques (comme le syndrome de Down).

Quels sont les symptômes d’un strabisme ?

Les symptômes les plus manifestes du strabisme sont :

  • Les yeux "qui se croisent" ou un œil qui part dans une direction alors que l’autre est concentré sur un objet.
  • Des mouvements oculaires non coordonnés.
  • Une vision double.
  • La vision assurée par un seul œil, avec perte de la perception de la profondeur, car le deuxième œil perd son acuité visuelle.

strabisme symptomes

 

Comment diagnostiquer un strabisme ?

Si votre médecin (ophtalmologue ou ophtalmologiste) estime que vous ou votre enfant souffrez de strabisme, les tests suivants permettront de déterminer le degré du problème et les causes possibles :

  • Examen ophtalmologique pour mesurer l’acuité visuelle et vérifier la rétine.
  • Examen neurologique pour élucider la cause du strabisme si elle n’est pas uniquement oculaire.

Quels sont les traitements d’un strabisme ?

Un ou plusieurs types de traitement du strabisme peuvent être recommandés, selon les cas et en fonction de l'âge de votre enfant mais aussi du type de strabisme.

Les bébés et les très jeunes enfants dont l'œil se tourne vers l'intérieur (ésotropie) peuvent avoir besoin d'une intervention chirurgicale ou de lunettes avec correction optique. La chirurgie du strabisme sur les muscles oculaires aide à aligner correctement les yeux et permet le développement d'une bonne vision.

Les enfants souffrant de strabisme, après examen du fond d’œil, peuvent se voir prescrire des lunettes (correction optique totale), traitement premier du strabisme.

Une occlusion sur peau peut être recommandée pour aider à renforcer un œil mal aligné qui est plus faible que l'autre. L'enfant est empêché d'utiliser son œil le plus fort en portant un cache-œil. Cela l'oblige à utiliser l'œil le plus faible, ce qui contribue à le renforcer avec le temps.

Dans un deuxième temps, une intervention chirurgicale peut être recommandée. Elle permet d’améliorer l'alignement des yeux.

Quelles sont les complications possibles d’un strabisme ?

En cas de strabisme non traité, le risque est que l’œil inactif perde complètement son acuité visuelle et devienne aveugle.

Quand les traitements et corrections optiques ne permettent pas de corriger de façon durable ou complète le strabisme, une opération sous anesthésie générale et agissant sur les muscles oculomoteurs peut être proposée ou préconisée.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en ophtalmologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir de plus de plus informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ophtalmologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment voient les personnes qui ont un strabisme ?

Il peut y avoir une différence d’acuité visuelle chez les personnes atteintes de strabisme. De plus, chez l’adulte, la vision peut être en double.

Comment soigner un strabisme ?

En fonction de la cause du strabisme différents traitements sont envisagés : correction optique par verre, rééducation de l’amblyopie avec un patch, chirurgie de l'oeil , prismes dans de rares cas.

Comment survient un strabisme ?

Les causes d’un strabisme sont multiples : génétique, pathologique ou accidentelle. On peut diagnostiquer un strabisme chez l’enfant et un strabisme chez l’adulte.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements