Maladie de Basedow

La maladie de Basedow est une maladie auto-immune qui se caractérise par une hyperthyroïdie, c'est-à-dire une production excessive d'hormones thyroïdiennes. Les causes de la maladie de Basedow ne sont pas connues précisément, mais on pense qu’elle est liée à un dysfonctionnement du système immunitaire et à une prédisposition génétique.

Trouver un spécialiste en Endocrinologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Si thyroïde, hypothyroïdie et hyperthyroïdie sont des termes que tout un chacun a pu entendre fréquemment, ce n’est pas toujours le cas de cette pathologie associée : la maladie de Basedow. Auto-immune, la maladie de Basedow n’est pas une fatalité pour autant, car des traitements médicamenteux et chirurgicaux existent.

Définition : qu’est-ce que la maladie de Basedow ?

La glande thyroïde, ou thyroïde, est une glande localisée au niveau du cou, liée au système endocrinien ou hormonal. L’hyperthyroïdie désigne une surproduction d’hormones thyroïdiennes — par la glande thyroïde donc — entraînant alors tout un flot de symptômes (ou thyrotoxicose) : perte de poids, troubles cardiaques, essoufflement, tremblements des mains, impact sur différents aspects du cycle menstruel, nervosité, troubles du sommeil…

 

La maladie de Basedow ou maladie de Graves-Basedow est une maladie auto-immune qui provoque une hyperthyroïdie et qui se traduit donc par les symptômes mentionnés précédemment. À ces derniers s’ajoutent généralement un goitre (hypertrophie anormale de la glande thyroïde) et parfois une exophtalmie (saillie des orbites d’un œil ou des deux yeux). La maladie de Basedow touche davantage le sexe féminin que le sexe masculin.

Quelles sont les causes de la maladie de Basedow ?

L’hyperthyroïdie provient habituellement de la maladie de Basedow, de nodules thyroïdiens, d’inflammations thyroïdiennes, ou encore de médicaments.

 

Pathologie auto-immune, la maladie de Basedow serait quant à elle liée à des prédispositions génétiques. Il en découle par la suite des réactions anormales du système immunitaire et, dans ce cas précis, une stimulation de la glande thyroïde responsable de l'hyperthyroïdie. Les causes de la maladie de Basedow pourraient également être environnementales, l’origine des maladies auto-immunes étant de toute façon multifactorielle.

Quels sont les signes, symptômes et conséquences de la maladie de Basedow ?

Dans le cadre de la maladie de Basedow, il y a surproduction d’hormones thyroïdiennes par la glande thyroïde et, par conséquent, il est logique que les personnes touchées souffrent là aussi des désagréments d’une hyperthyroïdie. Les symptômes de la maladie de Basedow peuvent donc être une fatigue inhabituelle, une perte de poids, des problèmes digestifs, des troubles cardiaques, une sensation de soif, un essoufflement, des tremblements légers localisés notamment au niveau des mains, des modifications du cycle menstruel, de la nervosité, ou encore des troubles du sommeil.

 

Lorsqu’on souffre de la maladie de Basedow, les yeux peuvent aussi être touchés (exophtalmie ou saillie des orbites d’un œil ou des deux yeux), tout comme la glande thyroïde en elle-même (goitre ou augmentation anormale du volume de la thyroïde).

Comment diagnostiquer la maladie auto-immune de Basedow ?

De manière générale, en présence des symptômes d’hyperthyroïdie mentionnés précédemment, ou tout bonnement si l’on suspecte cette pathologie auto-immune qu’est la maladie de Basedow, il convient de consulter son médecin généraliste.

 

La maladie de Basedow peut être diagnostiquée à partir d’une prise de sang, cette dernière pouvant être prescrite par le médecin afin de doser les hormones thyroïdiennes et de détecter la présence d’anticorps (des anticorps anti-récepteurs de la TSH ou thyréostimuline, du groupe des anticorps antithyroïdiens). En présence de la maladie de Basedow, le taux de TSH ou thyréostimuline est donc bas, tandis que le taux de la T4 ou thyroxine libre sont généralement élevés. Enfin, le diagnostic de la maladie de Basedow est éventuellement étayé par des examens d’imagerie médicale tels que l’échographie ou la scintigraphie thyroïdienne.

 

La maladie de Basedow peut toucher la femme enceinte et, dans ce cas, un suivi médical spécialisé est nécessaire, que ce dernier ait été effectué préalablement par une sage-femme ou un gynécologue, il convient d’y associer un endocrinologue.

Quels traitements pour la maladie de Basedow ?

Il existe des traitements pour la maladie de Basedow, prescrits alors par un endocrinologue, utilisés pour que la thyroïde ne surproduise plus d’hormones thyroïdiennes, pour qu’elle fonctionne de nouveau normalement, mais aussi pour prévenir toute complication. On pense notamment aux symptômes de la maladie de Basedow que sont les troubles cardiaques.

 

Il est possible de conserver la thyroïde et de prendre des antithyroïdiens de synthèse afin de normaliser son fonctionnement. Toutefois, dans certains cas et notamment en présence d’une récidive, les traitements pour la maladie de Basedow peuvent consister en une prise d’iode radioactif (pour détruire une partie de la thyroïde) ou en une thyroïdectomie totale (intervention chirurgicale visant à l’ablation de la thyroïde).

 

Lorsque les yeux sont également touchés — il s'agit d'une exophtalmie, saillie des orbites d’un œil ou des deux yeux —, un suivi par un ophtalmologiste ou ophtalmologue est recommandé. Cette atteinte peut nécessiter parfois l’utilisation d’anti-inflammatoires puissants, les corticoïdes. En cas de séquelles visuelles, des chirurgies de correction peuvent être proposées.



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en endocrinologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins endocrinologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que la maladie de Basedow est grave ?

La maladie de Basedow peut être grave si elle n’est pas traitée, car elle peut provoquer des problèmes cardiaques et des problèmes pendant la grossesse.

Comment se déclenche la maladie de Basedow ?

La maladie de Basedow est une maladie auto-immune. Elle se déclenche lorsque le système immunitaire de l’organisme fabrique des anticorps contre la thyroïde. Les causes de cette maladie sont multifactorielles : prédisposition génétique et facteurs environnementaux pouvant être impliqués.

Comment se guérit la maladie de Basedow ?

La maladie de Basedow se guérit généralement à l’aide de médicaments ou de chirurgie.

Peut-on mourir de la maladie de Basedow ?

La maladie de Basedow est une maladie auto-immune qui peut être très invalidante, mais elle est rarement mortelle. Toutefois, elle peut provoquer des complications sévères, notamment une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Traitements associés à l'endocrinologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements