Hyperplasie

L'hyperplasie, une prolifération anormale des cellules dans un organe ou un tissu, peut affecter différentes parties du corps. Les symptômes varient selon la zone touchée, telle que les glandes surrénales ou la prostate. Les causes de l'hyperplasie sont multiples et dépendent de la partie concernée. Pour un diagnostic précis et un traitement approprié, il est recommandé de consulter un professionnel de santé. Cet article explore les différentes formes d'hyperplasie, leurs symptômes, les méthodes de diagnostic et les options de traitement.

Trouver un spécialiste en Endocrinologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’hyperplasie peut toucher différentes parties du corps. Les symptômes sont en général fonction de la zone touchée : glandes surrénales, prostate… Ses causes sont multiples et sont aussi sujettes à variation selon la partie atteinte. Pour être sûr de savoir si la personne souffre de cette affection, il est opportun de consulter un professionnel de santé, qui est à même d’établir un diagnostic et de proposer le traitement approprié.

Définition : qu’est-ce que l’hyperplasie ?

L’hyperplasie fait référence à une prolifération anormale du nombre de cellules dans un organe ou un tissu, et à l’origine d’une augmentation du volume de cet organe ou tissu. Autrement dit, le tissu atteint s’épaissit, et l’organe touché devient plus important. L’hyperplasie peut être simple ou atypique, selon que les cellules qui se multiplient sont normales ou anormales.

Hyperplasie : un soignant examine un patient âgé.

 

Qu'est-ce que l'hyperplasie endométriale, de la prostate, folliculaire et congénitale des surrénales ?

Il existe pléthore d’hyperplasies, puisque cette affection peut toucher n’importe quel organe ou tissu. Il peut s’agir de :

  • L’hyperplasie endométriale ou hyperplasie de l’endomètre : il s’agit d’une augmentation du nombre de cellules glandulaires dans l’endomètre (tissu tapissant l’intérieur de l’utérus).
  • Hyperplasie bénigne de la prostate : il y a augmentation du nombre de cellules dans un tissu ou organe, mais celle-ci est non cancéreuse. Elle concerne la plupart du temps les hommes âgés, et peut occasionner des problèmes urinaires.
  • L’hyperplasie folliculaire : elle se produit dans les follicules des ovaires de manière anormale, et peut occasionner des problèmes de fertilité.
  • Hyperplasie congénitale des surrénales : cette maladie génétique rare affecte les glandes surrénales (situées au-dessus des reins), qui produisent alors des hormones de façon anormale.

 

Il existe d’autres types d’hyperplasies comme l’hyperplasie sébacée, l’hyperplasie mammaire, l’hyperplasie fibreuse gingivale, etc. Certaines sont d’ailleurs rares, c’est le cas de l’hyperplasie nodulaire régénérative du foie.

Quelles sont les causes de l’hyperplasie ?

Les causes peuvent varier en fonction de la partie du corps affectée, et sont de ce fait multiples. La pathologie peut être due à l’hérédité, à la prise de certains médicaments… Les causes les plus courantes sont :

  • Une production anormale des hormones : l’hyperplasie peut être une réponse à l’augmentation en excès des hormones dans le corps.
  • Des infections : certaines peuvent entraîner une croissance importante de tissus. Il peut s’agir d’infections virales, de verrues.
  • Facteurs génétiques : par exemple une hyperplasie congénitale des surrénales.
  • L’âge : par exemple, l’hypertrophie de la prostate (adénome de la prostate ou hyperplasie de la prostate) peut être une conséquence du vieillissement.

 

Bon à savoir : la prévention de l’hyperplasie est impossible, mais il est tout à fait possible de prévenir l’inconfort ou les complications qu’elle provoque. Par exemple, en cas d’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), il faut éviter de consommer certains aliments ou boissons comme les plats salés, le soda, l’alcool ; et uriner dès que l’on en ressent le besoin pour éviter toute irritation de la vessie.

Quels sont les symptômes de l’hyperplasie ?

Les symptômes de l’hyperplasie sont également multiples, et dépendent de la zone du corps touché. Toutefois, dans certains cas, le patient ne ressent aucun symptôme, la détection se faisant à la suite d’un diagnostic.

Quels sont les symptômes de l'hyperplasie atypique des seins ?

Pour une hyperplasie atypique des seins : il n’y a pas nécessairement de symptômes ; mais si le patient ressent une douleur anormale au niveau des seins, ce qui est rare, il peut consulter.

Quels sont les symptômes de l'hyperplasie de la prostate ?

Pour une hyperplasie de la prostate : le patient a fréquemment envie d’uriner, mais il peut aussi avoir des difficultés à uriner, ressentir des douleurs en urinant…

Quels sont les symptômes de l'hyperplasie de l'endomètre ?

Pour une hyperplasie endométriale : des saignements anormaux sont constatés : par exemple, entre les règles, après la ménopause, etc.

Quels sont les symptômes de l'hyperplasie fibreuse gingivale ?

Pour une hyperplasie fibreuse gingivale : il est constaté un gonflement et un élargissement des gencives, couplés à des douleurs et saignements.

Comment diagnostiquer l’hyperplasie ?

Le diagnostic de l’hyperplasie peut se faire par IRM, échographie, scanographie, écho doppler… Les techniques d’imagerie peuvent être utilisées en fonction de la localisation de l’hyperplasie ainsi que des tissus concernés.

  •  IRM : par exemple, une échographie par voie vaginale en cas d’hyperplasie endométriale ; une radiographie des seins en cas d’hyperplasie atypique des seins. L’examen d’imagerie aide à visualiser les tissus affectés, et permet de déterminer l’étendue de cette croissance anormale.
  •  Biopsie ou prélèvement d’une partie de tissus d’une zone en particulier pour analyse : l’objectif de cette méthode, comme les autres, est de confirmer ou d’infirmer le diagnostic d’hyperplasie.

 

Le diagnostic peut se faire en appréciant les symptômes associés s’ils existent, la gravité de la croissance anormale du tissu ou de l’organe, la localisation de la prolifération cellulaire…

Comment traiter l’hyperplasie ?

Les traitements de l’hyperplasie dépendent de la cause de la maladie. Voici quelques exemples courants :

  • traitement médical, pour réduire la production d’hormones ;
  • chirurgie, pour ôter cette croissance anormale de tissus.

Cependant, certaines situations ne nécessitent que la surveillance du patient, c’est le cas de l’hyperplasie nodulaire focale.

L’hyperplasie peut être une source de préoccupation pour le patient, car elle l’impacte physiquement et émotionnellement. Solliciter l’aide d’un professionnel de santé est recommandé afin qu’il puisse établir un diagnostic complet et délivrer le traitement adéquat s’il y a lieu.

À noter : dans le cas d’une hyperplasie bénigne de la prostate avec symptômes, le traitement consiste à prendre des alpha-bloquants. En cas de gêne importante causée par l’HBP, un traitement chirurgical est possible.

 

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en endocrinologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les endocrinologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

C'est quoi une hyperplasie de l'endomètre ?

L'hyperplasie de l'endomètre fait référence à une condition caractérisée par une prolifération excessive de cellules glandulaires à l'intérieur de l'endomètre, qui est le tissu qui tapisse l'utérus. Dans cette affection, l'endomètre devient plus épais que la normale. L'hyperplasie de l'endomètre est généralement causée par un déséquilibre hormonal, en particulier une augmentation des niveaux d'œstrogènes par rapport à la progestérone. Cela peut se produire en raison de divers facteurs, tels que des troubles hormonaux, des médicaments, l'obésité ou la ménopause. Dans certains cas, l'hyperplasie de l'endomètre peut évoluer vers un cancer de l'endomètre, il est donc important de la diagnostiquer et de la surveiller attentivement.

Qu'est-ce qu'une hyperplasie muqueuse ?

L'hyperplasie muqueuse se réfère à une augmentation anormale du nombre de cellules dans une muqueuse spécifique du corps. Les muqueuses sont des tissus qui tapissent les cavités internes du corps, tels que les voies respiratoires, le tube digestif, les voies urinaires, etc. L'hyperplasie muqueuse peut se produire dans différentes parties du corps, et ses causes peuvent varier en fonction de la muqueuse affectée. Cette condition peut résulter d'un déséquilibre hormonal, d'une inflammation, d'une irritation chronique ou d'autres facteurs. Le diagnostic précis et le traitement approprié sont nécessaires pour gérer l'hyperplasie muqueuse, en fonction de la localisation spécifique et de la gravité de la condition.

Quelle est la différence entre hypertrophie et hyperplasie ?

L'hypertrophie est caractérisée par une augmentation de la taille des cellules existantes, tandis que l'hyperplasie est caractérisée par une augmentation du nombre de cellules dans un tissu ou un organe. Ces deux processus peuvent se produire indépendamment ou simultanément selon les circonstances et les types de tissus concernés.

Comment soigner l'hyperplasie de la prostate ?

Le traitement de l'hyperplasie de la prostate (HBP) peut comprendre la surveillance active, des changements de mode de vie, des médicaments pour soulager les symptômes, des thérapies par laser ou radiofréquence pour éliminer l'excès de tissu prostatique, ou une intervention chirurgicale pour enlever tout ou partie de la prostate hypertrophiée. Le choix du traitement dépendra de la gravité des symptômes, de la taille de la prostate et des préférences du patient. Consultez un professionnel de la santé pour un plan de traitement adapté.

Traitements associés à l'endocrinologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements