Diabète de type 2

Le diabète de type 2 est une maladie chronique qui se caractérise par une augmentation du taux de sucre dans le sang. Cette élévation de la glycémie peut entraîner diverses complications si elle n'est pas traitée.

Trouver un spécialiste en Endocrinologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le diabète de type 2 survient lorsque le corps ne parvient plus à réguler le glucose dans l’organisme. Cette maladie chronique entraîne un taux de sucre circulant dans le sang trop important. À terme, une glycémie élevée peut entraîner des troubles du système circulatoire et nerveux.

Définition : qu’est-ce que le diabète de type 2 ?

Le diabète de type 2 est une maladie chronique liée à un défaut de la production d’insuline. L’insuline est l’hormone sécrétée par le pancréas, qui régule le taux de sucre dans le sang. Le risque de développer un diabète de type 2 augmente avec l’âge. Cependant, le diabète de type 2 affecte également les enfants et les adolescents. Cela est dû à l’augmentation de l’obésité infantile.

Diabète de type 2 : un coeur est figuré avec des cubes rouges entourant des carrés de sucre blanc.

 

Le type 2 est le type de diabète le plus courant. En France, environ 5 % de la population générale souffre de diabète de type 1 et 2. Ce chiffre est sans doute sous-estimé, car de nombreuses personnes ignorent qu’elles sont diabétiques. Parmi elles, 90 % sont atteintes du diabète de type 2.

Quelles sont les causes du diabète de type 2 ?

Les causes du diabète de type 2 se décomposent en trois étapes :

  • D’abord, les cellules de l’organisme développent une résistance à l’insuline 1 et 2. En conséquence, elles n’absorbent plus suffisamment de sucre. Le taux de glucose dans le sang augmente.

  • Pour compenser, le pancréas se met à fabriquer davantage d’insuline. Cette hormone permet de conserver la glycémie (taux de glucose dans le sang) dans des valeurs normales.

  • Au fil des années, le pancréas s’épuise. Il ne parvient plus à sécréter suffisamment d’insuline pour réguler le sucre circulant dans le sang. L’hyperglycémie s’installe durablement.

💡 Bon à savoir : Les raisons pour lesquelles le diabète de type 2 survient n’ont pas encore été élucidées par les chercheurs. En revanche, des facteurs de risque ont été identifiés : une alimentation trop riche en graisses et en sucre, l’absence d’activité physique régulière, le surpoids et l’obésité, la prise de médicaments neuroleptiques, un certain type de microbiote intestinal, une prédisposition génétique.
1. Particulièrement lorsque les cellules vieillissent ; elles sont moins réceptives à l’insuline.
2. Plus la quantité de graisses dans le corps est importante, plus il y a de résistance à l'action de l'insuline.

Quels sont les signes et symptômes du diabète de type 2 ?

Les symptômes du diabète de type 2 se manifestent très progressivement. Ce type de diabète est complètement asymptomatique au début. Les premiers symptômes observés par les personnes souffrant de diabète de type 2 sont :

  • des troubles de la vision, une vision floue ;
  • une fatigue chronique ;
  • une soif et une faim toujours présentes ;
  • des envies d’uriner fréquentes, en particulier la nuit ;
  • une cicatrisation très lente des coupures ou des plaies ;
  • des sensations de picotements ou des engourdissements dans les mains ou les pieds ;
  • une perte de poids inexpliquée.

Quels traitements et médicaments pour le diabète de type 2 ?

L’objectif du traitement du diabète de 2 est de parvenir à un contrôle de la glycémie. La glycémie à jeun doit s’approcher des valeurs de référence, sans être trop basse. Des prises de sang régulières seront nécessaires pour vérifier l’efficacité des mesures prises. Le traitement de première intention du diabète de type 2 consiste à modifier son mode de vie. Cela permet de réduire naturellement le glucose dans le sang. Voici quelques mesures bénéfiques pour diminuer le diabète :

  • La pratique d’exercice physique. Faites au moins 150 minutes d’exercices pour diabétiques par semaine. Si vous avez une activité sédentaire, essayez de bouger toutes les 30 minutes.
  • L’adoption d’un régime alimentaire contre le diabète. Cela passe par une alimentation équilibrée, avec des aliments à faible indice glycémique (contenant peu de sucres). Votre diabétologue vous orientera vers un nutritionniste ou diététicien. Celui-ci vous fournira un tableau alimentaire pour diabétique de type 2. Ce document vous indiquera quelques idées de menus pour diabétique de type 2.
  • La perte de poids.

Si ces mesures ne suffisent pas, le médecin prescrit des médicaments antidiabétiques. Il en existe plusieurs types. Chaque type fonctionne d’une manière différente pour diminuer la glycémie. Si les médicaments oraux ne s’avèrent pas efficaces, il faudra sans doute passer à l’insulinothérapie. Cela consiste à vous injecter de l’insuline dans le corps, en association ou non avec des médicaments antidiabétiques. Enfin, il est absolument indispensable de s’astreindre à un suivi médical régulier en cas de diabète. Compte tenu des complications graves qu’il peut provoquer, des consultations chez votre ophtalmologue et votre médecin sont essentielles.

Quels moyens de prévention contre le diabète de type 2 ?

La prévention du diabète de type 2 passe par :

  • une alimentation saine et équilibrée ;
  • la pratique régulière d’une activité physique ;
  • le maintien d’un poids corporel raisonnable ;
  • des bilans sanguins réguliers pour contrôler la glycémie à jeun.

✍️ À noter :  non traité, le diabète de type 2 affecte à terme de nombreux organes vitaux, notamment le cœur, les vaisseaux sanguins, les nerfs, les yeux et les reins. En outre, les facteurs de risque du diabète augmentent également le risque d’autres maladies graves.

Quelles sont les complications possibles du diabète de type 2 ?

 Les complications du diabète les plus courantes sont :

  • Les maladies cardiovasculaires, l’accident vasculaire cérébral, l’hypertension artérielle et le rétrécissement des vaisseaux sanguins.
  • La neuropathie. Une glycémie élevée peut endommager ou détruire les nerfs. Cela entraîne des picotements, des engourdissements, des brûlures, des douleurs. Peu à peu, la personne diabétique perd les sensations au bout des orteils ou des doigts. Cette perte de sensibilité se propage progressivement vers le haut.
  • Les conséquences de l’altération des nerfs : cela peut déclencher de l’arythmie cardiaque, des troubles digestifs, une dysfonction érectile.
  • L’insuffisance rénale, qui peut nécessiter des dialyses régulières ou une greffe de rein.
  • Des lésions oculaires. Le diabète augmente le risque de pathologies oculaires (cataracte, glaucome). Il peut mener à la cécité.
  • Des maladies dermatologiques. Le diabète augmente le risque de pathologies cutanées, y compris les infections bactériennes et fongiques.
  • Un ralentissement de la cicatrisation. Sans traitement, les plaies peuvent s’infecter, et mener à l’amputation d’un orteil, d’un pied ou d’une jambe.
  • L’apnée du sommeil, notamment en cas d’obésité.
  • Un risque de maladie d’Alzheimer et d’autres troubles neurodégénératifs : le diabète de type 2 semble augmenter ce risque.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en endocrinologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes endocrinologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Article écrit le 01/02/2024, vérifié par Dr Catherine Draunet Busson, Polyclinique Inkermann

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que le diabète de type 2 est grave et peut on en mourir ?

Le diabète de type 2 est une maladie chronique qui peut avoir des conséquences graves pour la santé si elle n’est pas correctement traitée. Elle peut entraîner des complications, telles que des lésions rénales, des accidents vasculaires cérébraux, une cécité ou même la mort, si elle n’est pas traitée à temps.

Quelle est la différence entre le diabète de type 1 le diabète de type 2 ?

Le diabète de type 1 et le diabète de type 2 sont deux formes distinctes de la maladie. Le diabète de type 1 est une maladie où le corps ne produit pas d'insuline, tandis que le diabète de type 2 est une maladie due à une résistance à l'insuline. 

Comment savoir si on est diabétique ?

Les premiers signes du diabète comprennent : une vision floue, une fatigue chronique, une soif et une faim constantes, des mictions fréquentes, une cicatrisation lente et une perte de poids inexpliquée. Pour savoir si l'on est diabétique, il est nécessaire de consulter un professionnel de santé qui vous prescrira des bilans sanguins.

Traitements associés à l'endocrinologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements