Maladie de Horton

La maladie de Horton est une maladie vasculaire qui touche en général les personnes de plus de 50 ans, et qui se caractérise par une inflammation des artères. C'est une pathologie qui peut être soignée en général grâce à de la corticothérapie.

Trouver un spécialiste en Angiologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La maladie de Horton est une vascularite des artères du cou et de la tête. Il s’agit d’une pathologie relativement fréquente qui touche les personnes de plus de 50 ans et qui se traite très bien grâce à la corticothérapie.

Définition : qu’est-ce que la maladie de Horton ou artérite temporale ?

La maladie de Horton, appelée également artérite à cellules géantes, est une affection caractérisée par une vascularite des gros vaisseaux, c’est-à-dire une inflammation des gros vaisseaux de l’organisme. Ce sont les artères du cou et de la tête, comme les artères carotides, les artères ophtalmiques et les artères vertébrales, qui sont principalement touchées. La maladie de Horton est d’ailleurs également appelée artérite temporale en raison de la localisation des artères touchées. La maladie de Horton touche les personnes de plus de 50 ans et préférentiellement les femmes. Elle touche une personne sur 1 000 après 50 ans.

Artères du cou et de la tête. La maladie de Horton est une vascularite des artères du cou et de la tête.

Quelles sont les causes de la maladie de Horton ?

Les causes exactes de la maladie de Horton ne sont pas connues, mais il existe sans doute un terrain prédisposant. La maladie de Horton pourrait être liée à une artériosclérose préexistante ou à une infection. Les recherches récentes semblent montrer que dans la maladie de Horton, il existe une réaction immunologique inadéquate, faisant penser à une maladie auto-immune. Dans la maladie de Horton, une inflammation chronique se produit au niveau des artères et on retrouve la présence de cellules géantes.

Quels sont les facteurs de risque de la maladie de Horton ?

La maladie de Horton se déclare après 50 ans et elle touche préférentiellement les femmes (on estime que la grande majorité des personnes touchées ont plus de 70 ans). L’âge est donc le premier facteur de risque. La maladie touche également préférentiellement les personnes européennes. Il y a très peu de facteurs génétiques jouant sur le développement de la maladie. Le tabagisme, qui possède un impact négatif sur les vaisseaux, pourrait avoir un lien avec la maladie de Horton.

Quels sont les symptômes de la maladie de Horton ?

La maladie de Horton peut donner plusieurs symptômes assez caractéristiques, comme des douleurs au niveau du crâne (et notamment au niveau des tempes) d’apparition subite, des douleurs au niveau de la mâchoire lors de la mastication (appelée également claudication de la mâchoire) ou encore une hyperesthésie (douleur exagérée par une trop forte sensibilité) du cuir chevelu. Ces symptômes sont souvent accompagnés de fièvre ou d’un état fébrile et d’une altération de l’état général (comme une perte de poids ou une grande fatigue). Le pouls au niveau des artères temporales est diminué, voire inexistant. Chez certains patients, une altération de la vision (voile devant les yeux…) peut se produire.

Quel diagnostic pour déterminer la maladie de Horton ?

La maladie de Horton se diagnostique dans un premier temps avec les symptômes puis en évaluant le bénéfice du traitement. En effet, généralement, la prise du traitement améliore de façon significative les symptômes en seulement quelques jours. L’examen de référence est la biopsie de l’artère temporale. Un écho-doppler de l’artère temporale peut également permettre d’affiner le diagnostic. Des examens d’imagerie médicale spécifiques, de type PET-Scan ou angio-IRM, peuvent également être prescrits, ils permettent d’analyser la paroi vasculaire des artères touchées et sont moins invasifs que la biopsie. Les examens sanguins ne permettent pas un diagnostic précis, mais peuvent mettre en évidence une inflammation (avec une vitesse de sédimentation élevée, un taux de protéine CRP élevée ainsi qu’un taux de fibrinogène augmenté).

Quels traitements pour le syndrome de Horton ?

Le traitement de référence de la maladie de Horton est la corticothérapie à haute dose. Généralement, les résultats de la corticothérapie (sous forme de cortisone) sont spectaculaires. Le traitement doit être suivi plusieurs mois (généralement de 18 à 24 mois), mais doit être diminué au fur et à mesure pour éviter les effets secondaires trop importants. Le traitement ne doit pas être arrêté avant afin d’éviter toute récidive. Un traitement adjuvant à base d’immunosuppresseurs (comme le méthotrexate ou le tocilizumab) peut éventuellement être administré. Des antiagrégants (aspirine) peuvent être prescrits pour éviter un risque de thrombose ou s’il existe un risque d’atteinte oculaire.

Quelles sont les complications de la maladie de Horton ?

Généralement, le traitement de la maladie de Horton fonctionne chez la plupart des patients. Cependant, chez certaines personnes atteintes de maladies chroniques, comme l’hypertension artérielle ou une insuffisance aortique, le traitement peut être moins efficace. Si le traitement est délivré trop tardivement, la maladie de Horton peut engendrer des complications. Non traitée, la maladie de Horton peut parfois engendrer des thromboses, un anévrisme ou des atteintes graves de l’œil. Les complications de la maladie de Horton sont heureusement rares.

 

Comme les artères peuvent être fragilisées, le risque de souffrir d’un AVC (Accident vasculaire cérébral) ou d’un infarctus peut être également augmenté.



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en angiologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins angiologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment on attrape la maladie de Horton ?

Actuellement, les causes de la maladie de Horton sont inconnues, elle pourrait être causée par une artériosclérose préexistante ou une infection.

Est-ce que la maladie de Horton est grave ?

La maladie de Horton est une maladie qui peut être grave si elle n'est pas traitée. En effet, elle peut engendrer des complications telles que les thromboses ou un anévrisme.

Traitements associés à l'Angiologie

Examens associés à l'Angiologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements