Œil

L'œil est un organe complexe et fragile. Formé de plusieurs parties, le blanc de l'œil, l'iris, la pupille, la rétine..., il fonctionne un peu comme un appareil photo ! En plus sophistiqué. Il reçoit la lumière réfléchie par l'extérieur et la transforme en images. L'œil n'est pas exempt de défauts éventuels ni de possibles maladies. La vue étant souvent l'un de sens privilégiés par l'être humain, il ne faut pas la négliger.

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

DéfinitionŒil

Qu’est-ce que l’œil?

L’œil ou globe oculaire est l’organe qui permet de voir. Chez l’être humain, il est capable de capter la lumière et de l’analyser, il distingue formes et couleurs. Cela nous permet de rentrer en interaction avec notre environnement.

Anatomie : quelles sont les parties de l'œil humain ? 

L’œil humain est composé de plusieurs parties. Il est formé de 3 enveloppes qui entourent le corps vitré. 

Anatomie de l'oeil

Quelles sont les 3 membranes composant le globe oculaire ? blanc de l’œil...

C’est dans l’enveloppe externe que l’on trouve la sclérotique ou sclère, ce qu’on appelle aussi le blanc de l’œil, la conjonctive qui recouvre en partie la sclérotique, et la cornée. Cette dernière est la partie transparente de l’œil. De forme bombée, elle est placée en avant et se trouve placée devant l’iris et la pupille. C’est par elle que passent les rayons lumineux en premier. 

Comment est fait un œil ? iris, pupille...

Dans la deuxième enveloppe, on trouve notamment l’iris, c’est lui qui donne sa couleur à l’œil. On trouve aussi la pupille : elle s’ouvre ou se ferme selon l’intensité lumineuse. On y trouve encore le cristallin : c’est une comme une lentille, sa fonction est de focaliser l’image sur la rétine. C’est une mise au point comme sur un appareil photo. 

Quel les sont les différentes parties de l'œil ? rétine, nerfs optique...

Dans la troisième enveloppe, on trouve entre autres la rétine. Elle est formée de cellules sensibles à la lumière, de cônes (vision de jour et couleurs concentrés dans la macula) et de bâtonnets (vision périphérique et vision nocturne), ainsi que des cellules nerveuses et des neurones. La macula (la partie la plus sensible de la rétine), la fovéa et la fovéola forment les différentes couches de la rétine. On y trouve encore le nerf optique par lequel l’information visuelle est conduite au cerveau.

Orbite, muscles, glande lacrymale...

Autour, en "annexes" de l’œil, on peut citer l’orbite, cavité osseuse dans lequel il se loge et est protégé, des muscles (muscles oculomoteurs) qui servent aux déplacements de l’œil, la paupière et la glande lacrymale (en partie à l'origine des larmes). L’œil a en effet besoin d’être hydraté et nettoyé. C’est notamment le rôle des paupières qui clignent régulièrement. 

L’œil, comment ça marche ?

Quand nous regardons quelque chose, chaque œil reçoit la lumière que réfléchit cette chose et la recueille sur la cornée. Cette « information » passe ensuite par le cristallin puis par la rétine. Celle-ci effectue un premier tri (nuit, jour, couleurs). Ensuite le tout est transmis au cerveau via le nerf optique. Le cerveau se charge d’évaluer, d’interpréter et consolider l’image que nous voyons.

Quel est le rôle de l'iris de l'œil ?

L’iris est la partie qui donne sa couleur à l’œil. Il entoure la pupille. Il contrôle la quantité de lumière qui rentre dans l’œil par le biais de la dilatation ou de la contraction de la pupille. 

Quelles sont les principales maladies de l'œil ?

Il existe plusieurs maladies qui peuvent toucher l’œil : 

  • Cataracte : la cataracte est une maladie fréquente généralement due au vieillissement. Elle correspond à une opacification du cristallin. Le cristallin est transparent, mais au fil des années, il peut perdre cette caractéristique. Cela entraîne une baisse de vision, en général, des deux yeux qui peut devenir handicapante. Cette maladie peut être traitée grâce à la chirurgie, le cristallin défectueux est remplacé par un implant. 

  • DMLA : la DMLA est une maladie en lien avec le vieillissement. Elle touche la macula, qui fait partie de la rétine. Cette dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) peut entraîner une perte de la vision. Il existe une forme de DMLA, la DMLA dite humide, pour laquelle la médecine propose des traitements comme le laser ou des injections.

  • Glaucome : le glaucome correspond à une augmentation de la pression des liquides dans les yeux qui peut mener à la cécité. Il existe des traitements par collyre, par laser ou chirurgie.

  • Décollement de la rétine.

  • Infections : il existe plusieurs types d’infection affectant l’œil en lien avec des micro-organismes, des bactéries, des virus ou des parasites. On parle ainsi, par exemple, de conjonctivite, de kétatite herpétique, d’abcès de cornée… ou d’orgelet qui touche la paupière. 

Quand s'inquiéter pour les yeux ?

Certains signes doivent mener à consulter quand ils apparaissent : douleur, halos de lumière, baisse soudaine de la vision, impossibilité de bouger les yeux, rougeur persistante, modification de la vision… 

Comment s'appelle l'infection la plus courante des yeux ?

Les infections les plus courantes de l'œil sont les conjonctivites, kératites, orgelets...

Quelles sont les 4 anomalies de la vision ?

Les 4 anomalies de la vision sont :

  1. Myopie : la myopie est un trouble fréquent dans la population (environ 20%). L’œil ne converge pas correctement (ou il est trop allongé). La vue s’en trouve floue et déformée. Elle peut être corrigée par des verres concaves. 
  2. Hypermétropie : L’hypermétropie est l’inverse de la myopie. L’œil ne converge pas assez ou est trop court. Ce « défaut » gêne surtout la vision de près. Il peut être corrigé par des verres convexes. 
  3. Astigmatisme : il s’agit d’un défaut de la cornée. La focalisation de l’image se fait en deux points. L’image est donc déformée. L’astigmatisme peut se corriger par des verres dits toriques (avec une forme géométrique de cercle sur une surface concave). 
  4. Presbytie : la presbytie vient avec l’âge. Elle est en lien avec le vieillissement du cristallin. Beaucoup de personnes en sont atteintes à partir de 45 ans. Elle a pour effet de gêner la vision de près. Elle peut être corrigée par des lunettes (verres convexes en vision de près), ou des lentilles, mais aussi par la chirurgie réfractive. 

Pourquoi l'œil "saute" ? 

Certains disent que l'œil saute, tremble, vibre etc. En règle générale, il s'agit d'un phénomène courant qui reste bénin. Un des muscles autour de l'œil peut parfois se contracter de manière involontaire et irrégulière. On retrouve ce phénomène aussi dans d'autres parties du corps : coin de la lèvre, mollet. Une des premières explications est la fatigue. D'autres sont avancées : stress, carence en magnésium, hypertension, conjonctivite, présence d'un corps étranger. Consultez un spécialiste si votre œil persiste à trembler durant plusieurs jours

Pourquoi j'ai les yeux rouges ?

Il arrive fréquemment que l'on ait les yeux rouges. Plusieurs causes sont possibles, de la plus bénigne à la plus sérieuse. Ainsi l'œil peut réagir à la présence de poussière. Il peut aussi être atteint par un virus ou une bactérie. Parfois de petits vaisseaux sanguins se rompent. La rougeur de l'œil peut s'accompagner d'une gêne ou d'une baisse de la vision. Dans ce cas là, il convient de ne pas tarder à consulter ! Dans tous les cas, si vous avez des doutes, vous pouvez demander l'avis d'un spécialiste.

Comment écrit-on l'œil ?

L’œil s’écrit avec le e dans l’o : œil et non pas œil. Le e dans l'o, œ, s'appelle une ligature. Elle provient du latin médiéval et se rencontre aussi dans la langue grecque (œsophage, Œdipe...). On le retrouve aussi dans d'autres langues comme l'anglais (souvent remplacé par le e comme dans diarrhea), dans les langues du Cameroun ou de la République démocratique du Congo.