Albumine

L’albumine est une protéine présente dans le sang et dans les tissus de l’organisme. Elle est fabriquée par le foie à partir des acides aminés présents dans l’alimentation. L’albumine a plusieurs fonctions importantes dans l’organisme, notamment de transporteur de lipides et de maintien de l’équilibre hydrique.

Trouver un Laboratoire d’analyses médicales à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’albumine joue un rôle important dans l’organisme. Des normes existent pour vérifier si le patient présente un taux trop élevé ou anormalement bas. Ces phénomènes peuvent expliquer la présence de certaines pathologies après analyse du taux d’albumine contenu dans le sang.

Définition : qu’est-ce que l’albumine ?

L’albumine est une protéine en quantité abondante dans le sang et produite par le foie. L’albumine peut aussi provenir de certains aliments, comme le lait, les œufs, les haricots, les fèves, etc.

Albumine

 

À quoi sert l’albumine ?

L’albumine est présente en grande majorité dans le sang. 60 % de cette protéine sont dans les tissus, tandis que les 40 % restants sont dans le sang. Sa principale fonction est de transporter les vitamines, hormones, enzymes, médicaments, bilirubine non conjuguée, etc. dans les tissus, puisqu’elle circule facilement dans le sang. Elle joue aussi le rôle de "stabilisateur" du volume du sang, pour l’empêcher de perdre trop d’eau, car elle agit dans le maintien de la pression colloïdo-osmotique du sang.

Quel est le taux normal d’albumine ?

Le taux normal d’albumine varie selon l’âge :

  • chez un adulte : le taux se situe entre 35 et 52 g/L ;chez une personne âgée de plus de 60 ans, la moyenne se situe entre 32 et 46 g/L ;
  • chez un enfant âgé de 8 ans au maximum et un adolescent âgé de 15 ans au plus, ce taux est entre 35 et 47 g/L ;
  • chez un adolescent de 18 ans au maximum, le taux est compris entre 38 et 50 g/L. 

Pourquoi analyser son taux d’albumine ?

Il est recommandé d’analyser son taux d’albumine sérique en cas de suspicion d’une pathologie rénale ou hépatique. Faire cette analyse permet le dépistage de ces maladies. Les résultats obtenus vont aussi permettre d’identifier une baisse ou au contraire une hausse d’albumine dans le sang.

Comment analyser son taux d’albumine ?

Un test sanguin permet d’analyser le taux d’albumine. Le patient n’a pas besoin d’être à jeun pour cette prise de sang. Il existe toutefois des examens complémentaires visant à rechercher la présence d’albumine dans les urines. Dans ce cas, il faut être à jeun pour l’albuminurie/protéinurie. Rappelons-le, l’albumine n’est présente qu’au niveau du sang. Ainsi, si les résultats obtenus montrent la présence de protéines dans les urines, cela peut être précurseur d’une atteinte rénale. Le test s’effectue premièrement sur des bandelettes urinaires. Si le résultat est positif, un examen en laboratoire est alors effectué.

Que signifie un taux d’albumine trop bas ?

Avoir un taux d’albumine faible ou anormalement bas dans le sang est le signe d’une hypoalbuminémie ou d’albuminémie. Cela signifie un déficit de cette protéine dans la circulation sanguine. Il peut être lié à :

  • une pathologie. Par exemple, la maladie de Crohn, Waldenström, Kahler ou myélome multiple ;
  • une dénutrition : anorexie, alcoolisme, tumeurs ;
  • des inflammations sévères ou des brûlures graves ;
  • un syndrome néphrotique ;
  • une maladie du foie ;
  • une maladie chronique (le diabète, par exemple) ;
  • un cancer ;
  • une insuffisance cardiaque, en raison d’une quantité importante d’eau dans le sang, etc. 

En revanche, après une analyse urinaire, un taux bas peut signifier qu’il n’y a pas de problème particulier.

 

Le saviez-vous ? L’albumine basse peut s’expliquer par d’autres causes, comme le fait d’être enceinte. L’albumine durant la grossesse peut diminuer sous l’effet d’hémodilution, c’est-à-dire par dilution du sang. D’autres causes peuvent expliquer l’anormalité du taux d’albumine, comme la prise de certains médicaments : acétazolamide — Diamox ; captopril — Capoten… ; l’exposition prolongée au froid, etc.

Que signifie un taux d’albumine trop élevé ?

Avoir un taux d’albumine trop élevé est le signe d’une hyperalbuminémie. C’est rare en pratique. Cela se produit en cas de déshydratation. Ou d’une maladie comme le diabète insipide ; il se traduit par la consommation excessive d’eau (soif intense), du fait de l’impossibilité pour les reins de concentrer les urines.

Quels traitements pour un taux d’albumine trop bas ?

L’objectif du traitement en cas d’albumine basse est de ramener ce taux à la normale. Après avoir identifié la cause de la baisse, le médecin pourra prescrire le traitement adapté. Par exemple, s’il s’agit d’une dénutrition, le patient devra consommer particulièrement des aliments riches en albumine. Au contraire, s’agissant des personnes ayant un problème avec l’alcool, une cure de sevrage devra être faite. Les personnes atteintes d’un trouble rénal, tel le syndrome néphrotique, devront subir une perfusion d’albumine humaine pour traiter l’œdème.



Quels traitements pour un taux d’albumine trop élevé ?

Le traitement en cas d’albumine élevée dépend également en la recherche de la cause. Ainsi, en cas de diabète insipide central, le patient se verra proposer un traitement à base de desmopressine ou de diurétiques. Le but est de combler le déficit en ADH (hormone antidiurétique).

 

Il existe des traitements pour réguler son taux d’albumine dans le sang. Toutefois, certains comportements à risque peuvent influer sur le taux. Il est opportun de contrôler son alimentation et les substances ingurgitées.



Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en biologie médicale au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les biologistes médicales au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce dangereux d'avoir de l'albumine dans le sang ?

L'albumine est une protéine présente dans le sang. Elle a plusieurs fonctions, notamment celle de maintenir la pression osmotique du sang et de transporter les hormones et les médicaments dans le corps. Cependant un taux trop bas ou trop élevé peut être le signe de maladies.

Quel est le rôle de l'albumine ?

La concentration d’albumine dans le sang est un indicateur de l’état de santé d’une personne. La plus importante des fonctions de l'albumine est sa contribution à la pression oncotique du sang et son rôle de transport.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements