TSH

La TSH, ou hormone stimulant la thyroïde, joue un rôle crucial dans le fonctionnement de la glande thyroïde. Elle est sécrétée par l'hypophyse et régule la production des hormones thyroïdiennes, essentielles au métabolisme et au bon fonctionnement de nombreux organes.

Trouver un Laboratoire d’analyses médicales à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La TSH est une hormone hypophysaire qui a pour rôle de contrôler la production des hormones thyroïdiennes. Quand la thyroïde dysfonctionne, le taux de TSH est le plus souvent impacté, ce qui en fait un très bon outil diagnostic de l’hyperthyroïdie ou de l’hypothyroïdie.

Définition : qu’est-ce que la TSH et quel est son rôle pour la thyroïde ?

La TSH représente les lettres pour nommer la thyréostimuline ou thyréotrophine. Il s'agit d'une hormone d’origine hypophysaire. La TSH est une hormone qui a pour action de stimuler et réguler la sécrétion des hormones thyroïdiennes (appelées T3 et T4). Le dosage de la TSH peut aider à diagnostiquer des maladies de la thyroïde comme l’hypothyroïdie ou l’hyperthyroïdie. Le taux de TSH varie en fonction de plusieurs paramètres. Les hormones T3 et T4 rétro-inhibent (c’est-à-dire diminuent) la quantité de TSH pour que la production de la thyroïde ne s’emballe pas.

Un soignant tient d'un côté un flacon de prélèvement de sang pour un dosage de TSH et de l'autre une forme rouge représentant la thyroïde.

 

Quelle est la norme de la TSH et quel est le taux de TSH inquiétant ?

Le taux de TSH est habituellement compris entre 0,4 et 4 mUI/L. Son taux varie dans la journée. Le taux de TSH peut varier ponctuellement sans que cela soit révélateur d'une pathologie. Le taux de TSH augmente également de façon normale avec l’âge et est plus élevé généralement chez la personne en surpoids. En revanche, quand le taux de TSH est supérieur ou inférieur à ces normes, il est bon de pratiquer un deuxième dosage quelques semaines après le premier pour vérifier qu'il n'existe pas de pathologie associée.

Quand faut-il faire un dosage du taux de TSH ?

Il est inutile de réaliser un dosage du taux de TSH en population générale en l’absence de signes d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie ou de conditions particulières.

  • Chez la personne âgée, le dosage de TSH peut être envisagé en cas d’insuffisance cardiaque, de syndrome anxio-dépressif ou de prise d’amiodarone.
  • Chez la femme enceinte, le dosage de TSH est indiqué quand il existe des antécédents de maladies particulières (diabète de type 1, maladie auto-immune, problème de dysthyroïdie…) ou des facteurs de risque.
  • Le dosage de TSH est également indiqué pour le suivi du traitement de l’hypothyroïdie ou de l’hyperthyroïdie.

Comment évaluer le taux de TSH et interpréter les résultats de la prise de sang ?

Le taux de TSH est évalué par une simple prise de sang. Généralement, si le taux est normal, les investigations ne vont pas plus loin.

  • Quand le taux est trop bas, cela peut être le signe qu’une hyperthyroïdie est peut-être présente. En effet, en cas d’hyperthyroïdie, de grandes quantités d’hormones T3 et T4 sont produites et inhibent la concentration de TSH.
  • À l’inverse, quand la thyroïde fonctionne moins, le taux de T3 et T4 est diminué et ne peut plus rétro-inhiber le taux de TSH. Le taux élevé de TSH peut signifier : hypothyroïdie.

 

Prendre rendez-vous en ligne

Que signifie un taux de TSH élevé et quels sont les causes et les symptômes ?

Quand un taux de TSH est élevé, cela signifie que les rétro-inhibitions liées aux hormones T3 et T4 ne sont plus présentes. Cela peut donc signer une hypothyroïdie. Si le taux de TSH est supérieur à la norme, mais reste en dessous de 10 mUI/l, un nouveau dosage sera réalisé associé à un dosage de T4. Le dosage de T4 est systématique avec des taux supérieurs à 10 mUI/l. L'hypothyroïdie est le plus souvent liée à une maladie auto-immune appelée thyroïdite chronique lymphocytaire. Elle peut également être liée à une ablation de la thyroïde ou à la prise de certains médicaments. Une hypothyroïdie se caractérise généralement par une frilosité, une fatigue associée à une constipation.

Que signifie un taux de TSH bas et quels sont les causes et les symptômes ?

Un taux de TSH bas est généralement révélateur d’une hyperthyroïdie. En effet, quand la glande thyroïde s’emballe, la sécrétion des hormones thyroïdiennes augmente, ce qui fait baisser le taux de TSH. Quand le taux de TSH est compris entre 0,1 mUI/l et 0,4 mUI/l, un nouveau dosage sera réalisé quelques semaines après le premier. Si le taux de TSH est inférieur à 0,1 mUI/l, un dosage de T4 est réalisé. La cause la plus fréquente d'hyperthyroïdie est la maladie de Basedow.

Un taux de TSH bas isolé peut se retrouver chez la femme enceinte, après un jeûne long ou à la suite d'un traitement par des corticoïdes. Une hyperthyroïdie se définit le plus souvent par une perte de poids, des diarrhées, une sudation augmentée, des palpitations cardiaques ou encore des problèmes de sommeil de type insomnie.

Quels sont les traitements en cas de TSH trop élevée et de symptômes d'hypothyroïdie ?

En cas de TSH élevée et quand celle-ci est associée à un taux de T4 libre élevé, le traitement de référence de l’hypothyroïdie sera la prescription de lévothyroxine. Une surveillance sera mise en place et un dosage régulier de TSH sera effectué afin de vérifier l’efficacité du traitement. Quand le taux de TSH est légèrement élevé et n’est pas corrélé avec des signes d’hypothyroïdie, le traitement à la lévothyroxine ne sera pas systématique.

Quels sont les traitements en cas de TSH basse et d'hyperthyroïdie ?

Chez les patients ayant une TSH basse isolée, le traitement n’est pas forcément nécessaire. Le traitement sera instauré s’il existe une ostéoporose ou des problèmes cardiaques. Un taux de TSH bas associé à un taux de T4 élevé signe une hyperthyroïdie franche. L’hyperthyroïdie est traitée par la prise d’antithyroïdiens de synthèse appelés ATS.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste biologie médicale au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les biologistes médicales au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Quand la TSH est-elle trop basse ?

Un taux de TSH trop bas est généralement le signe d'une hyperthyroïdie, c'est-à-dire d'une production excessive d'hormones thyroïdiennes. 

Qu'est-ce qui fait augmenter la TSH ?

La TSH augmente généralement en cas de dysfonctionnement de la thyroïde, notamment en cas d'hypothyroïdie, de goitre, de maladie de Hashimoto ou de certaines tumeurs hypophysaires.

Quel est le taux de TSH normal pour une femme ?

Le taux de TSH normal pour une femme est généralement compris entre 0,4 et 4,0 mIU/L. Toutefois, ces valeurs peuvent varier selon l’âge et le sexe de la personne.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements