Scintigraphie cardiaque

La scintigraphie cardiaque est une technique d’imagerie médicale permettant de visualiser le fonctionnement du muscle cardiaque et de ses artères coronaires. Elle repose sur l’injection d’un traceur radioactif dans la veine qui se diffuse ensuite dans le muscle cardiaque.

Trouver un spécialiste en Radiologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Une scintigraphie cardiaque, aussi appelée scintigraphie de perfusion myocardique, sert à déterminer le flux sanguin dans le muscle cardiaque – ou myocarde – lorsqu'il fournit un effort physique. La scintigraphie myocardique est un examen prescrit par votre médecin ou cardiologue à la suite d’un trouble cardiaque ou pour poser le diagnostic d’une cardiopathie. Nos experts vous expliquent ici le déroulé d’une scintigraphie cardiaque, ses avantages et ses inconvénients.

Définition : qu’est-ce qu’une scintigraphie cardiaque ?

La scintigraphie myocardique est un examen d’imagerie destiné à visualiser la qualité de l’irrigation du muscle cardiaque par les artères coronaires, la capacité de contractilité globale du cœur, ou encore le métabolisme cellulaire au niveau du muscle cardiaque. Pour cela, le patient reçoit un produit radioactif en injection. Ce traceur radioactif se diffuse par la circulation sanguine et est plus ou moins absorbé par le muscle cardiaque. Après l'injection du traceur radioactif, les radiologues utilisent une caméra à scintillation, capable de détecter l'énergie radioactive en "scannant" le cœur de l’extérieur. La caméra enregistre des images du cœur pendant le test d’effort et au repos afin de comparer l’irrigation entre ces deux moments. Les zones où le produit de contraste est totalement absorbé sont saines, les zones endommagées ou mal irriguées ne l’absorbent pas, ce qui permet au médecin de poser un diagnostic.

Pourquoi faire une scintigraphie myocardique ?

Les médecins peuvent prescrire une scintigraphie de perfusion myocardique d'effort pour les raisons suivantes :

  • Si le patient se plaint de douleurs thoraciques, survenues récemment ou sur une période de plusieurs jours ;
  • En cas de suspicion de maladie coronarienne, c’est-à-dire un rétrécissement des artères coronaires, d’angine de poitrine ou d’insuffisance cardiaque ;
  • Suite à une crise cardiaque (infarctus du myocarde), pour déterminer le degré de lésions du muscle cardiaque ;
  • Pour évaluer le flux sanguin dans les différentes zones du muscle cardiaque après un pontage aorto-coronarien, une angioplastie ou la pose d'un stent.

Par ailleurs, le prix de la scintigraphie cardiaque est remboursé par l’Assurance maladie et la complémentaire santé, dans la mesure où cet examen est prescrit par un médecin dans le cadre d’un diagnostic ou d’un suivi médical. Certains établissements peuvent pratiquer des dépassements d’honoraires, ils sont dans l’obligation de vous en indiquer le montant au préalable.

Comment se préparer à une scintigraphie cardiaque ?

Pour une scintigraphie cardiaque, certains aliments sont interdits dans les 48 heures qui précèdent l’examen : café, chocolat, thé, et tous les aliments qui contiennent du potassium en grande quantité (bananes, légumes et fruits secs). Par ailleurs, votre médecin pourra vous demander de ne pas prendre votre traitement bêtabloquant ainsi que les médicaments à base de théophylline dans les 24 à 48 heures avant la scintigraphie cardiaque, afin de ne pas biaiser les résultats.

Pensez à retirer vos bijoux et objets métalliques. Pour réaliser le test d’effort, portez des vêtements amples et confortables, et des chaussures adaptées à la marche.

Les médecins demandent en général d’être à jeun depuis au moins 6 heures avant la scintigraphie cardiaque.

Comment se passe une scintigraphie cardiaque : durée de l'examen et déroulement ?

Pour une scintigraphie cardiaque, la durée de l’examen dépend de votre capacité ou non à effectuer le test d’effort.

Si vous n’êtes pas en mesure de réaliser le test d’effort (durée : 15 minutes environ), on vous injectera en perfusion un médicament (dipyridamole, adénosine ou dobutamine) permettant de stimuler le muscle cardiaque et de "simuler" l’épreuve d’effort. Ensuite, vous vous allongerez sur une table d’examen. À ce moment-là, vous recevrez une injection du traceur radioactif dans l’avant-bras. Une fois que le produit de contraste s’est bien diffusé dans l’organisme, la caméra à scintillation, articulée par un bras motorisé au-dessus de la table d’examen, procède aux enregistrements d’émission de la radioactivité et les traduit sous forme d’images.

Scintigraphie cardiaque et test d’effort

Les cardiologues associent la scintigraphie myocardique et le test d’effort (réalisé sur vélo ou sur tapis roulant, et/ou simulé par des médicaments) afin de pouvoir comparer l’irrigation et le fonctionnement du muscle cardiaque à la fois lorsqu’il est soumis à un "stress" (l’activité physique et/ou l’effet du médicament stimulant), lorsqu’il est en phase de récupération (15 à 30 minutes après l’effort), et enfin plusieurs heures (3 ou 4 en général) après l’effort, lorsque l’organisme est au repos.

Quelles sont les contre-indications et risques d’une scintigraphie du cœur ?

Du fait de la très faible quantité de produit radioactif injecté, la scintigraphie cardiaque ne présente pas de risques, sauf chez la femme enceinte. Pour éviter l’apparition de lésions sur le fœtus provoquées par l’injection du produit radioactif, les médecins demandent une analyse sanguine pour savoir si leur patiente est enceinte ou susceptible de l’être. Dans ce cas-là, l’examen est en général reporté. Il est également déconseillé de subir une scintigraphie cardiaque si vous allaitez votre bébé, compte tenu du risque de contamination du lait maternel par le traceur radioactif.

Quelles sont les complications et effets secondaires possibles d’une scintigraphie cardiaque ?

En général, la scintigraphie cardiaque n’a pas d’effets secondaires. Le produit radioactif est éliminé dans les 24 à 48 heures qui suivent l’examen. Les seuls effets indésirables peuvent être provoqués par les médicaments injectés pour stimuler le muscle cardiaque, si vous n’êtes pas en mesure de réaliser le test d’effort ou si le médecin a souhaité coupler l’épreuve d’effort avec une stimulation médicamenteuse. Il est alors possible de ressentir des maux de tête, des nausées, des vomissements, qui disparaissent avec un simple antalgique.

Comment interpréter les résultats d’une scintigraphie cardiaque veineuse positive ?

La scintigraphie cardiaque fait apparaître des zones de différentes couleurs : bleu-vert pour les zones endommagées ou nécrosées, rouges pour les tissus qui sont en bonne santé. En fonction de leur répartition, de leur apparition pendant l’effort, la récupération ou au repos, le médecin sera à même de poser le diagnostic ou d’évaluer l’étendue des dommages.

Quelles sont les suites après une scintigraphie cardiaque ?

Après une scintigraphie cardiaque, vous pouvez rentrer chez vous directement, y compris si vous devez conduire votre véhicule pour ce faire. Il est toutefois recommandé de boire beaucoup d’eau dans les deux jours qui suivent l’examen, pour éliminer plus rapidement le produit radioactif de contraste. Si vous observez une anomalie au niveau du point d’injection, consultez votre médecin.

Cet article médical a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens cardiologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

FAQ

Pourquoi faire une scintigraphie du cœur ?

La scintigraphie du cœur est une technique d’imagerie médicale utilisée en cas de maladie coronarienne, de douleurs thoraciques, de crise cardiaque ou pour évaluer le flux sanguin dans les zones du muscle cardiaque.

Quelle est la durée d'une scintigraphie cardiaque ?

La durée d’une scintigraphie cardiaque dépend de la capacité du patient à effectuer le test d'effort. La caméra enregistre des images du cœur pendant et après le test d'effort.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements