Cirrhose

La cirrhose est une maladie du foie caractérisée par une inflammation et une fibrose du tissu hépatique. La cirrhose peut être provoquée par plusieurs facteurs, notamment l'alcoolisme, le virus de l'hépatite C ou les maladies héréditaires du foie. C'est une maladie grave qui peut entraîner des complications telles que l'insuffisance hépatique ou le le cancer du foie.

Trouver un spécialiste Hépatologue à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La cirrhose est une pathologie chronique grave dans laquelle le foie présente des lésions cellulaires qui se transforment en fibrose. Le foie ne peut plus, à terme, fonctionner normalement, ce qui peut engendrer de graves complications comme une atteinte nerveuse (encéphalopathie), des varices œsophagiennes ou encore une hypertension portale.

Définition : qu’est-ce qu’une cirrhose ?

La cirrhose est définie comme une atteinte grave du foie caractérisée par un dysfonctionnement hépatique associé à l’apparition de nodules de régénération.

Quand le foie est agressé par différents facteurs, une inflammation chronique peut se mettre en place, le tissu est constamment réparé et est progressivement remplacé par du tissu cicatriciel qui n’est pas fonctionnel. Le foie perd alors peu à peu ses fonctions, ce qui peut aboutir à des problèmes de santé graves.

Le foie est un organe très important, il possède de multiples rôles :

  • production de bile (pour la digestion des lipides);
  • production de protéines (dont l’albumine ou les protéines de coagulation);
  • stockage du glucose;
  • fabrication du cholestérol;
  • protection immunitaire des organes digestifs et réservoir de sang.

On estime que la cirrhose touche près de 700 000 personnes en France. Les principales causes de la cirrhose sont une consommation d’alcool trop importante, une atteinte virale (hépatite) ou encore une stéatose hépatique (accumulation de graisses au niveau du foie) non alcoolique. La cirrhose est une maladie chronique grave qui est quasiment irréversible. La cirrhose représente un facteur de risque important d’hépatocarcinome (cancer du foie).

Les différents types cirrhoses

La cirrhose du foie compensée

La cirrhose est une maladie qui avance masquée. Pendant de nombreuses années, la cirrhose est asymptomatique. Quand elle ne provoque pas de complications, on parle de cirrhose compensée. Dans la cirrhose compensée, les zones cicatricielles ne sont plus fonctionnelles, mais le reste du tissu hépatique peut encore fonctionner normalement : il y a compensation.

La cirrhose du foie décompensée

Quand les fonctions du foie ne sont plus compensées, on parle de cirrhose du foie décompensée et de nombreuses complications peuvent apparaître comme :

  • ✖️ une hypertension portale : la circulation sanguine au niveau du foie est altérée ;
  • ✖️ une formation d’ascite : c’est l’accumulation de liquide dans le péritoine ;
  • ✖️ une encéphalopathie : le foie ne peut plus traiter des toxiques comme l’ammoniaque ;
  • ✖️ des varices œsophagiennes : elles sont dues à l’hypertension portale ;
  • ✖️ des problèmes rénaux : ils sont dus à la faible production d’urine et à la concentration de toxiques.

Quels sont les stades d’une cirrhose hépatique ?

L’atteinte hépatique peut être classée selon 4 stades :

  1. les stades 1 et 2 où la fibrose est légère;
  2. le stade 3 où la fibrose est avancée;
  3. et le stade 4 où la fibrose est très avancée.

On utilise généralement le score de Child-Pugh pour évaluer la gravité de la cirrhose. Pour calculer ce score, le médecin prend en compte les données des analyses sanguines et les éventuelles complications de la cirrhose. Le score MELD, qui se fonde sur d’autres données comme le taux de bilirubine ou le taux de créatinine sérique, est de plus en plus utilisé pour évaluer le degré de sévérité de la maladie.

Quelles sont les causes d’une cirrhose ?

La cause principale de la cirrhose est une consommation excessive et chronique d’alcool, qui finit par engendrer une inflammation chronique du foie : on parle de cirrhose alcoolique.
La contamination par une hépatite virale chronique (hépatite B, C) constitue également une cause de cirrhose.
Les stéatoses hépatiques compliquées, appelées aussi NASH (pour Non Alcoolic SteatoHépatitis), sont de plus en plus impliquées dans la survenue d’une cirrhose. Dans les NASH, le foie se gorge de lipides à cause d’une alimentation trop riche, ce qui finit par engendrer une inflammation chronique du foie.

A noter ✍️ : Certaines pathologies auto-immunes ou chroniques comme l’hémochromatose ou la cirrhose biliaire primitive peuvent également se compliquer en une cirrhose.

Quels sont les symptômes d’une cirrhose ?

Pendant longtemps, la cirrhose peut être asymptomatique, ce qui rend le diagnostic précoce très difficile. À un stade avancé et quand la cirrhose devient décompensée, différents symptômes peuvent apparaître, ils reflètent un mauvais fonctionnement du foie.

Parmi les symptômes les plus fréquents, on trouve :

  • une sensation de pesanteur au niveau du ventre,
  • un ictère (coloration jaune de la peau et du blanc de l’œil) dû à l’accumulation de bilirubine,
  • une perte de poids et une perte d’appétit (si le foie ne peut plus fabriquer de bile, les lipides et vitamines liposolubles sont beaucoup moins bien assimilés),
  • des selles graisseuses, ou encore des démangeaisons.

Parce que le foie ne fabrique plus assez de protéines (et notamment l’albumine), des œdèmes peuvent apparaître, ainsi que des bleus ou ecchymoses (car les facteurs de coagulation ne sont plus fabriqués en quantité suffisante).

ictère symptome de la cirrhose

A noter ✍️ : Dans les cas les plus avancés, une encéphalopathie peut s’installer et engendrer des désorientations et la perte des fonctions cognitives. L’hypertension portale peut provoquer de graves hémorragies digestives. Enfin, une insuffisance rénale peut apparaître.

Quelle est l’espérance de vie avec une cirrhose ?

L’espérance de vie avec une cirrhose varie d’un individu à l’autre en fonction de l’âge, de la cause de la cirrhose et du stade de celle-ci (et si elle est compensée ou décompensée).

A noter ✍️ : Plus la cirrhose est avancée, et plus l’espérance de vie est faible. Après une greffe hépatique, le taux de survie à 5 ans est de plus de 80 %.

Comment diagnostiquer une cirrhose ?

Le diagnostic de la cirrhose s’effectue dans un premier temps sur les signes cliniques (présence d’un ictère, d’une ascite, fatigue…), la base des analyses sanguines (enzymes hépatiques ALAT, ASAT, coagulation…) et les données de l’imagerie médicale (l’échographie est souvent utilisée en première intention, mais le scanner et l’IRM permettent de mesurer de façon précise la quantité d’ascite par exemple).

A noter ✍️ : Des tests spécifiques comme le fibroscan ou le fibrotest peuvent permettre d’évaluer l’état d’élasticité du foie.

Quels sont les traitements d’une cirrhose ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour la cirrhose.

Les causes de la cirrhose doivent d’abord être traitées :

  • prise d’antiviraux pour traiter les hépatites 👍;
  • perte de poids et modification drastique des habitudes alimentaires en cas de NASH 👍;
  • sevrage alcoolique en cas d’éthylisme 👍.

Les complications de la cirrhose sont également traitées le plus rapidement possible :

  • un traitement hyposodé associé à des ponctions peut venir à bout de l’ascite ✔️;
  • l’encéphalopathie est traitée par des laxatifs (qui permettent d’évacuer les toxiques) ✔️;
  • l’hypertension portale est traitée via des médicaments permettant d’éviter les hémorragies ✔️.

A noter ✍️ : Certains médicaments doivent être évités absolument en raison de leur toxicité hépatique. En cas de cirrhose très sévère, la greffe du foie constitue la seule alternative possible.

Quelles sont les complications d’une cirrhose ?

La cirrhose peut engendrer de nombreux problèmes de santé comme un cancer du foie, une encéphalopathie, des problèmes hépatiques, une hypertension portale, ou encore des varices œsophagiennes.

La cirrhose est considérée comme un état précancéreux. En cas de cirrhose, les malades doivent effectuer une échographie de contrôle tous les 6 mois, afin de vérifier si les nodules de régénération ne sont pas des nodules cancéreux (hépatocarcinomes).

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en hépato gastroentérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins hépatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce qu'on peut guérir d'une cirrhose du foie ?

La cirrhose du foie est une maladie progressive et incurable.

Comment guérir d'une cirrhose du foie ?

La cirrhose du foie est une maladie grave qui peut entraîner de graves complications et est souvent mortelle. Il n'existe pas de traitement pour guérir complètement la cirrhose du foie, mais il existe des traitements qui peuvent aider à soulager les symptômes et à prévenir les complications.

Quels sont les symptômes d'un début de cirrhose du foie ?

Les symptômes d'un début de cirrhose du foie ne sont pas toujours évidents. Ils peuvent être légers et peuvent passer inaperçus pendant plusieurs années. Les symptômes courants d'un début de cirrhose du foie comprennent :

  • la fatigue;
  • la perte d'appétit;
  • la perte de poids;
  • la douleur abdominale et les selles troubles.

Peut-on vivre longtemps avec une cirrhose du foie ?

Tout dépend du stade d'avancée de la maladie. A un stade avancée, l'espérance de vie est en moyenne de deux ans.
Après une greffe hépatique, le taux de survie à 5 ans est de plus de 80 %.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements