Biopsie

La biopsie est un examen permettant de prélever un échantillon de tissu afin de l’analyser au microscope. Elle peut être effectuée sur différents types de tissus (peau, muqueuses, os, muscle, organes…), son objectif est de déterminer l'atteinte ou non d'un cancer.

Trouver un spécialiste en Oncologie et/ou cancérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La biopsie ne signifie pas avoir le cancer. Elle vise à apporter une réponse claire sur l’état de santé du patient en cas de suspicion d’une anomalie chez ce dernier. Les résultats obtenus permettent d’infirmer ou de confirmer la présence de cellules cancéreuses.

Définition : qu’est-ce qu’une biopsie ?

La biopsie permet d’analyser au microscope plusieurs cellules et organes du corps humain. Elle consiste à prélever un fragment de tissu ou d’organes comme le foie, la prostate, la peau, le sein. Les résultats obtenus sont utiles pour établir un diagnostic final : l’atteinte ou non d’un cancer.

Biopsie

 

Quels sont les types de biopsies : prostate, mammaire, foie, col de l'utérus, sein, etc ?

Les types de biopsies sont fonction des organes et cellules à analyser. Il en existe donc plusieurs :

  • biopsie de la prostate : la biopsie prostatique peut être réalisée en cas de suspicion d’un cancer après un toucher rectal ou une prise de sang avec un taux élevé de PSA. À l’issue d’une échographie endorectale, le médecin utilise une aiguille à biopsie prostatique pour effectuer le prélèvement des tissus mous et les examiner au microscope ;
  •   biopsie mammaire : elle fait suite à la découverte d’une lésion non anodine au niveau des seins après une mammographie. Pour apporter des informations précises sur la nature de cette lésion, un examen complémentaire est effectué : c’est la biopsie mammaire qui va permettre de déterminer le type de cancer si celui-ci est confirmé lors du prélèvement des tissus ;
  •  biopsie du foie ou hépatique : elle consiste, à l’aide d’une aiguille fine ou creuse, à prélever des fragments de tissus au niveau du foie et de les analyser. Il existe deux types de biopsies du foie : percutanée et transjugulaire (se déroule avec un cathéter et une aiguille). L’une comme l’autre de ces biopsies peut conduire à une anesthésie locale ou générale ;
  • biopsie endoscopique : elle permet de déterminer avec précision la zone touchée par une affection bénigne ou maligne au niveau par exemple du tube digestif, des poumons, de l’utérus, etc., à l’aide d’un endoscope. Cette intervention n’est pas sans danger. Bien qu’exceptionnels, des risques de saignement sont possibles. Par exemple au niveau des poumons, des saignements dans le thorax peuvent survenir ;
  • biopsie stéréotaxique : elle est effectuée à l’aide d’un appareil de radiodiagnostic afin de déterminer avec plus de précision où se trouve la tumeur, puis d’en prélever un échantillon de cellules à analyser. Ce type de biopsie est réalisé pour les tumeurs au niveau des seins ou du cerveau ;
  • biopsie chirurgicale ou ouverte : elle consiste à faire un prélèvement chirurgical des cellules ou tissus pour les analyser. S’il s’agit d’un prélèvement au niveau des seins, une incision est faite à cet endroit pour prélever tout ou partie de la lésion ;
  • biopsie transcutanée, percutanée ou ponction, également effectuée dans le cadre d’une biopsie du rein ou même du sein, elle est réalisée avec une aiguille d’une taille importante (trocart), afin d’obtenir une carotte de tissu, objet de l’étude ;
  • biopsie du col de l’utérus : elle permet d’analyser le col de l’utérus et les risques éventuels de cancer en cas de suspicion d’une anomalie sur le frottis cervical ;
  • biopsie ostéomédullaire : elle permet d’analyser la moelle osseuse et de vérifier l’existence ou non de cellules anormales en en prélevant un échantillon pour l’analyse de la structure du tissu médullaire.
  • D’autres biopsies existent, comme la biopsie du poumon, la biopsie rénale, la biopsie de l’estomac. Leur point commun : détecter la présence ou non de cellules cancéreuses à l’issue d’un prélèvement.

À quoi sert une biopsie ?

La biopsie est importante pour plusieurs raisons :

  • détecter les cellules cancéreuses : la biopsie est utilisée pour le diagnostic de cancer. Elle permet de déterminer la nature de l’anomalie suspecte. L’examen des cellules concernées va permettre d’établir une stratégie de traitement en cas de validation du diagnostic ;
  • origine d’un cancer : la biopsie permet de détecter avec précision des cellules cancéreuses, notamment quand la tumeur est de petite taille et même en cas de métastases ;
  • confirmer un diagnostic : les cellules analysées sous le microscope ou le fragment d’organe récupéré permettront de confirmer l’existence de cellules cancéreuses ou d’une tumeur bénigne.

Comment se préparer à une biopsie ?

Il existe des précautions à prendre avant et après l’examen :

  • avant l’examen, vous allez d’abord vous entretenir avec votre médecin traitant. C’est le moment de lui poser toutes les questions sur les suites de votre examen. Aussi, certaines précautions seront fonction du type de biopsie à réaliser. Par exemple, ne pas prendre d’aspirine quelques jours avant votre examen, afin d’éviter les risques d’hémorragie, s’agissant surtout de la biopsie des poumons ;
  • être à jeun avant l’examen, c’est le cas en matière de biopsie chirurgicale ;
  • après l’examen, que vous ayez eu droit à une anesthésie locale ou générale, si vous souffrez d’une quelconque douleur, n’hésitez pas à en faire part au corps médical pour obtenir des traitements appropriés.

Comment se déroule une biopsie ?

Le déroulement d’une biopsie est fonction du type d’organes (cellules et tissus à prélever) ;

  • durée : cela dépend du type de biopsie. Généralement de courte durée, environ 60 minutes ou moins, c’est le cas de la biopsie du sein ;
  • étapes : s’agissant d’une biopsie non chirurgicale, le patient fera l’objet d’une anesthésie locale après s’être rendu dans la structure compétente. A contrario, pour une biopsie chirurgicale, l’anesthésie générale peut être préférée. Selon le type d’organes (foie, rein, etc.), le praticien utilisera la technique qui est propre à cette partie du corps humain. Par exemple, une biopsie échoguidée pour le sein, un ganglion au niveau de l’aisselle… Dans les zones comme le côlon, l’estomac, la vessie, un endoscope sera utilisé. Pour le prélèvement des cellules ou tissus, le médecin utilisera une aiguille ou une pince ;
  • à l’issue du prélèvement, le médecin enverra cet échantillon au laboratoire pour qu’il soit analysé par l’anatomopathologiste.

Comment interpréter les résultats d’une biopsie et quel est le délai ?

Les résultats sont interprétés par un spécialiste : l’anatomopathologiste. Cela peut prendre plusieurs jours. Son analyse permettra de mettre en place un traitement à suivre. Ce dernier tient compte de vos données personnelles (âge, état de santé, etc.) et du diagnostic final. Le patient est par la suite informé du diagnostic et du traitement qu’il va suivre.

Tout le monde peut faire l’objet d’une biopsie, y compris les enfants. La plupart du temps, l’examen est indolore.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes oncologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que biopsie veut dire cancer ?

La biopsie est un examen qui permet de détecter la présence ou non de cellules cancéreuses et de déterminer le type de cancer.

Résultat biopsie et coloscopie, combien de temps ?

Pendant une coloscopie, une ou plusieurs biopsies sont parfois pratiqués, mais pas systématiquement, et permettent de détecter la présence d'un cancer, Les résultats d'une biopsie peuvent prendre quelques jours quand ceux de la coloscopie sont immédiats. C'est l'anatomopathologiste qui interprétera les résultats de la biopsie.

Peut-on conduire après une biopsie mammaire ?

La conduite après une biopsie mammaire est possible, mais il est recommandé de ne pas conduire si vous avez reçu un anesthésique local. Vous devriez également éviter de conduire si vous vous sentez fatigué ou si vous avez des difficultés à bouger votre bras.

Traitement associé à l'Oncologie/Cancérologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements