Fécalome

Un fécalome est un amas de matières fécales dures et compactées, qui se trouve dans le rectum ou dans le côlon, et peut atteindre plusieurs dizaines de centimètres de diamètre. Le fécalome peut être source de constipation chronique et de douleurs abdominales.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le bouchon de selles touche principalement les personnes souffrant de constipation chronique ainsi que les personnes âgées ou alitées, et doit être traité rapidement. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur le fécalome, traitement, symptômes et réflexes préventifs.

Fécalome définition : qu’est-ce qu’un fécalome ?

Le fécalome est une accumulation de selles sèches très dures ayant lieu dans la partie finale du tube digestif, à savoir la partie terminale du côlon et l’ampoule rectale (zone de stockage des selles). Le bouchon de selles est alors impossible à évacuer naturellement et entraîne des douleurs ainsi qu’un grand inconfort. Cette accumulation résulte souvent d’une constipation chronique et doit être traitée rapidement afin d’éviter les complications.

Quelles sont les causes d’un fécalome : constipation , impaction fécale et autres facteurs ?

La constipation chronique fait partie des causes principales du fécalome. Cette constipation peut être due à différents facteurs tels que :

  • un manque d’activité physique,
  • une trop grande sédentarité ;
  • un régime trop pauvre en fibres ;
  • une mauvaise hydratation ;
  • des troubles du système nerveux affectant l’évacuation et les réflexes de défécation ;
  • la prise de certains médicaments, comme des antidiarrhéiques, des antidépresseurs, des médicaments à base de morphine, etc. 

Certains facteurs de risque sont à prendre en compte pour prévenir l’apparition d’un fécalome. C’est notamment le cas du stress et de l’anxiété qui peuvent entraîner une constipation chronique pouvant causer la formation d’un fécalome. L’âge est également un facteur aggravant, tout comme les périodes d’immobilisation suite à une intervention chirurgicale par exemple.

Quels sont les symptômes d’un fécalome ?

Afin de diagnostiquer un bouchon de selles, il est important de détecter au plus vite les symptômes évocateurs. En règle générale, le fécalome se manifeste comme une constipation, mais s’accompagne de quelques particularités supplémentaires :

  • une envie pressante d’aller aux toilettes avec une impossibilité d’évacuer les selles ;
  • des douleurs abdominales, des douleurs pelviennes et/ou au niveau du rectum ;
  • des fausses diarrhées dues à l’évacuation de mucus et d’eau, et occasionnées par l’irritation des parois rectales. 

En cas de fécalome, les symptômes durent plusieurs jours malgré la prise de laxatifs. Dans certains cas, la présence d’un fécalome peut aussi entraîner des nausées, des vomissements et une perte d’appétit. Si vous présentez ces symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin au plus vite.

Comment diagnostiquer un fécalome rectal ?

Le diagnostic de fécalome se fait généralement via un simple examen clinique chez le médecin traitant. Celui-ci pourra établir rapidement son diagnostic grâce aux symptômes évoqués par le patient. Toutefois, une confirmation peut être nécessaire via un toucher rectal. Le toucher rectal peut être assez douloureux en cas de fécalome, mais permet de poser immédiatement le diagnostic. Une radiographie de l’abdomen et une coloscopie pourront également être recommandées afin de rechercher une éventuelle affection du côlon.

Quels sont les traitements pour évacuer un fécalome ?

Dès qu’un bouchon est détecté, il est important de savoir comment évacuer un fécalome et retrouver un transit intestinal normal. Pour cela, plusieurs traitements peuvent être mis en place tels que :

  • la fragmentation du bouchon au doigt lors d’un toucher rectal. Cette solution aide la plupart du temps à évacuer le bouchon, mais elle est parfois trop douloureuse pour être supportée ;
  • le lavement évacuateur à l’aide d’une solution buvable généralement utilisée dans le cadre d’une coloscopie ;
  • la prise de laxatifs à forte dose. 

Les lavements ou micro-lavements sont quant à eux souvent inefficaces, car la masse très dure du fécalome empêche l’introduction de la canule dans le rectum. Si ces solutions ne permettent pas d’extraire le bouchon de matières fécales sèches, une extraction sous anesthésie générale peut être envisagée. L’idéal reste toutefois d’opter pour des traitements médicaux et des réflexes préventifs qui visent à éviter la formation d’un fécalome chez les personnes à risque.

Comment prévenir l’apparition d’un fécalome ?

Afin de prévenir l’apparition d’un fécalome rectal, il est important de suivre quelques recommandations alimentaires. Un régime varié et équilibré, riche en fibres, permet notamment de maintenir un transit intestinal normal. Les aliments riches en amidon (riz blanc, pâtes, pommes de terre), mais aussi riches en sucres ont, quant à eux, tendance à ralentir le transit, il convient donc de les éviter au maximum. Une bonne hydratation (environ 1,5 L par jour) est également essentielle pour éviter l’accumulation de matières fécales. Pour faciliter le transit, il est aussi possible de choisir une eau minérale riche en magnésium. Enfin, l’activité physique permet de renforcer les muscles de la sangle abdominale afin de faciliter l’évacuation des selles. Dans certains cas, la prise de traitements médicaux est responsable de la constipation chronique, faire le point avec son médecin peut donc permettre d’ajuster le traitement et d’éviter le fécalome.

Quelles sont les complications possibles d’un fécalome ?

L’occlusion intestinale est la complication la plus courante du fécalome. Elle doit être prise en charge en urgence. Dans d’autres cas plus rares, le fécalome peut entraîner une perforation de la paroi rectale, une ulcération rectale, une compression vésicale, une ischémie artérielle, une incontinence anale ou encore un syndrome compartimental.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en gastro-entérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes gastro-entérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment évacuer un bouchon de selles naturellement ?

Pour évacuer un bouchon de selle naturellement il est possible d'adopter une alimentation riche en fibres : comme des pruneaux, des légumes, de l'avoine, etc; de s'hydrater avec de l'eau riche en magnésium et de pratiquer une activité physique de façon régulière. Mais généralement,, cela ne suffit pas à évacuer un fécalome; ceci est plus préconisé en mesures préventives.

Comment évacuer un bouchon de constipation : que faire avec un fécalome qui ne part pas ?

Il existe plusieurs façons d’évacuer un bouchon de constipation : par un toucher rectal, la prise de laxatifs ou un lavement. Si cela n'est pas suffisant une opération peut être envisagée.

Comment ramollir selles dures : l'extraction d'un fécalome ?

Il existe plusieurs moyens pour ramollir les selles dures. Vous pouvez changer votre alimentation en consommant plus de fibres, boire plus d’eau, ou encore faire de l’exercice. Vous pouvez également essayer des laxatifs doux ou des suppositoires si les autres méthodes ne fonctionnent pas.

Traitements associés à la Gastro-entérologie

Examens associés à la Gastro-entérologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements