La maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une pathologie répandue, dans laquelle l’ingestion de gluten provoque une réaction inflammatoire inadéquate, avec destruction des villosités intestinales. Cause de diarrhées et malabsorptions. Le seul traitement curatif à l’heure actuelle est l’éviction totale du gluten de l’alimentation.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Maladie cœliaque : mieux la connaître pour la reconnaître

La maladie cœliaque, appelée également « intolérance au gluten » ou « allergie au gluten » est une pathologie courante. En Europe, elle affecte environ 1% de la population. Mais, la prévalence est de l’ordre de 10% pour les collatéraux d’un patient porteur de l’affection. Cette maladie concerne aussi bien les adultes que les enfants.  L’affection est devenue un enjeu de santé publique, comme en attestent, par exemple, les cartes de restaurant « gluten free » aux USA.

Intolérance au gluten

La symptomatologie est souvent fruste ou atypique, ce qui explique le diagnostic souvent tardif. La réaction inflammatoire induite par l’ingestion de gluten détruit les villosités intestinales cause de diarrhées et malabsorptions. A ce jour, le seul traitement curatif existant est une éviction totale du gluten de l’alimentation, soit un régime sans gluten difficile à respecter. Une aide diététique est utile ainsi que l’inscription à l’AFDIAG (Association française des intolérants au gluten).

✍️ À noter : A noter que la repousse des villosités intestinales est effective en 12 à 18 mois.

Définition : qu’est-ce que la maladie cœliaque ou intolérance au gluten ?

La consommation de gluten est responsable de la destruction des villosités intestinales, qui assurent l’absorption des nutriments et des vitamines. La réaction immunitaire excessive vis-à-vis du gluten, provoque une inflammation chronique. La synthèse d’anticorps en excès par le système immunitaire altère la barrière intestinale. La maladie peut être découverte à tous les stades de la vie mais est souvent diagnostiquée dans l’enfance ou entre 20 et 40 ans.

maladie coeliaque schéma

💡 Bon à savoir : Le gluten est une substance viscoélastique composée de deux protéines : la gluténine et la prolamine. Il permet d’obtenir des pâtes souples et élastiques. On trouve par ailleurs du gluten dans de nombreuses céréales, comme le blé, l’orge ou encore l’épeautre.

⚠️ Attention : Si vous avez le moindre doute, il est important de consulter !

>>> Si vous pensez souffrir d'intolérance au gluten, consultez un ou une praticienne gastro-entéroloque. Dans la maladie cœliaque, les symptômes ne sont pas toujours spécifiques : c'est ce qui explique un diagnostic tardif.

Médecin gastro-entérologue

La gastro-entérologie traite des pathologies qui touchent le tube digestif (œsophage, intestin, côlon...), le pancréas, le foie...

Quelles sont les causes de la maladie cœliaque ?

Plusieurs facteurs ont été identifiés :

  • Le gluten provoque une surproduction d’anticorps qui altèrent les fonctions intestinales.
  • Les personnes souffrant d’intolérance au gluten possèdent des antigènes de susceptibilité HLA-DQ2 et DQ8.
  • Il existe également une composante héréditaire ou une prédisposition génétique à la maladie cœliaque : le risque d’être affecté par la maladie s’il existe un parent touché est très élevé . De même, si un parent est atteint par une maladie auto-immune, comme le diabète de type 1 ou la dermatite herpétiforme, le risque est accru.

💡 Bon à savoir : Les causes précises du déclenchement de la maladie ne sont, en revanche, pas encore connues avec précision.

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque ? diarrhées, selles huileuses

La plupart des patients ne présentent pas de symptômes majeurs, c’est pour cela qu’on sous-estime l’affection. Très souvent on a évoqué depuis plusieurs années le diagnostic de côlon irritable ou de colopathie, en raison de ballonnements, de dyspepsie, de troubles du transit, de fluctuations pondérales. Néanmoins, la maladie cœliaque peut provoquer des symptômes digestifs et extra digestifs importants, comme :

  • une perte d’appétit ;
  • une diarrhée chronique d’aspect huileux appelée stéatorrhée par malabsorption des graisses (la maladie cœliaque empêche la bonne absorption des graisses) ;
  • une anémie (à cause des carences en fer) ;
  • des ballonnements ;
  • des carences en vitamines ;
  • des œdèmes voir une stérilité.

Chez l’enfant, les symptômes de la maladie cœliaque peuvent être sévères, comme un retard de croissance.

Vous avez des signes ? Prenez rendez-vous

Quelles sont les complications possibles de la maladie cœliaque ?

Les patients intolérants au gluten, sans traitement adapté, s’exposent au risque de carences alimentaires et vitaminiques. Celles-ci peuvent provoquer des complications importantes, comme l’ostéoporose, des anémies, des atteintes du foie et des voies biliaires, des problèmes de fertilité, des lésions nerveuses (à cause du manque de vitamine B12) ou encore un risque augmenté de cancer intestinal.

Diagnostic : quels sont les examens pour découvrir la maladie cœliaque ? biopsie intestin, anticorps...

Le diagnostic de la maladie cœliaque s'appuie sur :

  • La recherche d’anticorps IgA particuliers, notamment les anticorps anti-endomysium, anti-gliadine et anti-transglutaminases.
  • Les biopsies réalisées lors d’une endoscopie digestive haute des villosités
  • La recherche de carences vitaminiques (notamment en vitamine B9, B12, K, fer ou calcium).

Quels sont les traitements de la maladie cœliaque ? Régime sans gluten

Après diagnostic de la maladie cœliaque, le traitement consiste en une éviction stricte du gluten de l’alimentation : en d’autres termes le patient doit suivre un régime alimentaire sans gluten et éviter tout aliment ou produit contenant du gluten. Ainsi, les céréales comme le blé, le seigle ou l’orge sont interdites et il faut faire très attention aux produits et aliments contaminés par des traces de gluten. L’avoine est autorisée. Certains traitements médicamenteux peuvent également contenir des traces de gluten. Il faut ainsi être très vigilant avec leur utilisation. La guérison dépend essentiellement du suivi drastique du régime. On estime cependant que près d’un patient sur 2 n’observe pas correctement l’éviction totale du gluten (que ce soit volontaire ou non).

maladie coeliaque gluten

Des compléments vitaminiques sont également prescrits aux personnes atteintes, notamment des compléments en vitamine B12 et B9 et du fer. De plus, une biopsie de l’intestin grêle peut être pratiquée à distance pour contrôler la repousse villositaire. La prescription de probiotiques est en cours d’évaluation. Dans les cas réfractaires appelés « sprues réfractaires », l’utilisation de corticoïdes peut être envisagée après avis spécialisé et enquête diététique.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin hépato-gastroentérologie, le Dr Christophe Bastid, au sein de la Clinique Bouchard, un établissement ELSAN situé à Marseille, leader de l’hospitalisation privée en France . Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens gastro-entérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Peut-on mourir de la maladie cœliaque ?

Sans diagnostic et traitement, la maladie cœliaque peut être fatale chez certains patients. Elle peut favoriser notamment l’apparition d’un cancer intestinal, en particulier des lymphomes de l’intestin grêle.

Quand apparaît la maladie cœliaque ou une allergie au gluten ?

La maladie cœliaque peut apparaître à tout âge, probablement sous-estimée pendant des années. Les causes précises du déclenchement de la maladie ne sont pas encore connues avec précision.

Quelles sont les carences provoquées par la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque peut entraîner des carences vitaminiques notamment en vitamine B9, B12, K, fer ou calcium.

Qu’est ce que la sensibilité au gluten ?

Il s’agit aussi d’une intolérance au gluten mais sans dosage positif des auto anticorps. Habituellement le patient a constaté par lui-même que l’éviction du gluten améliorait son inconfort digestif.

Quel organe est touché par la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque concerne en premier lieu les intestins. Ses complications peuvent toucher les os, le système digestif et au final tous les organes lorsqu'il s'agit de carences alimentaires et vitaminiques.

Les dernières actualités

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Traitements associés à la Gastro-entérologie

Examens associés à la Gastro-entérologie

Image

1er

acteur de la santé privée en France EN

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 millions

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres