Sinusite chronique

La sinusite chronique est une affection courante des sinus nasaux qui persiste pendant de longues périodes. Elle engendre souvent des symptômes gênants, nécessitant un traitement médical adapté.

Trouver un spécialiste ORL à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La sinusite est une infection ORL fréquente. Elle se traduit par une inflammation des sinus, à la suite d’une infection virale, d’une infection bactérienne ou d’une allergie. Quand la sinusite persiste au-delà de 3 mois, on parle de sinusite chronique. Découvrez quels sont les causes, les symptômes et les traitements de la sinusite chronique.

Définition : qu’est-ce qu’une sinusite chronique et combien de temps dure-t-elle ?

La sinusite est une pathologie ORL qui désigne une inflammation de la muqueuse des sinus. Les sinus, au nombre de 8, sont des cavités osseuses du visage et du crâne. Ils sont remplis d’air et tapissés d’une muqueuse. On distingue ainsi quatre paires de sinus : les sinus maxillaires (au niveau des pommettes), les sinus frontaux, les sinus ethmoïdaux (entre les deux yeux), et enfin les sinus sphénoïdaux (à l’arrière des yeux).

 

Dans le cas d’une sinusite, il y a une infection bactérienne, virale ou une allergie, qui entraîne une inflammation de la muqueuse des sinus. L’orifice des sinus s’obstrue. Cela génère alors des douleurs faciales, un nez bouché, un écoulement nasal et des céphalées. Quand la sinusite n’excède pas 3 mois, on parle de sinusite aiguë. Dans le cas où elle perdure au-delà de 90 jours, on évoque une sinusite chronique. On observe deux types de sinusites chroniques : la sinusite chronique sans polypes (la plus fréquente) et la sinusite chronique avec polype dans le nez ou les sinus.

Quelles sont les causes d’une inflammation des sinus maxillaires, frontaux, ethmoïdaux ou sphénoïdaux ?

Si la sinusite aiguë est souvent consécutive à une infection virale, la sinusite chronique peut avoir de multiples causes. Elle traduit une inflammation chronique de la muqueuse des sinus sous l’effet de divers facteurs :

  • Des polypes dans le nez ou les sinus qui entravent l’aération des sinus. Ils entraînent une accumulation de mucus.
  • Un abcès dentaire non soigné : l’infection dentaire se propage aux sinus voisins.
  • La pollution : l’exposition à des substances chimiques toxiques, à la fumée de tabac, au chlore…
  • Une infection virale à l’origine d’une sinusite aiguë, qui s’éternise.
  • Des allergies respiratoires chroniques : de type asthme et rhinite allergiques (au pollen, aux acariens, aux poils d’animaux…).
  • Une infection bactérienne.
  • La pratique de certains sports comme la plongée sous-marine.

Enfin, certaines pathologies favorisent l’apparition d’une sinusite chronique : l’asthme, ou toute pathologie induisant une diminution des défenses immunitaires. Ainsi, sinusite chronique et stress, de même que sinusite chronique et cancer sont liés, le stress et le cancer ayant pour corollaire une immunodépression.

Quels sont les symptômes et douleurs d’une sinusite chronique ?

Les symptômes d’une sinusite chronique sont les mêmes que ceux d’une sinusite aiguë. La différence tient à leur persistance au-delà de 3 mois. Parmi les signes cliniques caractéristiques d’une sinusite chronique, on observe au moins deux des symptômes suivants :

  • Une congestion nasale : le nez est bouché.
  • Des maux de tête.
  • Des douleurs faciales, un sentiment de pression au niveau des sinus touchés. La personne a mal sous l’œil en cas de sinusite chronique maxillaire, et derrière l’œil en cas de sinusite chronique sphénoïdale. Les douleurs se situent sur le front au-dessus des orbites en cas de sinusite chronique frontale. Et elles se manifestent au coin intérieur de l’œil dans le cas d’une sinusite chronique ethmoïdale.
  • Des écoulements nasaux parfois purulents.
  • Une diminution, voire une perte d’odorat (hyposmie).
  • De la fatigue avec parfois de la fièvre.

Quel diagnostic pour une sinusite chronique ?

Pour diagnostiquer la sinusite chronique, le médecin se base sur les symptômes, et sur un échange avec le patient. Il prescrit des examens complémentaires. S’il retrouve au moins deux des symptômes évoqués ci-dessus et que ces symptômes persistent plus de 3 mois, alors il y a suspicion de sinusite chronique.

Sinusite chronique

Un scanner des sinus est aussi effectué. Grâce aux rayons X, il permet d’observer les structures osseuses des fosses nasales et des sinus. Il permet de détecter un corps étranger ou des polypes et peut être complété par une endoscopie des sinus. Elle consiste à faire pénétrer un petit tube flexible muni d’une caméra par le nez. Elle permet ainsi de visualiser les fosses nasales et les sinus, et même de prélever si nécessaire un échantillon de mucus. Cet échantillon sera ensuite analysé en laboratoire, afin de détecter d’éventuelles bactéries.

Comment soigner et se débarrasser d'une sinusite chronique : quels sont les traitements ?

Le traitement de la sinusite chronique n’est pas un traitement curatif. Il vise à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie de la personne.

 

Il varie selon la cause identifiée. En cas d’allergie, il faut éviter autant que possible d’être en présence de l’allergène. Il faut de même éviter les lieux pollués, la fumée de tabac et les substances chimiques irritantes. Traiter une sinusite chronique se fait sur le long terme, si on veut éviter une sur-inflammation des sinus.

 

Soigner une sinusite chronique passe donc par des lavements quotidiens du nez avec une solution saline, afin d’éliminer le mucus. Mais aussi par le recours à des traitements nasaux à base de corticoïdes en spray. Les corticoïdes vont atténuer l’inflammation de la muqueuse des sinus, et donc réduire la production de mucus. Des corticoïdes oraux peuvent aussi être prescrits, mais de manière ponctuelle, en cas de crise.

 

Enfin, si malgré les traitements médicaux proposés, il n’y a pas d’amélioration significative, alors une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Elle permet de drainer les sinus et d’ôter les éventuels polypes nasaux. Cependant, elle ne dispense pas des lavages de nez à l'eau de mer ni du recours aux sprays nasaux à base de corticoïdes.

 

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste ORL au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ORL au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Pourquoi la sinusite ne guérit pas ?

Une sinusite peut ne pas guérir en raison d'inflammations récurrentes, d'infections persistantes, et de facteurs sous-jacents tels que des anomalies anatomiques.

Qu'est-ce qui provoque la sinusite chronique ?

La sinusite chronique peut résulter de divers facteurs tels que des polypes, des infections dentaires, la pollution, des allergies ou des infections virales prolongées.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Image

1er

acteur de la santé privée en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 million

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres