Priapisme

Le priapisme correspond à une érection non volontaire douloureuse et prolongée. Il s’agit d’une urgence médicale. Plusieurs causes sont possibles et il existe des traitements selon les situations.

Trouver un spécialiste en Urologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le priapisme peut se déclencher chez les enfants comme chez les adultes. Il en existe plusieurs formes. Des causes médicamenteuses et vasculaires sont rapportées. Il existe un lien avec la drépanocytose qui est une maladie du sang. Comment prendre en charge cette pathologie qui est une urgence médicale ?

Définition : qu'est-ce que le priapisme ? érection douloureuse qui ne s'arrête pas

Le priapisme se définit par une érection anormale, douloureuse et prolongée (plus de 4 heures) et qui n'est pas en lien avec une excitation sexuelle. Elle se rencontre chez les jeunes garçons de 5 à 10 ans. Mais aussi chez les hommes entre 20 et 50 ans. Il est généralement considéré comme une urgence médicale. Dans le pire des cas, le priapisme peut mener à la gangrène du pénis.

Priapisme. Un homme tient son bas ventre de douleur, celui-ci est teinté de rouge pour marquer l'intensité du trouble. Devant lui, des médicaments sont étalés sur une table.

💡 Bon à savoir : Sur le plan étymologique, le priapisme doit son nom au dieu Priape de la mythologie grecque, puni pour avoir tenté d'abuser une déesse. Son sexe est devenu énorme, mais transformé en bois.

Priapisme quel médecin, spécialiste, choisir ?

⚠️ Attention : Si vous avez le moindre doute, il faut absolument consulter !

>>>Si vous avez des symptômes de priapisme, consultez rapidement un urologue ou un andrologue. S'il s'agit d'une urgence, vous pouvez joindre un urgentiste.

Urologue

Un ou une urologue est un praticien ou une praticienne spécialiste dans la prise en charge des maladies urologiques. L'urologie concerne ainsi la vessie, l'uretère et l'urètre chez l'homme et la femme. Elle concerne aussi le système génital et reproducteur de l'homme : prostate, pénis, testicules.

Andrologue

Un ou une andrologue s'occupe spécifiquement des pathologies en lien avec la reproduction et la sexualité masculine.

Comment fonctionne l'érection chez l'homme ?

Le pénis se compose de trois organes dits corporels -deux corps caverneux et un corps spongieux. Une érection normale se produit lorsque les muscles lisses se relâchent, permettant une augmentation du flux sanguin dans les corps caverneux : ainsi le pénis durcit et se dresse, permettant la pénétration. La durée de l'érection est de l'ordre de 5 à 20 minutes (il s'agit d'une moyenne qui peut différer selon les individus et les circonstances 😉). Au bout d'un moment, généralement après l'éjaculation, le sang reflux et la verge se relâche (détumescence).

Quels sont les types de priapisme ? symptômes

Il existe trois types de priapisme dont deux principaux :

ischémique

Le priapisme ischémique est le plus courant. Il est en lien avec un problème de flux veineux. Le débit du sang est bas. Le pénis ne débande pas. Le priapisme peut s'accompagner d'une forte douleur. S'il se poursuit au-delà de quatre heures, il peut mener à une fibrose (tissus endommagés, perte d'élasticité), à des dysfonctionnements érectiles par la suite, mais aussi à une nécrose voire une gangrène du pénis. 

non ischémique

Le priapisme non ischémique est généralement causé par un traumatisme entraînant une fistule artérielle qui provoque un flux de sang à débit élevé. Il n'est pas douloureux et présente un risque moins élevé de complications graves.

récidivant

Le priapisme récidivant concerne le priapisme ischémique qui revient de façon répétée.

Quelle est la cause du priapisme ? vasculaire, médicament (viagra) drépanocytose...

Les causes du priapisme sont variées et peuvent inclure des facteurs neurologiques et vasculaires complexes (flux artériel). Certaines maladies comme les leucémies, la maladie de Fabry, ou des troubles hématologiques comme la drépanocytose sont pointées. Le priapisme peut également être induit par certains médicaments (comme les médicaments soignant les troubles de l'érection), des toxines, ou intervenir suite à des traumatismes. Le priapisme peut aussi découler du manque chez certains usagers de drogue (cocaïne).

✍️ À noter : Il arrive qu'on ne retrouve pas de cause spécifique au priapisme.

Diagnostic du priapisme, érection dure

En termes de diagnostic, une évaluation d'urgence est nécessaire pour prévenir les complications à long terme. Cela comprend une recherche détaillée des causes et des circonstances (le patient a-t-il subi un traumatisme, depuis combien de temps souffre-t-il de priapisme, quels médicaments prend-il, a-t-il utilisé des drogues, quels antécédents ?), un examen clinique, et, éventuellement, des examens complémentaires :

  • toucher rectal (pour détecter une hypertrophie de la prostate),
  • numération formule sanguine (NFS),
  • ECBU,
  • dépistage de médicaments,
  • dosage des gaz du sang artériel intracaverneux,
  • échographie duplex (flux du sang dans les artères)...

Des symptômes ? Prenez rendez-vous sans tarder

Traitement : comment soigner le priapisme ?

Selon les situations, la prise en charge et les traitements peuvent différer.

Si le patient souffre de drépanocytose (la drépanocytose est une affection du sang héréditaire qui touche souvent des personnes originaires d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Inde), le traitement de la crise drépanocytaire permet de résoudre le priapisme.

En cas de priapisme ischémique, il est généralement proposé d'intervenir sans tarder. Le spécialiste peut décider d'aspirer le sang qui est bloqué dans le corp caverneux. En cas d'échec, une chirurgie peut être pratiquée.

Il peut arriver qu'une prothèse pénienne doivent être posée.

Il existe des traitements qui peuvent prévenir les récidives de priapisme.

Complications et conséquences

Plusieurs complications peuvent intervenir suite à un priapisme :

  • ischémie, manque d'irrigation du sang dans un organe ou un membre
  • thrombose : formation d'un caillot,
  • dysfonctionnement érectile,
  • impuissance,
  • gangrène,
  • pénectomie (ablation du pénis)...

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Combien de temps priapisme ?

Au-delà de 4 heures, on considère qu'on se trouve en présence d'un priapisme : il faut intervenir en urgence. Dans tous les cas, si vous constatez une prolongation anormale de l'érection, il est important de consulter sans attendre pour prendre conseil !

Comment débander ? Comment arrêter une érection ?

En règle générale, le pénis débande (on parle de détumescence), retombe, après l'éjaculation, car le flux sanguin s'inverse. Il peut arriver que l'érection soit en lien avec la prise d'un médicament qui soigne justement les troubles de l'érection. Il peut être nécessaire d'attendre la fin de ses effets. Mais, en principe, l'érection intervient lorsque l'homme est excité. S'il pense à autre chose qu'à l'objet de son excitation, il y a de fortes chances qu'il débande (détumescence) ! En cas d'érection involontaire et prolongée comme le priapisme, il faudra consulter de façon urgente un médecin afin de soulager le patient.

Pourquoi je bande tout le temps ?

L'érection peut être fréquente chez les jeunes hommes qui peuvent être fréquemment concernés par une stimulation sexuelle. Ce peut être lié à un afflux d'hormones durant les jeunes années. 

L'érection persistante (ou priapisme) a, en revanche, des causes pathologiques qui doivent pousser à consulter en urgence.

Image

1er

acteur de la santé privée en France EN

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 millions

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres