Alzheimer

La maladie d'Alzheimer, une maladie neurodégénérative courante chez les seniors, entraîne une détérioration progressive du fonctionnement cérébral. Cet article explore les symptômes, les stades, les causes, les diagnostics, les traitements et les mesures préventives liés à cette maladie.

Trouver un spécialiste en Neurologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La maladie d’Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus fréquente chez les seniors. Elle entraîne une détérioration progressive du fonctionnement du cerveau. Elle se traduit par des pertes de mémoire et une diminution progressive d’autonomie de la personne. Découvrez quels sont les symptômes et les traitements de la maladie d’Alzheimer.

Définition : qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative. Elle se traduit par une altération des connexions entre les neurones du cerveau. La conséquence est une diminution des capacités cognitives (mémoire, langage, raisonnement, attention). Elle affecte 900 000 personnes dans l’Hexagone. Elle concerne surtout les seniors (plus de 65 ans), sauf dans ses formes héréditaires. Elle se traduit par la dégénérescence progressive puis la mort des cellules nerveuses du cerveau (neurones). Cela se manifeste par des pertes de mémoire, de langage, des difficultés à s’orienter. Des troubles qui augmentent la dépendance physique de la personne.

Un homme âgé se tient la tête. Une nuée s'échappe de son crâne pour figurer les dégâts causés par la maladie d'Alzheimer.

 

Quels sont les 3 stades de la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer évolue à une vitesse différente selon les patients. On distingue plusieurs stades dans la progression de la maladie d’Alzheimer. Pour déterminer son stade, on lui fait passer un test de référence au patient. Ce test est le Mini-Mental State Examination de Folstein (MMSE). Il permet d’évaluer la mémoire, la représentation dans l’espace et dans le temps, de même que la capacité de compréhension et de calcul de la personne. On distingue :

Le stade asymptomatique

Il n’y a aucun symptôme clinique, mais les marqueurs biologiques sont positifs et permettent une détection précoce de la maladie d’Alzheimer.

Le stade prodromal

Les symptômes sont légers, mais annonciateurs de l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’une altération légère de la mémoire à court terme, de l’oubli de mots, d’une désorientation dans l’espace. La personne est consciente de ces déficiences.

Le stade de démence

Il désigne une aggravation des symptômes au point que cela impacte l’autonomie de la personne. C’est la phase agressive de la maladie d’Alzheimer. On estime qu’il y a 3 stades de démence, correspondant à des troubles cognitifs majeurs.

  • Lors du stade de démence vasculaire léger, les pertes de mémoire sont fréquentes. La personne perd ses repères dans le temps et dans l’espace. Elle bute sur les mots, peine à se concentrer, à raisonner.
  • Puis vient le stade de démence modérée. Les symptômes sont plus marqués, des problèmes de compréhension apparaissent. La personne a besoin d’une aide pour ses activités quotidiennes.
  • Enfin, le stade de démence sévère : le patient a perdu toute autonomie, y compris pour faire sa toilette ou manger. Une assistance continue est nécessaire.

Quelles sont les causes de la maladie d’Alzheimer ?

Les recherches se poursuivent pour identifier les causes de la maladie d’Alzheimer. À ce jour, on a identifié deux responsables de cette pathologie, mais sans savoir pourquoi ils se dérèglent. Les responsables sont la protéine Tau et le peptide bêta amyloïde, naturellement présents dans le cerveau. Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, tous deux se multiplient de façon anarchique. La prolifération de la protéine Tau entraîne une dégénérescence neurofibrillaire. Tandis que l’accumulation du second forme des plaques séniles, toxiques pour les neurones.

Parmi les facteurs de risque identifiés de la maladie d’Alzheimer, on note essentiellement l’âge. Ainsi, selon l’Institut du cerveau, on rencontre 0,5 % des cas de maladie d’Alzheimer avant 65 ans (les cas Alzheimer précoces sont essentiellement des formes Alzheimer héréditaires) contre plus de 15 % après 80 ans. Des formes héréditaires existent aussi, mais constituent moins de 1 % des cas de maladie d’Alzheimer. Enfin, des facteurs environnementaux constituent un risque de développer cette maladie comme la pollution atmosphérique, le tabagisme, l’alcoolisme, l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète, la dépression, mais aussi un faible niveau d’instruction, l’isolement social, le manque de sommeil chronique, certains médicaments (benzodiazépines). 

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont les signes et symptômes d'une personne atteinte d’Alzheimer ?

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer concernent les facultés cognitives. En premier lieu, on observe des pertes de mémoire, puis des troubles fonctionnels (impossibilité de lacer ses chaussures…) et des troubles du langage (aphasie). On retrouve également des difficultés d’orientation dans le temps et dans l’espace, des troubles de l’écriture, du mouvement, du raisonnement, de l’humeur (dépression, irritabilité). La personne peine de même à reconnaître des personnes ou objets familiers (agnosie). Elle perd ainsi de plus en plus son autonomie jusqu’à devenir totalement dépendante.

Quel diagnostic pour la maladie d’Alzheimer ?

Le diagnostic est tout d’abord clinique et se base sur des tests de référence comme le Mini-Mental State Examination de Folstein (MMSE). Ces tests permettent d’évaluer les fonctions cognitives et de déterminer le stade de développement de la maladie. Ils sont complétés par des examens. À savoir, une IRM du cerveau, pour localiser les zones du cerveau affectées, mais aussi une ponction lombaire, laquelle révèle un taux élevé de marqueurs de la maladie (protéine Tau et protéine bêta amyloïde). Un pet-scan avec injection de glucose peut aussi être réalisé, cet examen met en évidence l’activité cérébrale.

Quels sont les traitements de la maladie d’Alzheimer ?

Les traitements de la maladie d’Alzheimer ne permettent pas la guérison. Ils sont pluridisciplinaires et visent à préserver autant que possible l’autonomie de la personne. Cela passe principalement par des traitements non médicamenteux. Il s’agit de séances d’orthophonie pour les troubles du langage, de kinésithérapie et d’ergothérapie pour les troubles du mouvement ou encore des activités de stimulation intellectuelle et des activités physiques adaptées. Des médicaments peuvent être prescrits, mais après examen du bénéfice/risque. Ces médicaments sont la mémantine et des inhibiteurs de la cholinestérase. Les recherches sur la maladie d’Alzheimer s’orientent actuellement vers l’immunothérapie.

Comment prévenir la maladie d’Alzheimer ?

La prévention de la maladie d’Alzheimer passe par la lutte contre les maladies cardiovasculaires. Pour cela, il est conseillé d’éviter l’alcool et le tabac, de pratiquer une activité physique régulière et d’adopter une alimentation équilibrée. Il faut de même stimuler l’activité intellectuelle (lecture, jeux, mémorisation).

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en neurologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins neurologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Quel sont les premiers symptômes d'Alzheimer ?

La maladie d'Alzheimer se caractérise par des symptômes tels que la perte de mémoire, les troubles fonctionnels, les problèmes de langage, l'orientation altérée, les difficultés d'écriture et de mouvement, les changements d'humeur et la perte de reconnaissance, conduisant à une dépendance totale.

Comment faire le test des 5 mots ?

Pour effectuer le test des 5 mots, demandez à la personne de mémoriser une liste de cinq mots, puis de les répéter. Évaluez combien de mots elle peut rappeler correctement. Vous pouvez donner des indices si nécessaire. Répétez le test après un court laps de temps pour évaluer la mémoire à court terme. Consultez un professionnel de la santé pour une évaluation complète.

Comment se déclenche la maladie d'Alzheimer ?

Les recherches se concentrent sur les causes de la maladie d'Alzheimer. Deux responsables sont identifiés : la protéine Tau et le peptide bêta amyloïde. L'âge est le principal facteur de risque, mais des facteurs environnementaux tels que la pollution atmosphérique et l'isolement social sont également impliqués.

Quelle est l'espérance de vie d'une personne Alzheimer ?

L'espérance de vie d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer peut varier considérablement d'un individu à l'autre. En général, après le diagnostic, l'espérance de vie moyenne est d'environ 8 à 12 ans, bien que certaines personnes puissent vivre plus longtemps. Cependant, il est important de noter que chaque cas est unique, et divers facteurs tels que l'âge, l'état de santé général et la progression de la maladie peuvent influencer la durée de vie.

ELSAN en chiffres

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !