Lumbago

Le lumbago désigne une douleur située au niveau des lombaires, c’est-à-dire au niveau du bas du dos. La douleur peut être aiguë ou chronique. Elle est souvent provoquée par une mauvaise position ou un mouvement brusque.

Trouver un spécialiste en Rhumatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le lumbago correspond à une douleur occasionnelle ou chronique située dans le bas du dos. Tout le monde peut souffrir d’un mal de dos ou lombalgie. Mais certaines populations sont plus à risque que d’autres en raison de facteurs multiples. Manger sainement et pratiquer une activité physique régulière modérée peuvent pallier ce problème.

Définition : qu’est-ce qu’un lumbago ou tour de rein ?

Le lumbago, aussi connu sous les appellations "tour de reins", "mal de dos" ou "lombalgie", est une douleur parfois intense localisée au niveau des vertèbres lombaires, précisément en bas du dos. Les vertèbres lombaires sont des os situés au-dessus du bassin, sous les vertèbres thoraciques.

La lombalgie aiguë

La lombalgie aiguë ou lumbago se caractérise par une douleur vive ou intense dans la région lombaire, au niveau des vertèbres composant la colonne vertébrale. Cette douleur est associée à un blocage ou à une impossibilité à faire des mouvements habituels.

La lombalgie chronique

Les lombalgies chroniques sont des douleurs à répétition, s’étalant dans le temps et situées dans la région lombaire. Le patient souffre en général depuis au moins 3 mois de cette douleur lombaire.

Quelles sont les causes d’un lumbago ?

Les causes d’un lumbago peuvent avoir une origine connue ou inconnue. Par exemple : 

  • Un effort excessif : la pratique d’une activitĂ© physique peut dĂ©clencher un lumbago du fait de mouvements Ă  rĂ©pĂ©tition, ou après avoir sollicitĂ© un peu trop les muscles du bas du dos. Comme rĂ©sultante, le patient peut Ă©prouver une contracture musculaire Ă  cet endroit. En cas de lombalgie de la colonne vertĂ©brale, les disques intervertĂ©braux sont touchĂ©s. Cela peut occasionner des douleurs lombaires, communĂ©ment appelĂ©es hernie discale ;
  • Un traumatisme : certaines situations de la vie courante sont Ă  l’origine de lumbago, comme les traumatismes physiques, ou psychiques liĂ©s Ă  un stress important ;
  • Un faux mouvement : la lombalgie commune est causĂ©e par des lĂ©sions des muscles, des ligaments ou des tendons. Des faux mouvements, tel un faux pas, comme des gestes banals peuvent dĂ©clencher des douleurs intenses ;
  • Une dysfonction articulaire : parfois, les dysfonctions articulaires Ă  l’origine d’une lĂ©sion dĂ©gĂ©nĂ©rative des structures anatomiques sont Ă  l’origine d’une douleur sciatique, localisĂ©e au niveau du nerf sciatique. Les membres infĂ©rieurs (fesses, jambes) sont alors touchĂ©s ;
  • Certaines maladies : l’arthrose ou l’ostĂ©oporose peuvent aussi ĂŞtre Ă  l’origine d’un lumbago. 

Quels sont les facteurs de risque d’un lumbago ?

Certains facteurs favorisent la survenue d’une lombalgie commune, chronique, ou d’un lumbago (lombalgie aiguë) : 

  • L'âge : le lumbago peut toucher tout le monde, Ă  n’importe quel âge. Mais en pratique, il est plus frĂ©quent durant l’adolescence ou passĂ© la cinquantaine ; 
  • Le manque d’activitĂ© : les muscles comme les articulations ne sont pas suffisamment sollicitĂ©s au cours de la journĂ©e, entraĂ®nant Ă  la longue la fragilisation de l’appareil locomoteur, Ă  l’origine des pertes fonctionnelles ou troubles moteurs. Ainsi, le patient peut ressentir des douleurs en faisant de simples mouvements. Il refusera par la suite de faire des mouvements de peur de ressentir la douleur. Un cercle vicieux se crĂ©e alors ;
  • La sĂ©dentaritĂ© : elle peut entraĂ®ner un blocage au niveau du dos et l’impossibilitĂ© de faire certains gestes de la vie courante, car la colonne vertĂ©brale n’est pas utilisĂ©e comme il faudrait. Tout l’effort se concentre sur des structures de plus en plus fragilisĂ©es (tendons, ligaments, muscles) et qui manquent de souplesse, ou sur un point prĂ©cis du corps comme les vertèbres lombaires ;
  • Le travail manuel : certaines professions manuelles nĂ©cessitant un effort physique intense, voire important, peuvent entraĂ®ner un lumbago. Les disques intervertĂ©braux peuvent Ă  la longue s’user. 

Quels sont les symptômes d’un lumbago au dos ?

En cas de lumbago, le patient peut ressentir les symptômes suivants : 

  • ✖️ douleur au niveau du cou, dans le bas du dos, modĂ©rĂ©e Ă  intense, parfois accompagnĂ©e de blocage dans la rĂ©gion lombaire ;
  • ✖️ douleur sciatique : survenant au niveau des membres infĂ©rieurs (jambes) ou supĂ©rieurs (bras), en raison d’une contraction des muscles et d’un dĂ©rangement vertĂ©bral. 

Comment diagnostiquer un lumbago ?

En cas de douleur, un examen médical accompagné parfois d’examens complémentaires est nécessaire pour le diagnostic d’un lumbago : 

  • L’examen mĂ©dical comprend l’interrogatoire du patient, et sert Ă  identifier les signaux d’alarme d’un lumbago.
    Par exemple, en cas d’accident, de chute, de port de charge lourde, il s’agit d’une lombalgie spécifique. À défaut, il s’agira d’une lombalgie non spécifique ;
  • Les examens complĂ©mentaires de type imagerie ou prise de sang sont utiles en cas de douleurs persistantes. 

Quels traitements et exercices pour soulager et guérir un lumbago ?

Plusieurs traitements naturels ou médicamenteux existent pour soulager les douleurs et guérir d’un lumbago : 

  • des Ă©tirements pour dĂ©tendre les muscles et soulager le bas du dos ✔️
  • une position surĂ©levĂ©e des jambes sur un tabouret ou une chaise en s’allongeant sur le dos ;des antalgiques comme le paracĂ©tamol pour attĂ©nuer la douleur ✔️
  • des anti-inflammatoires non stĂ©roĂŻdiens comme l’ibuprofène pour soulager les douleurs ✔️
  • des myorelaxants : ce sont des relaxants musculaires utilisĂ©s pour calmer la douleur causĂ©e par des contractures musculaires douloureuses. Certains sont disponibles en pharmacie sans ordonnance mĂ©dicale comme l’Atepadene, d’autres nĂ©cessitent une ordonnance comme le Miorel ✔️
  • l’ostĂ©opathie : pour Ă©viter une lombalgie chronique, les sĂ©ances chez l’ostĂ©opathe avec un traitement adaptĂ© sont fort utiles ✔️
  • la chaleur : appliquer de la chaleur sur les zones endolories est bĂ©nĂ©fique, car cela aura pour effet de relâcher le muscle contracté ✔️
  • l’acupuncture : ce traitement permet de soulager certaines lĂ©sions au niveau des muscles, du nerf sciatique, et est efficace pour les personnes souffrant de lumbago ✔️
  • l’homĂ©opathie : c’est une approche complĂ©mentaire pour traiter le lumbago. Il existe des anti-inflammatoires homĂ©opathiques comme l’arnica pour soulager les maux du patient ✔️

Comment prévenir l’apparition d’un lumbago ?

Pour éviter que les muscles se contractent, ou que certaines structures du corps humain s’affaiblissent, des gestes simples sont à adopter et peuvent faire partie de votre routine quotidienne, par exemple : 

  • faire du sport tel que de la marche rĂ©gulière, de la natation, etc. đź‘Ť
  • Ă©viter d’être en surpoids en privilĂ©giant une alimentation saine đź‘Ť
  • faire de la kinĂ©sithĂ©rapie pour le renforcement musculaire et maintenir les muscles en bon Ă©tat đź‘Ť
  • privilĂ©gier une posture bien droite pour Ă©viter le mal de dos 👍

Le lumbago se soigne, et, dans la plupart des cas, ne dure que quelques jours. La consultation médicale est recommandée si les symptômes persistent après plusieurs jours.

Que faire en cas de lombalgies chroniques ?

Si vos douleurs lombaires deviennent chroniques, invalidantes et réfractaires aux traitements médicamenteux, une consultation avec un chirurgien spécialisé dans la prise en charge des pathologies rachidiennes est recommandée. Il peut s’agir d’un neurochirurgien ou d’un chirurgien orthopédiste. Le chirurgien vous recevra après réalisation d’une IRM lombaire. Si celle-ci retrouve une discopathie, c'est-à-dire une usure d’un disque intervertébral, une solution chirurgicale consistant en une arthrodèse lombaire, c'est-à-dire une immobilisation du segment douloureux, pourra être envisagée.

A noter ✍️ : Cette solution thérapeutique reste rare et doit être discutée après réalisation d’un programme de rééducation adapté en centre de rééducation du dos.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en rhumatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens rhumatologue au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Quelle est la durée d’un lumbago ?

La douleur peut varier selon le type de lombalgie. En général, pour une lombalgie commune, le patient comptera en moyenne entre 1 et 6 semaines. En cas de lumbago, la douleur persiste depuis au moins 1 mois. En cas de lombalgie subaiguë, la douleur est de moins de 3 mois. Pour la lombalgie chronique, la douleur sera encore présente passé un délai de 3 mois.

Que faire en cas de lumbago ?

Selon que la douleur est intense ou modérée, le patient devra suivre quelques indications : limiter ses mouvements, surtout en situation de blocage ;

  • prendre des mĂ©dicaments comme du paracĂ©tamol. La dose varie en fonction de l’intensitĂ© de la douleur ressentie ;
  • appliquer des coussins chauffants ou une bouillotte d’eau chaude pour soulager la douleur ;
  • Faire appel Ă  un mĂ©decin sans tarder.  

Quels sont les signes d'un lumbago ?

Le lumbago se caractérise par une douleur aiguë au niveau des lombaires, c’est-à-dire au bas du dos. La douleur est souvent intense et peut irradier vers les fesses, les cuisses et les genoux. Elle peut être accompagnée de spasmes musculaires et de raidissement du dos.

Comment guérir vite d'un lumbago ?

Le lumbago est une douleur qui se situe au niveau du bas du dos. Il peut être provoqué par une mauvaise position, une mauvaise posture, une mauvaise utilisation du dos, etc. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour guérir vite d'un lumbago comme : des étirements, la surélévation des jambes, la prise d'anti-inflammatoires, l'ostéopathie, la chaleur, ou encore l'acuponcture.

Traitements associés à la Rhumatologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

Ă©tablissements