Myalgie

La myalgie désigne toute douleur musculaire. Les myalgies peuvent être isolées et disparaître spontanément ou être associées à d’autres symptômes comme la fièvre ou une fatigue importante. Les myalgies peuvent être dues à un effort physique intense, à un stress émotionnel ou à une maladie infectieuse.

Trouver un spécialiste en Rhumatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Les douleurs musculaires, ou myalgies, bien que gênantes, sont souvent bénignes. Elles disparaissent généralement seules, sans avoir recours à une prise en charge médicale. Cependant, elles sont parfois les symptômes de pathologies plus importantes. Dans cet article, nous vous expliquons ce que sont les myalgies, et quelles sont leurs causes afin que vous puissiez mieux les prévenir.

Définition : qu’est-ce qu’une myalgie ?

La myalgie est le terme médical qui décrit une douleur située au niveau des muscles striés. Ceux-ci se situent principalement au niveau du cou, le long de la colonne vertébrale (ce sont les muscles paravertébraux), des membres supérieurs, inférieurs, et du tronc. Les sportifs effectuant des efforts musculaires importants sont davantage exposés aux risques de myalgies. De même, les patients atteints de pathologies rhumatoïdes (polyarthrite rhumatoïde, de lombalgies…) sont davantage sujets aux myalgies. La courbature et les contractures sont des formes de myalgie.

 Plusieurs types de myalgies sont décrites :

  • les crampes. Ce sont des douleurs qui surviennent à l’effort ou au repos. Le muscle est dur et douloureux. Les douleurs se situent en général au mollet, mais apparaissent parfois au niveau des muscles proximaux ou abdominaux ;
  • les myalgies spontanées. Ce sont des sensations douloureuses, ressenties au niveau d’un muscle en dehors de tout effort. Elles peuvent parfois survenir la nuit ;
  • le syndrome d’intolérance à l’exercice. Il provoque des myalgies uniquement lors d’un effort. 

Généralement, la douleur musculaire survient après un effort physique qui sollicite les muscles (effort physique intense provoquant un lumbago, courbatures suite à une activité sportive…). Les myalgies surviennent souvent en l’absence d’entraînement ou d’échauffement préalable à la séance. On parle aussi parfois de courbatures.

 

Des pathologies virales telles que la grippe peuvent aussi entraîner des douleurs musculaires. Une polynévrite ou une poliomyélite sont des pathologies rares qui provoquent des myalgies et qui nécessitent des examens complémentaires.

 Certains médicaments peuvent provoquer des myalgies. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • les statines ;
  • les glucocorticoïdes ;
  • les antipaludéens ;
  • les antirétroviraux… 

Dans certains cas, l’apparition de myalgies peut être la conséquence du développement d’une pathologie plus grave : le tétanos, une péritonite, une hépatite… Une hydratation insuffisante pendant et après l’effort physique majore le risque d’apparition de douleurs musculaires. Une des clés du diagnostic est la biopsie musculaire. Cet examen aide à identifier d’éventuelles anomalies et oriente la recherche de l’étiologie.

Quels sont les symptômes d’une myalgie ?

Conformément à sa définition, le symptôme principal de la myalgie est l’apparition de douleurs sur certains muscles ou groupes musculaires. Les caractéristiques de ces douleurs permettent souvent d’en déterminer la cause. Les douleurs sont localisées sur un muscle ou à l’inverse sont généralisées. Elles peuvent être associées à des douleurs articulaires ou de la fièvre. Selon les cas, elles apparaissent brutalement ou au contraire progressivement. Elles se traduisent par des engourdissements, un fourmillement ou une sensation de brûlure. La douleur s’accentue à l’effort ou lors des mobilisations. Elle apparaît parfois au repos, sans avoir fait d’efforts physiques. La présence d’une atrophie musculaire doit aussi être explorée.

Myalgie

 

Comment diagnostiquer une myalgie ?

Le diagnostic des douleurs musculaires est possible grâce à différents examens. Ils aident à rechercher l’origine de la douleur. Il pourra être prescrit une échographie, qui permet de visualiser un hématome, une élongation ou une déchirure musculaire. Les CPK (créatines phosphokinases) sont parfois augmentées lors d’une prise de sang. Lorsque les douleurs musculaires font suite à un effort, il n’est généralement pas nécessaire de consulter. En revanche, leur persistance doit amener à prendre conseil auprès d’un médecin.

Quels traitements pour une douleur aux muscles ?

Le traitement des douleurs musculaires telles que les courbatures ne nécessite souvent que du repos, accompagné parfois de séances de kinésithérapie. Une douleur liée à l’effort physique s’atténue spontanément avec le temps. Afin de prévenir toutes récidives, et pour préserver les muscles, quelques précautions peuvent être prises :

  • pratiquer un échauffement avant chaque séance de sport ;
  • effectuer des étirements en fin d’activité ;
  • préparer sa progression dans l’effort physique. 

En dehors des myalgies liées à l’effort physique, en traitant la cause, les douleurs disparaissent. Par exemple, les douleurs musculaires dues à un syndrome grippal guérissent spontanément, sans traitement. En parallèle de la prise en charge de la cause des myalgies, la prescription d’antalgiques (antidouleurs) et de décontracturants peut être utile pour atténuer les douleurs.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en rhumatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins rhumatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Quelle maladie provoque des douleurs musculaires ?

Des pathologies virales telles que la grippe peuvent entraîner des douleurs musculaires. D'autres pathologies plus grave telles que: une polynévrite ou une poliomyélite, le tétanos, une péritonite, ou encore une hépatite peuvent aussi provoquer des myalgies.

Comment soulager des douleurs musculaires ?

En fonction de la cause de la douleur musculaire différents traitements seront recommandés : du repos et des séances de kinésithérapie peuvent suffire s'il s'agit d'une myalgie causée par un effort physique.

Traitements associés à la Rhumatologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements