Tendinite du poignet

La tendinite du poignet est une inflammation des tendons qui se manifeste généralement par une douleur, un gonflement et des troubles de la mobilité. Dans cet article nous vous expliquons les causes, symptômes et traitements de cette pathologie.

Trouver un spécialiste en Rhumatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La tendinite du poignet est une inflammation de la gaine des tendons ou des tendons qui se situent au niveau du poignet. Il s’agit d’une affection très fréquente. La tendinite du poignet affecte surtout les personnes sursollicitant l’articulation, comme les sportifs ou les personnes ayant des mouvements répétitifs. Généralement, la tendinite du poignet se soigne en quelques jours.

Qu’est-ce qu’une tendinite au poignet et quels sont les autres types de tendinite ?

La tendinite du poignet désigne une inflammation des tendons qui se situent au niveau du poignet. Le poignet est l’articulation se situant entre la main et l’avant-bras. Il est composé de plusieurs os de petite taille (os scaphoïde, pisiforme, pyramidal…) et de plusieurs articulations : l’articulation radio-carpienne (entre le radius et la première rangée d’os), l’articulation radio-ulnaire (articulation entre le radius et l’ulna) et enfin l’articulation médio-carpienne (articulation entre les deux premières rangées d’os du carpe). À ces os s’ajoutent des tendons (structures solides permettant de lier les os et les muscles ensemble). On trouve différents types de tendons, les tendons insérés dans une gaine synoviale et les tendons non insérés dans une gaine. Lors d’une tendinite, l’inflammation peut concerner les tendons ou la gaine des tendons. Si la gaine du tendon est inflammée, on parle de ténosynovite. Les tendons des muscles fléchisseurs ou des muscles extenseurs de la main et du poignet peuvent être touchés.

On distingue ainsi plusieurs types de tendinites du poignet, comme la tendinite de de Quervain, la tendinite du fléchisseur radial du carpe, ou la tendinite de l’extenseur ulnaire du carpe. Les tendinites du poignet peuvent être aiguës ou chroniques.

Quels sont les stades de gravité d’une tendinite du poignet ?

La gravité des tendinites du poignet peut être évaluée par une échelle particulière appelée classification de Blazina. Dans le stade 1, la douleur de la tendinite se fait ressentir après l’effort, alors que dans le stade 2, la douleur peut se déclencher pendant l’effort. Le stade 3, qui peut être subdivisé en deux, est caractérisé par une douleur permanente. Dans le dernier stade, le stade 4, il y a rupture du tendon.

tendinite du poignet

 

Quels sont les symptômes d’une tendinite ou tendinopathie au poignet ?

La douleur est le premier symptôme de la tendinite du poignet. La douleur peut être ressentie à la palpation, après un effort physique ou pendant un effort physique. Quand la tendinite est importante, la douleur peut être constante. L’articulation du poignet peut gonfler (formation d’œdème) ou devenir rouge. La tendinite du poignet, quand elle est bien installée, peut engendrer une perte de force et de mobilité de l’articulation, une faiblesse musculaire, ou encore des raideurs, des fourmillements ou des engourdissements.

Prendre rendez-vous en ligne

Quelles sont les causes d’une tendinite au poignet ?

La tendinite du poignet est généralement causée par une utilisation intensive du poignet. La pratique d’un sport de raquette (comme le tennis ou le badminton par exemple) ou d’un sport de balle (comme le basket-ball ou le handball) peut mener plus fréquemment à une tendinite du poignet. Les personnes subissant une sursollicitation de leur poignet, réalisant des mouvements répétitifs ou encore ayant une mauvaise posture, comme les personnes travaillant sur ordinateur ou à la chaîne, sont également plus à risque de souffrir de tendinite du poignet.

Comment diagnostiquer une tendinite au poignet ?

Dans un premier temps, le médecin pratique un examen clinique complet du poignet, et vérifie s’il existe des signes extérieurs d’inflammation (gonflement, rougeur, œdème). Il palpe l’articulation, et étire le poignet pour connaître les positions douloureuses. Le praticien effectue quelques manœuvres pour évaluer le type de tendon touché, notamment des manœuvres d’étirement passif. Le diagnostic est complété par un examen d’imagerie, l’examen de référence étant une échographie. Parfois, quand une complication est suspectée, un examen de type IRM (imagerie par résonance magnétique) est également pratiqué. En cas de tendinite récidivante ou de tendinite du poignet chronique, une consultation avec un rhumatologue est envisagée.

Comment soulager et guérir d'une tendinite au poignet : orthèse, infiltration ou opération ?

Tout d’abord, la douleur peut être traitée par la prise d’antalgiques ou l’application de crème anti-inflammatoire. La pause d’une poche de glace pendant quelques minutes au niveau du poignet peut également aider à soulager les douleurs, et faire diminuer l’inflammation. Des séances de kinésithérapie peuvent également être prescrites, afin de diminuer l’inflammation des tendons par le massage ou l’application d’ultrasons.

Le port d’une attelle pour maintenir le poignet dans une bonne position est également intéressant. Le port de l’attelle peut être de quelques jours, et ensuite être uniquement nocturne. En cas de forte tendinite, des infiltrations de corticoïdes peuvent aider à traiter au mieux l’inflammation. Le recours à la chirurgie reste rare. Celle-ci permet de libérer les éventuelles adhérences, de supprimer une gaine synoviale (on parle alors de ténosynovectomie) ou encore de retirer les fragments de tendons lésés, et éventuellement de reconstituer le tendon atteint. Cependant, la chirurgie peut avoir des risques comme la formation d’adhérences tendineuses, le développement d’une infection, ou encore le développement d’irritations autour de la cicatrice.

La reprise de l’activité sportive doit être graduelle. Elle doit comprendre un temps d’échauffement important, ainsi qu’une excellente hydratation, afin d’éviter toute rechute. Des séances de rééducation peuvent également être prescrites.

Quel est le temps de guérison pour une inflammation au poignet ?

Le temps de guérison est variable d’une personne à l’autre, et est fonction également de son activité sportive. Chez le sportif de haut niveau par exemple, la guérison peut être plus longue. La douleur s’estompe généralement en quelques jours. Mais une tendinite du poignet peut prendre quelques jours, voire quelques semaines à guérir, parfois même beaucoup plus.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment soigner une tendinite au poignet naturellement ?

Une tendinite au poignet est une blessure fréquente qui peut être très douloureuse et qui peut nécessiter un traitement médical. Il est possible de soigner une tendinite au poignet naturellement en appliquant des remèdes maison tels que l'application de glace, l'utilisation d'un bandage élastique ou l'application d'huiles essentielles.

Comment on attrape une tendinite au poignet ?

La tendinite du poignet est causée par une utilisation excessive du poignet, notamment dans les sports de raquette ou de balle, ainsi que par des mouvements répétitifs ou une mauvaise posture au travail.

Comment savoir si j'ai une tendinite au poignet ?

Le premier signe de tendinite du poignet est la douleur qui peut apparaître lors de la palpation ou après un effort physique, voire être constante. Elle peut s'accompagner d'un gonflement de l'articulation, de rougeurs, de raideurs, de fourmillements, d'engourdissements et de faiblesse musculaire en cas d'évolution avancée.

Combien de jours d'arrêt pour une tendinite ?

La durée de l'arrêt de travail dépend de la gravité de la tendinite et de sa localisation. En général, un arrêt de travail peut aller de quelques jours à plusieurs semaines pour un poignet tendineux. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire.

Que faire en cas de tendinite : faut-il mettre une attelle et pour quelle durée ?

Une attelle peut être très utile dans le traitement d'une tendinite du poignet car elle permet de maintenir le poignet dans une position neutre et de soulager la pression sur le tendon. Elle peut également aider à réduire l'inflammation et l'enflure et à soulager la douleur. Il est conseillé de porter l'attelle pendant environ deux ou trois semaines, jusqu'à ce que la douleur et l'inflammation aient disparu.

Traitements associés à la Rhumatologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

212

établissements et centres