Bartholinite

La bartholinite est une inflammation des glandes de Bartholin qui se situe derrière les lèvres du vagin et qui entraîne de fortes douleurs. Il existe plusieurs causes à cette inflammation : le diabète, les rapports sexuels et l’ingestion d’eau ou de nourriture contenant des bactéries. Pour soigner une bartholinite un traitement médicamenteux ou de la chirurgie sont nécessaires.

Trouver un spécialiste en Gynécologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La bartholinite est une inflammation des glandes de Bartholin, qui sont situées près de l’entrée du vagin. Des kystes apparaissent alors sur ces glandes et peuvent s’infecter. Cette affection gynécologique peut alors être très douloureuse chez la femme concernée.

Qu’est-ce que la bartholinite ?

Les deux glandes Bartholin sont situées juste derrière les grandes lèvres du vagin, au niveau de la vulve. Elles ont des petits canaux qui permettent de sécréter de la cyprine, une substance qui réalise la lubrification du vagin, notamment pendant les rapports sexuels. Des kystes peuvent se former tout au long de la vie sur ces glandes, et passent bien souvent inaperçus et vont se résorber tout seuls. Il arrive cependant que la glande et son kyste deviennent inflammatoires, et que de fortes douleurs se fassent ressentir. On parle alors de bartholinite.
La bartholinite concerne généralement une seule des deux glandes.

bartholinite definition

Il est conseillé de consulter un gynécologue obstétricien dès l’apparition des premiers symptômes en cas de bartholinite aiguë, afin de bénéficier rapidement du traitement le plus adapté et ainsi éviter l’ablation de la glande de Bartholin.

Quelles sont les causes de la bartholinite ?

La bartholinite peut toucher une femme à tous les âges. Elle concerne cependant le plus souvent les femmes jeunes, qui ont entre 20 et 30 ans. L’une des premières causes de bartholinite est l’obstruction du petit canal excréteur que l’on retrouve dans la glande Bartholin. Ce canal peut en effet se boucher, et ainsi empêcher l’écoulement des sécrétions. Les glandes se mettent alors à gonfler, créant ainsi des grosseurs que l’on appelle des kystes. Si ces kystes sont généralement indolores et finissent par disparaître tout seuls, il arrive qu’ils s’enflamment et forment un abcès. L’inflammation des kystes de la glande de Bartholin peut aussi être liée à une infection par des germes d’origine vaginale, comme la chlamydia ou le gonocoque, mais aussi d’origine digestive, comme des entérobactéries ou l’entérocoque.

Il existe plusieurs facteurs de risque favorisant l’apparition d’une bartholinite. Les femmes souffrant de diabète ont particulièrement de possibilités d’être touchées. Les rapports sexuels peuvent également être en cause, tout comme l’ingestion d’eau ou de nourriture dans lesquelles on peut retrouver des bactéries.

Quels sont les symptômes de la bartholinite ?

Il existe plusieurs symptômes de la bartholinite. Dans un premier temps, l’inflammation aiguë d’une glande de Bartholin va causer une forte douleur au nouveau du vagin. Il peut alors être difficile de marcher et de s’asseoir.
Il est aussi possible de sentir les kystes de la glande de Bartholin et les abcès, qui forment des grosseurs remplies de liquide ou d’une substance plus ferme. Enfin, la bartholinite cause parfois l’apparition d’une fièvre ou de rougeurs au niveau local, et la personne concernée peut ressentir des sensations de chaleur autour des glandes de Bartholin.

Comment diagnostiquer la bartholinite ?

Le gynécologue obstétricien procède généralement à un interrogatoire suivi d’un examen clinique pour diagnostiquer une bartholinite. Il peut en effet évaluer la situation grâce à la description des symptômes ressentis et en observant la zone lors d’un examen gynécologique. Un prélèvement bactériologique peut également être prescrit afin de connaître le germe d’origine vaginal ou digestif qui pourrait être à l’origine de l’inflammation de la glande de Bartholin.

Quel traitement pour la bartholinite ?

Dans un premier temps, le médecin prescrit généralement un traitement médicamenteux pour soigner une bartholinite. Il s’agit d’antibiotiques à large spectre agissant sur l’infection. Si l’inflammation de la glande de Bartholin n’est pas trop importante et que la prise en charge est rapide, ce premier traitement de la bartholinite est souvent suffisant.

Si la bartholinite ne passe pas avec ce traitement, il est nécessaire de réaliser un soin chirurgical. Il existe trois types d’opérations chirurgicales en cas de bartholinite aiguë, qui nécessitent par la suite des soins infirmiers :  

  • La marsupialisation, qui est l’intervention chirurgicale la plus courante, consiste à réaliser une petite incision dans le kyste pour le drainer.
  • La fistulisation consiste quant à elle à inciser la glande pour mettre en place un cathéter qui restera en place plusieurs jours voire plusieurs semaines afin d’avoir une ouverture permanente dans le kyste.
  • Enfin, une exérèse peut être nécessaire. Le kyste ou l’abcès présent sur la glande Bartholin va alors être entièrement retiré lors d’une opération chirurgicale.

Quelles sont les complications possibles de la bartholinite ?

La principale complication liée à la bartholinite est la récidive. Il est en effet possible de souffrir à nouveau d’une inflammation de la glande de Bartholin quelque temps après une première infection. Dans ce cas, le gynécologue obstétricien peut proposer d’enlever complètement la glande de Bartholin afin d’éviter tout risque de rechute. Si la bartholinite n’est pas traitée, cela peut également évoluer vers une septicémie, c’est-à-dire une infection du sang.

Enfin, les fortes douleurs liées à la bartholinite peuvent impacter psychologiquement la femme atteinte, qui peut par exemple appréhender les rapports sexuels par la suite.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en gynécologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens gynécologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que la bartholinite est grave ?

La bartholinite n’est pas grave dans la majorité des cas mais peut entrainer de fortes douleurs. La complication majeure de la bartholinite non traitée étant la septicémie.

Comment savoir si j'ai une bartholinite ?

Une bartholinite se manifeste par différents signes cliniques : douleurs lancinantes au niveau du vagin, kystes ou abcès que l’on sent au niveau de la glande du Bartholin.

Comment soigner rapidement une bartholinite ?

Après examen clinique, une bartholinite sera traitée par médicaments ou par chirurgie en cas de bartholinite aigue (marsupialisation, fistulisation, exérèse).

Examens associés à la Gynécologie

Traitements associés à la Gynécologie

Spécialités associées à la Gynécologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements