Lymphœdème

Le lymphœdème est une affection chronique caractérisée par un gonflement d’un membre ou d’une partie du corps, causé par un mauvais fonctionnement du système lymphatique. Il peut survenir après un cancer ou des traitements qui y sont associés.

Trouver un spécialiste en Cardiologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le lymphœdème désigne le gonflement d’un membre supérieur ou inférieur. Il est lié à l’accumulation de lymphe dans les tissus sous-cutanés du bras ou de la jambe. Généralement non douloureux, il est révélateur d’une obstruction ou d’un endommagement des vaisseaux lymphatiques. Découvrez ce qu’est un lymphœdème, et quels sont ses symptômes et ses traitements.

Définition : qu’est-ce qu’un lymphœdème ?

Le lymphœdème désigne le gonflement d’un membre de façon durable. Ce gonflement ou œdème est provoqué par la lymphe qui s’accumule alors dans les tissus sous la peau. C’est la conséquence d’un drainage insuffisant de la lymphe par les vaisseaux lymphatiques. La lymphe contient à la fois des globules blancs, lesquels sont essentiels dans la défense immunitaire de l’organisme ; et des déchets cellulaires (protéines de taille importante) voués à être éliminés par le système lymphatique et plus précisément par les ganglions lymphatiques.

 

On distingue deux types de lymphœdèmes. Le lymphœdème primaire est dû à une malformation congénitale affectant le système lymphatique. Cette forme est rare (1 cas sur 10 000), et touche principalement les jambes. Le lymphœdème secondaire, lui, résulte d’un endommagement des vaisseaux lymphatiques par des traitements contre le cancer, par un traumatisme, ou encore par une intervention chirurgicale (curage ganglionnaire).

Quels sont les stades du lymphœdème ?

On distingue quatre stades du lymphœdème, du plus léger au plus grave :

  • Lymphœdème stade 0 : latent. Il n’y a pas de symptôme visible à l’œil nu, malgré des défaillances du système lymphatique. Cette phase peut durer quelques mois ou années.
  • Lymphœdème stade I : léger. Un gonflement léger apparaît (lymphœdème sur la jambe ou le bras). Il se résorbe en surélevant le membre enflé. Si on presse l’œdème avec le doigt, une trace du doigt demeure (godet).
  • Lymphœdème stade II : modéré. Le gonflement augmente, et ne peut plus être résorbé par une surélévation du membre affecté.
  • Lymphœdème stade III : grave. L’œdème est sévère et très étendu. Des bouleversements cutanés apparaissent (épaississement de la peau, verrues, plis cutanés), accompagnés de la formation de plaies qui sont sources d’infection.

Quelles sont les causes d’un lymphœdème ?

Les causes du lymphœdème sont une entrave à la circulation de la lymphe, que cette obstruction se situe au niveau des organes génitaux ou d’un membre. L’entrave peut être causée par des cellules cancéreuses (cancer du sein, des ovaires, de la vessie ou de la prostate). Mais aussi par une cicatrice, des parasites ou des agents infectieux. La cause majeure reste les cancers et les traitements qui leur sont liés (chimiothérapie, radiothérapie, curiethérapie, chirurgie). Enfin, un lymphœdème des membres inférieurs peut avoir pour cause un traumatisme veineux. En cas d’insuffisance veineuse chronique et d’œdème lymphatique, on évoque un lymphœdème veinolymphatique.

Lymphœdème

 

Quels sont les signes et symptômes d'un problème lymphatique nommé lymphœdème à la main ou au pied ?

Le lymphœdème peut être très distant (un à deux ans) des événements qui en sont à l’origine (chirurgie, cancer). Le symptôme majeur du lymphœdème est un gonflement du membre concerné. S’il s’agit du membre supérieur, le gonflement affecte généralement la main, puis peut gagner le poignet et tout le bras. Quand l’œdème affecte la jambe, c’est le dos du pied qui est le premier touché par le gonflement. Puis le lymphœdème gagne la cheville et le mollet.

Ces lymphœdèmes sont non douloureux. En revanche, selon leur importance, ils peuvent représenter une gêne, une impression de lourdeur. Autre symptôme possible : la multiplication des infections (mycose, érysipèle…). En effet, la lymphe véhicule des globules blancs, chargés de la défense immunitaire de l’organisme. Si la lymphe ne peut plus circuler librement, elle ne peut plus jouer son rôle de protection contre les virus, bactéries et mycoses. Enfin, des modifications cutanées peuvent apparaître : durcissement et épaississement de la peau, multiplication des plis cutanés.

Prendre rendez-vous en ligne

Quel diagnostic pour un lymphœdème et quelle interprétation avoir du signe de Stemmer ?

Pour poser son diagnostic de lymphœdème, le médecin se base sur un examen clinique. Il constatera un membre au diamètre supérieur au membre opposé. S’il y a un lymphœdème de la jambe, le signe de Stemmer est positif. Par ailleurs, l’analyse de la peau révèle parfois une texture modifiée.

Pour confirmer son diagnostic, le médecin prescrit un scanner de l’abdomen et du pelvis, si l’œdème affecte les jambes. Une lympho-IRM permet de localiser les zones de ralentissement de circulation de la lymphe. Enfin, pour écarter une insuffisance veineuse, un écho-doppler peut être nécessaire.

Quels sont les traitements pour éviter les complications d'un lymphœdème ?

Il n’existe pas de traitement curatif du lymphœdème. La prise en charge du lymphœdème vise donc à apaiser les symptômes (gonflement), à éviter les complications infectieuses et à préserver l’autonomie de la personne. Ces traitements s’effectuent en deux temps :

  • La phase intensive : on pose des bandages sur le membre atteint, que l’on change tous les jours ou deux jours. Et ce, pendant une à six semaines. L’objectif est une diminution du volume du membre gonflé de 30 à 40 %.
  • La phase d’entretien : il s’agit de conserver le dégonflement obtenu en phase intensive. Cela passe par le port en journée de manchons ou de bas de contention, et le port une nuit sur deux des bandages de compression de la phase intensive.

 

Ces traitements sont complétés par des séances de kinésithérapie : massage lymphatique (drainage lymphatique manuel), thérapie physique, thérapie par pression négative pour réduire l’enflure. De même que par un régime alimentaire en cas de surpoids. Par ailleurs, il faut une bonne hydratation et de bons soins de la peau, car les risques infectieux sont accrus. Enfin, la peau peut être assouplie par une thérapie par laser.

Comment prévenir le lymphœdème ?

La prévention du lymphœdème passe par des mesures hygiéno-diététiques. L’obésité étant un facteur de risque, il faut éviter le surpoids grâce à une alimentation équilibrée et à une activité physique. Il ne faut pas porter de vêtements serrés, pour ne pas gêner les circulations lymphatiques et sanguines. Et enfin, il convient de protéger sa peau du soleil et des risques de lésions.

 

Cet article médical a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens cardiologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment reconnaître un œdème lymphatique ?

Un œdème lymphatique, ou lymphœdème, est une accumulation anormale de liquide qui se produit suite à un dysfonctionnement du système lymphatique. Les symptômes les plus courants sont un gonflement de la main ou du pied.

Comment soigner un lymphœdème ?

Le lymphœdème n'a pas de traitement curatif, mais il existe des soins et des mesures de prévention pour en apaiser les symptômes tels que : des bandages, des manchons, des bas de contention, la kinésithérapie, une alimentation saine, une bonne hydratation ou encore des soins de la peau.

Est-ce que le lymphœdème est dangereux ?

Le lymphœdème est une affection qui peut avoir des conséquences à long terme si elle n’est pas prise en charge, comme l'apparition d'infections ou de douleurs chroniques et de malformations osseuses.

Traitements associés à la Cardiologie

Examens associés à la Cardiologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements