Diplopie

La diplopie est un trouble oculaire qui se caractérise par une vision double des objets. Son traitement varie en fonction de la cause sous-jacente de la maladie.

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La diplopie qualifie le fait de voir double, avec un seul œil ou les deux yeux ouverts. Les causes de la diplopie sont nombreuses et aussi diverses que le diabète, un traumatisme crânien ou un anévrisme cérébral. C’est pourquoi il est indispensable et urgent de consulter un ophtalmologue dès que vous remarquez ce trouble de la vision.

Définition : qu’est-ce que la diplopie (vision dédoublée) ?

La diplopie est un trouble oculaire qui se caractérise par le fait que l’individu voit deux images distinctes d’un même objet. En général, l’image "supplémentaire" est presque transparente, et décalée à la verticale et/ou à l’horizontale par rapport à l’image originale. C’est la raison pour laquelle les personnes qui souffrent de diplopie peuvent croire qu’elles voient flou. La diplopie peut affecter un œil ou les deux yeux, ce qui permet de distinguer les deux types de diplopie.

Diplopie : vision double. Un immeuble et une voiture se dédoublent dans un miroir.

Qu’est-ce que la diplopie monoculaire ?

La diplopie monoculaire est le fait de voir double alors qu’un seul œil est ouvert. L’image en double peut sembler former l’ombre de l’image originale. Elle touche souvent un seul œil. La cause est majoritairement ophtalmique.

Qu’est-ce que la diplopie binoculaire (diplopie des deux yeux) ?

La diplopie binoculaire est le fait de voir double lorsque les deux yeux sont ouverts en même temps (vision binoculaire). Elle disparaît si l’individu ferme ou cache l’un de ses yeux. L’origine de la diplopie binoculaire est souvent neurologique et nécessite une consultation médicale en urgence

Quelles sont les causes de la diplopie ?

Les causes de la diplopie monoculaire

Les causes de la diplopie monoculaire les plus courantes sont :

  • Un astigmatisme grave.
  • Un kératocône. Ce trouble oculaire se produit lorsque la cornée (muqueuse transparente de l’œil) s’amincit et forme un renflement en forme de cône. Outre une diplopie, le kératocône se manifeste par une vision floue et une photosensibilité.
  • La cataracte, qui est due à une opacification au niveau du cristallin.
  • La sécheresse oculaire, qui provoque des picotements, des démangeaisons et des troubles de la vision.

La diplopie monoculaire est parfois due à une simple fatigue oculaire à force de passer du temps sur les écrans.

Les causes de la diplopie binoculaire

La diplopie binoculaire est souvent un symptôme d’un problème cérébral ou d'une atteinte neurologique. Les causes les plus fréquentes de la diplopie binoculaire sont :

  • Des lésions sur les nerfs oculomoteurs. Ils ont pour rôle la circulation de l’information entre les yeux et le cerveau. Toute inflammation ou lésion sur ces nerfs peut entraîner une diplopie.
  • Le diabète qui engendre des lésions nerveuses.
  • Une paralysie des nerfs crâniens, et en particulier une paralysie oculomotrice, c’est-à-dire des nerfs oculomoteurs. Ce problème a souvent pour origine le diabète ou l’hypertension artérielle.
  • Une myasthénie grave. Cette maladie auto-immune altère la communication entre les nerfs et les muscles dans l’ensemble du corps. Cette maladie engendre un épuisement des muscles oculaires, d’où une diplopie due à cette fatigue musculaire.
  • Un traumatisme crânien ou orbitaire (dans l’orbite de l’œil), qui a provoqué des lésions.
  • Une atteinte du tronc cérébral.
  • Un strabisme (yeux qui louchent). C’est la cause la plus fréquente de diplopie chez les enfants. Elle est due au fait que les muscles des yeux peinent à travailler ensemble. Les risques de complications sont importants. La diplopie détectée chez un nourrisson nécessite la consultation d’un ophtalmologiste dès 4 mois.
  • Un accident ischémique transitoire surnommé "mini-AVC".
  • Un anévrisme de l’artère carotide.

Toutes ces causes expliquent pourquoi il faut être pris en charge en urgence en cas de diplopie binoculaire soudaine.

Quels sont les symptômes de la diplopie ?

Les personnes atteintes de diplopie monoculaire indiquent que l’une des images est beaucoup plus pâle et transparente que l’autre. En cas de diplopie binoculaire, les personnes indiquent qu’elles voient les deux images aussi distinctement l’une que l’autre.

Outre la vision double, la diplopie est souvent associée à :

  • des maux de tête ;
  • des nausées ;
  • des vertiges ;
  • des douleurs oculaires ;
  • une vision floue.

Quel diagnostic et bilan pour la diplopie horizontale, verticale, monoculaire et binoculaire ?

La diplopie horizontale ou verticale, monoculaire ou binoculaire, nécessite une consultation chez le médecin. Il procédera à un examen physique et vous orientera vers un ophtalmologiste. En cas de diplopie monoculaire, le bilan ophtalmique avec fond d’œil suffira certainement. Si vous souffrez de diplopie binoculaire, le médecin peut vous orienter vers un neurologue selon vos symptômes et signes cliniques. Celui-ci prescrira ou effectuera des examens supplémentaires :

Ces examens permettront au médecin de déterminer la cause de la diplopie. Il pourra ainsi identifier si elle est liée, par exemple, à des problèmes vasculaires ou neurologiques.

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont les traitements et opérations de la diplopie ?

Le traitement de la diplopie est décidé en fonction de la cause. La plupart des diplopies disparaissent une fois que le problème la provoquant est traité. En dehors du traitement de la cause, la diplopie se soigne grâce à :

  • Le port de verres correcteurs. Des lunettes équipées de prismes, gravés dans les verres correcteurs, permettent d’atténuer la diplopie.
  • La rééducation orthoptique. Si la diplopie est due à un relâchement ou une contraction des muscles oculaires, les séances chez un orthoptiste contribueront à corriger le problème.
  • La chirurgie. Selon la cause, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Comment prévenir la diplopie ?

Il n’est pas forcément possible de prévenir la diplopie, selon sa cause. Néanmoins, vous pouvez agir sur certains facteurs de risque :

  • Portez des lunettes de protection, un casque quand vous bricolez ou faites du sport.
  • Si vous êtes atteint de diabète, maîtrisez votre glycémie pour limiter les risques de lésions nerveuses.
  • Ne fumez pas.
  • Faites des pauses régulières si vous travaillez sur écran.
  • Faites régulièrement des bilans ophtalmiques, tous les ans ou tous les deux ans, en fonction des préconisations de votre médecin.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en ophtalmologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ophtalmologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

 

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment soigner une vue double ?

Il existe de nombreux traitements pour soigner une vue double, notamment des verres correcteurs, des exercices oculaires et de la chirurgie.

Qui consulter en cas de diplopie ?

En cas de diplopie, il est important de consulter un ophtalmologiste pour effectuer des tests de vision et déterminer la cause de la vision double. 

Quelles maladies provoquent une vision double ?

Une diplopie peut être causée par un certain nombre de maladies et de troubles oculaires. Les principales causes de la diplopie monoculaire sont un astigmatisme sévère, un kératocône, la cataracte et la sécheresse oculaire. Pour la diplopie binoculaire, les causes les plus courantes sont des lésions des nerfs oculomoteurs, le diabète, des paralysies des nerfs crâniens, la myasthénie grave, des traumatismes crâniens ou orbitaires, des atteintes du tronc cérébral, le strabisme, un accident ischémique transitoire et un anévrisme de l'artère carotide.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements