Tension oculaire

La tension oculaire est la tension des yeux. Comprendre les causes d'une hypertension ou d'une hypotension oculaire, les symptômes et les traitements associés est donc crucial pour préserver la santé oculaire.

Trouver un spécialiste en Ophtalmologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La tension oculaire, ou pression intraoculaire, est une tension qui donne à l’œil sa forme. Sa valeur constitue également une information utile pour détecter certaines pathologies, notamment le glaucome.

Définition : qu’est-ce que la tension oculaire et quelle est sa valeur normale ?

La tension oculaire est la tension dans les yeux, la pression qui règne à l’intérieur. C’est la production continue — et l’évacuation — d’humeur aqueuse qui assure son maintien. Cette humeur aqueuse est fabriquée à partir du plasma sanguin. Elle donne à l’œil sa forme, et joue aussi un rôle important dans l’acheminement des nutriments au cristallin, à la cornée et au trabéculum. Chez l’adulte, la tension oculaire normale est comprise entre 10 et 15 mm de mercure (mmHg). La tension dans l’œil doit être régulièrement surveillée lorsqu’elle est basse, comprise entre 8 et 10 mmHg ; ou quand elle est élevée, entre 15 et 21 mmHg.

Appareil de tonométrie pour mesurer la tension dans les yeux ou tension oculaire.

 

Quelles sont les causes de l’hypertension oculaire ?

À partir de 21 mmHg, on parle d’hypertension oculaire ou hypertonie. Sa cause se trouve souvent dans un problème d’évacuation de l’humeur aqueuse ou de production excessive. L’équilibre entre production et évacuation est alors rompu. La tension dans l’œil peut avoir une cause médicamenteuse. Les médicaments stéroïdes contre l’asthme peuvent notamment être impliqués. Une lésion dans l’œil peut également entraîner une augmentation de la tension oculaire, même des années après. La blessure peut avoir été provoquée lors d’une chirurgie par exemple. Café et tension oculaire sont également liés, une tasse faisant augmenter la pression de 1 à 2 mmHg durant 2 heures.

Quelles sont les causes de l’hypotension oculaire ?

Une production insuffisante d’humeur aqueuse ou une perte d’humeur excessive peut faire baisser la tension à l’intérieur de l’œil. On parle alors d’hypotonie. La plupart du temps, c’est une inflammation ou une cicatrisation compliquée qui entraîne ce phénomène. L’intervention chirurgicale pour un décollement de rétine peut notamment provoquer une hypotension oculaire. En effet, la membrane cyclitique se contracte, décollant le corps ciliaire, source de production de l’humeur aqueuse, qui ne peut alors plus fonctionner correctement. L’alcool entraîne par ailleurs une baisse de la tension oculaire, mais elle n’est pas durable.

Quels sont les symptômes de l’hypertension oculaire avec ou sans glaucome ?

La tension dans les yeux entraîne des symptômes insensibles. Un patient ne peut donc pas savoir que sa tension oculaire est excessive, un examen ophtalmologique est indispensable. Cependant, l’hypertension étant un facteur majeur de glaucome, la tension oculaire peut se traduire par des symptômes de cette pathologie :

  • douleurs oculaires ;

  • réduction du champ visuel, principalement à la périphérie ;

  • apparition d’un brouillard visuel intermittent.

Cependant, ces symptômes de la tension oculaire traduisent la présence d’un glaucome au développement déjà avancé : il est question de glaucome aigu. Le glaucome chronique ne se repère que par dépistage de la tension oculaire.

Quels sont les signes et symptômes de l’hypotension oculaire ?

Lorsqu’elle est modérée, une baisse de tension des yeux a des symptômes imperceptibles. Une chute brutale entraîne en revanche une diminution de la vue que le patient est en mesure de remarquer. L’hypotension oculaire peut mener à une phtisie bulbi, une atrophie de l’œil grave dont les symptômes sont un œil mou et très douloureux. Des rougeurs et une sensibilité excessive à la lumière peuvent également se manifester.

 

Comment se mesure la tension des yeux (tension oculaire) ?

La mesure de la tension oculaire est appelée tonométrie. Elle se réalise en cabinet ophtalmologique. Le praticien utilise un tonomètre à air ou à aplanation. Le premier envoie un bref souffle d’air dans l’œil. La sensation peut être désagréable, mais reste indolore. Le second nécessite l’utilisation d’un collyre anesthésique, car il y a contact direct entre l’œil et l’appareil. La mesure ainsi obtenue est plus précise qu’avec le tonomètre à air. L’ophtalmologiste prend ensuite en compte l’épaisseur de la cornée propre à chaque patient afin de corriger les valeurs obtenues avec le tonomètre. En effet, elle forme une barrière entre l’appareil et l’humeur aqueuse.

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont les traitements en cas d’hypertension oculaire et d'hypertonie ?

Lorsque l’hypertension ne s’accompagne pas d’un glaucome, une simple surveillance annuelle est mise en place. Si elle est vraiment trop élevée, l’hypertonie oculaire peut être contrôlée à l’aide de collyre destiné à prévenir l’apparition d’un glaucome. Si la tension va de pair avec un glaucome chronique, le traitement prescrit est généralement à base de collyres. En complément, des interventions au laser sont possibles. Si le glaucome résiste, une opération chirurgicale peut être envisagée. Quant au glaucome aigu, il doit être traité en urgence : médicaments et lasers doivent être mis en œuvre au plus vite.

Quels sont les traitements en cas d’hypotension oculaire ?

Une tension oculaire basse étant un symptôme et non une pathologie, des examens doivent préalablement être réalisés afin d’identifier la cause de l’hypotonie. En cas d’origine inflammatoire, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits. Si la cause est liée à une cicatrice ou à un décollement du corps ciliaire, une opération chirurgicale s’avère nécessaire pour remettre en place les membranes.

Quels sont les moyens de prévention contre l’hypertension oculaire ?

Tension oculaire et stress étant liés, le meilleur moyen de prévention de la tension consiste à adopter une hygiène de vie. La pratique sportive ainsi qu’une consommation limitée des écrans sont ainsi recommandées. Fatigue et tension oculaire peuvent également aller de pair. Des périodes de repos suffisantes sont indispensables. Pour maintenir une tension oculaire à un niveau normal, mieux vaut également limiter la consommation de café (moins de 6 tasses par jour) et favoriser une alimentation riche en oméga-3 et oméga-6 ainsi qu’en acides gras mono-insaturés et polyinsaturés.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en ophtalmologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les ophtalmologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Quels sont les risques de la tension ou pression oculaire ?

La tension oculaire élevée est l’un des principaux facteurs de risque de glaucome. Le glaucome est une maladie oculaire dans laquelle la pression à l'intérieur de l'œil est anormalement élevée, ce qui peut causer des lésions à la fois au nerf optique, et aux tissus mous et osseux qui entourent l'œil. Si la pression oculaire n'est pas traitée, elle peut entraîner une perte de vision irréversible.

Comment calmer la tension dans les yeux : quels sont les traitements ?

La tension oculaire peut être traitée par des gouttes oculaires, des médicaments, des séances de laser et, dans certains cas, des opérations. Il est important de consulter un ophtalmologiste pour trouver le traitement le plus approprié pour votre cas. 

Qu'est-ce qui donne de la tension dans l'œil ?

Les causes de la tension oculaire, appelée hypertension oculaire, incluent souvent des problèmes d'évacuation ou de production excessive d'humeur aqueuse. Certaines médications, des lésions oculaires et même la consommation de café peuvent également contribuer à son élévation.

Quels sont les symptômes de la tension oculaire ?

Les symptômes de l'hypertension oculaire sont souvent silencieux, nécessitant un examen ophtalmologique pour la diagnostiquer. Si elle est associée à un glaucome, elle peut présenter des signes tels que des douleurs oculaires et une altération du champ visuel.

Comment baisser la tension oculaire par les plantes ?

Certaines plantes, comme le chardon-Marie ou le ginkgo biloba, possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui peuvent aider à réduire la tension oculaire.

Image

1er

acteur de la santé privée en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 million

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres