Arthrose lombaire (Lombarthrose)

L'arthrose lombaire est une forme courante d'arthrose qui affecte la région lombaire. Cette maladie des os est associée à des douleurs chroniques et une réduction diminution de la mobilité chez le patient. L'arthrose est l'une des principales causes de douleur et de handicap parmi les adultes, et sa prévalence augmente avec l'âge.

Trouver un spécialiste en rhumatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L'arthrose lombaire est une affection dégénérative qui touche la région basse du dos. Elle est caractérisée par la détérioration progressive du cartilage des articulations de la colonne vertébrale. Cette maladie est l'une des principales causes de douleur et de handicap chez les adultes En progressant, l'arthrose lombaire peut entraîner une diminution de la mobilité, une raideur et une douleur chronique, affectant significativement la qualité de vie des individus.

Qu'est-ce que l'arthrose lombaire ?

L'arthrose lombaire, également connue sous le nom de lombarthrose, représente l'une des formes les plus courantes d'arthrose. Cette maladie chronique est caractérisée par une dégradation du cartilage situé au niveau des vertèbres lombaires, dans le bas du dos. Bien que l'évolution de cette forme d'arthrose soit lente, elle peut entraîner des douleurs aigües ponctuelles pouvant finalement devenir invalidantes.

Arthrose lombaire (Lombarthrose) : image de la région lombaire d'une femme souffrant d'arthrose

 

Symptômes de l'arthrose lombaire : douleurs jambe, raideurs...

Les symptômes de l'arthrose lombaire se manifestent principalement au niveau de la colonne vertébrale, dans la région lombaire. Ils incluent des douleurs et des raideurs, notamment présentes le matin, et une diminution de la mobilité globale. La fatigue, souvent associée à la douleur chronique, est également fréquente chez les patients atteints d'arthrose lombaire. Parfois, la lombarthrose peut prendre la forme d'une lombalgie aiguë, communément appelée lumbago. Les douleurs nocturnes sont courantes dans ce type d'arthrose, mais elles sont plutôt inflammatoires et peuvent être attribuées à une arthrite consécutive à l'arthrose. Parfois, des engourdissements peuvent survenir, indiquant une atteinte du nerf rachidien, bien que cela soit rare.

Les conséquences de l'arthrose lombaire sont nombreuses et impactent négativement la qualité de vie.

Quelles sont les principales causes de l'arthrose du bas du dos ?

Plusieurs facteurs peuvent favoriser le développement de l'arthrose lombaire.

  • Mauvaise posture du dos, comme la scoliose
  • Mauvaise posture répétée.
  • Port de charges lourdes.
  • Mouvements violents ou répétitifs.
  • Anciens traumatismes tels que des fractures.
  • Inflammations.
  • Surpoids et obésité

Une mauvaise posture au travail est souvent à l'origine de l'arthrose lombaire, ce qui en fait l'une des affections musculosquelettiques les plus courantes chez les professions les plus physiques. L'arthrose lombaire est la seule forme d'arthrose reconnue comme maladie professionnelle.

Soulager l'arthrose de la colonne vertébrale

Pour soulager les douleurs d'une poussée inflammatoire due à l'arthrose lombaire, le repos est essentiel. Pour atténuer les douleurs, des analgésiques (paracétamol)sont souvent prescrits en première intention. Des infiltrations de corticoïdes, réalisées par un rhumatologue, peuvent également soulager efficacement la douleur associée à l'arthrose lombaire, en complément de séances de kinésithérapie. La kinésithérapie, par des exercices de renforcement musculaire, permet de consolider muscles stabilisateurs de la colonne vertébrale et renforcer la posture du patient.

Dans la plupart des cas, l'arthrose lombaire ne nécessite pas de chirurgie, sauf en cas d'invalidité importante. Les médicaments antidouleur et la pratique d'exercices adaptés, associés à une bonne hygiène de vie, permettent généralement de gérer cette pathologie et de réduire les symptômes.

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont le moyens de traitement de la lombarthrose ?

Le traitement de l'arthrose lombaire vise à soulager la douleur, à maintenir ou à améliorer la mobilité de la colonne vertébrale, et à minimiser les impacts négatifs de cette maladie sur la qualité de vie du patient. La stratégie thérapeutique est généralement diversifiée, associant traitements médicamenteux, thérapies physiques, et, le cas échéant, interventions chirurgicales. Parallèlement, des traitements naturels peuvent aider à la la gestion de l'arthrose lombaire, offrant aux patients des options complémentaires pour soulager leurs symptômes.

Traitements médicaux

Les traitements médicaux de l'arthrose lombaire comprennent l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire l'inflammation et la douleur. Dans certains cas, des analgésiques plus forts ou des médicaments contre la douleur neuropathique peuvent être prescrits en fonction de l'intensité des symptômes du patient. Les injections de corticostéroïdes dans l'espace épidural ou directement dans les articulations facettaires sont une autre option pour ceux qui souffrent de douleurs sévères, offrant un soulagement temporaire.

Exercices de kinésithérapie

La kinésithérapie joue un rôle fondamental dans le traitement de l'arthrose lombaire, avec des exercices spécifiquement conçus pour renforcer les muscles du dos, améliorer la posture et augmenter la flexibilité de la colonne vertébrale. Ces exercices, réalisés régulièrement, peuvent réduire significativement la douleur et améliorer la qualité de vie. La thérapie manuelle, y compris le massage et la mobilisation des articulations, peut également être bénéfique pour certains patients.

Options chirurgicales

Le recours à l'intervention chirurgicale est envisagé lorsque les traitements classiques n'ont pas réussi à soulager la douleur et l'incapacité, ou lorsque les dégâts causés par l'arthrose entraînent des complications sévères.

Une des techniques chirurgicales couramment utilisée est la décompression lombaire, qui vise à soulager la pression sur les nerfs de la colonne vertébrale, souvent causée par une sténose spinale ou des hernies discales résultant de l'arthrose. Cette intervention peut impliquer la laminectomie, où une partie de l'os est enlevée pour ouvrir l'espace autour des nerfs, ou la foraminotomie, qui élargit l'ouverture d'où les nerfs sortent de la colonne vertébrale.

La fusion vertébrale est une autre option chirurgicale qui consiste à fusionner deux vertèbres ou plus pour stabiliser une section de la colonne vertébrale et réduire la douleur. L'utilisation de matériel spécifique (tige, vis) est souvent nécessaire pour maintenir les vertèbres en place le temps que l'os fusionne naturellement.

L'arthroplastie, ou remplacement d'une articulation facettaire, est une option moins commune mais en développement, où l'articulation endommagée est remplacée par une prothèse pour maintenir la mobilité de la colonne vertébrale.

Traitements naturels de l'arthrose lombaire

En complément des approches médicales et physiques, de nombreux patients se tournent vers des traitements naturels pour gérer leur arthrose lombaire.

Exercices et sports adaptés pour soulager l'arthrose lombaire

La pratique d'une activité physique régulière, adaptée aux capacités et aux limites de chaque individu, est essentielle. Les sports comme la marche, la natation ou le vélo sont recommandées pour leur faible impact sur les articulations. L'hydrothérapie, qui utilise les propriétés de l'eau pour soulager la douleur et améliorer la mobilité, est également bénéfique.

Une alimentation équilibrée joue un rôle crucial dans la gestion de l'arthrose. Les aliments riches en oméga-3, tels que les poissons gras, et les fruits et légumes aux propriétés anti-inflammatoires peuvent aider à réduire l'inflammation dans le corps. Des compléments alimentaires comme la glucosamine et la chondroïtine sont populaires parmi ceux qui cherchent à soutenir la santé des articulations, bien que leur efficacité puisse varier d'une personne à l'autre.

Les approches de gestion du stress, telles que la méditation et le yoga, peuvent également aider à soulager la douleur liée à l'arthrose lombaire en réduisant la tension musculaire et en améliorant la mobilité. Enfin, l'acupuncture et la massothérapie sont des disciplines très utiles dans le cadre d'une lombarthrose pour leurs potentiels bienfaits sur la douleur et la fonction motrice.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en rhumatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes rhumatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions les plus fréquentes

Qu'est-ce qui aggrave l'arthrose ?

L'arthrose peut être aggravée par plusieurs facteurs, incluant l'excès de poids qui augmente la pression sur les articulations porteuses, le manque d'activité physique contribuant à la faiblesse musculaire et à la raideur articulaire, les mouvements répétitifs ou les surcharges articulaires liées à certaines activités professionnelles ou sportives, et les blessures articulaires antérieures. De plus, le processus de vieillissement naturel et la génétique jouent un rôle important dans la progression de l'arthrose.

Est-ce que la marche est bonne pour soulager l'arthrose du dos ?

La marche peut être bénéfique pour l'arthrose du dos dans certaines situations, mais pendant les poussées inflammatoires, elle peut devenir douloureuse. Il est recommandé de consulter un rhumatologue ou un kinésithérapeute pour un traitement adapté.

Comment on peut soigner une arthrose lombaire ?

Le traitement de l'arthrose lombaire peut inclure le repos lors de poussées inflammatoires, l'utilisation d'analgésiques tels que le paracétamol, des infiltrations de corticoïdes, la kinésithérapie, et la pratique régulière d'exercices adaptés comme le yoga ou la natation.

Arthrose lombaire, est-ce grave ?

L'arthrose lombaire peut être invalidante, mais dans la plupart des cas, elle peut être traitée avec des médicaments antidouleur, des exercices adaptés et d'autres interventions non chirurgicales. Cependant, en cas d'invalidité importante, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Comment stopper la progression de l'arthrose ?

Stopper la progression de l'arthrose peut être difficile, mais il est possible de ralentir son évolution et de diminuer les symptômes en adoptant un mode de vie sain. Cela inclut le maintien d'un poids corporel optimal pour réduire la pression sur les articulations, la pratique régulière d'exercices adaptés pour améliorer la force musculaire et la flexibilité, ainsi que l'adoption d'une alimentation équilibrée riche en nutriments anti-inflammatoires. Éviter les activités qui surchargent les articulations et suivre les traitements recommandés par les professionnels de santé, y compris la kinésithérapie et, si nécessaire, les médicaments, est également essentiel pour gérer efficacement l'arthrose.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements