Dermatite atopique

La dermatite atopique est une maladie chronique de la peau caractérisée par une inflammation et une sécheresse cutanée. Les symptômes de cette maladie peuvent être gérés par des traitements médicaux et des mesures d’hygiène.

Trouver un spécialiste en dermatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La dermatite atopique est une dermatose très fréquente qui est définie par une inflammation chronique de la peau. La peau qui est très sèche ne joue plus son rôle de protection, et des inflammations apparaissent sous forme de lésions prurigineuses. Le traitement de la dermatite atopique associe l’application des dermocorticoïdes locaux avec des émollients et hydratants. 

Définition : qu’est-ce que la dermatite atopique ou eczéma atopique ?

La dermatite atopique, appelée également eczéma atopique, est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Elle se caractérise par l’apparition de lésions prurigineuses et de démangeaisons. La dermatite atopique est une affection de la peau très fréquente, on estime qu’elle touche près de 4 % de la population adulte européenne et représente la maladie de peau la plus fréquente après le psoriasis. La dermatite atopique débute dans la plupart des cas chez le nourrisson, puis persiste parfois pendant l’enfance pour généralement régresser à l’âge adulte. La dermatite atopique est une maladie multifactorielle. La dermatite atopique évolue par phases de poussée et phases de rémission. La dermatite atopique représente généralement la première des manifestations de l’atopie (prédisposition à développer une allergie), car la dermatite atopique débute souvent très tôt dans l’enfance. La dermatite atopique est ainsi souvent associée à d’autres problèmes de santé, comme l’asthme ou la rhinite allergique (qui sont également des manifestations allergiques). La maladie est de plus en plus présente dans les pays développés. 

La dermatite atopique chez le nourrisson

Habituellement, la dermatite atopique commence à se développer chez le nourrisson de 3 mois, mais certains enfants peuvent être touchés dès les premiers jours de vie. Chez le nourrisson, la dermatite atopique se développe surtout au niveau du visage et en particulier au niveau du nez. 

La dermatite atopique chez l’enfant

La dermatite atopique chez l’enfant est assez fréquente, on estime qu’elle touche 800 000 enfants de 6 à 11 ans (selon l’INSERM, un enfant sur 10 serait concerné par la dermatite atopique). Généralement, la dermatite atopique chez l’enfant se localise surtout au niveau du visage, du cou, et des plis du coude ou du genou. 

La dermatite atopique chez l’adulte

La dermatite atopique chez l’adulte se caractérise par des lésions siégeant surtout au niveau des plis des coudes et des genoux. Il s’agit généralement d’une dermatite atopique de l’enfance qui perdure à l’âge l’adulte (en effet, il est rare qu’une dermatite atopique débute chez l’adulte). On estime cependant qu’une grande majorité des dermatites atopiques de l’enfance guériront à l’âge adulte. 

Quelles sont les causes de la dermatite atopique ?

La dermatite atopique est une affection dite multifactorielle, car plusieurs facteurs rentrent en jeu pour déclencher la maladie. La dermatite atopique est liée à une anomalie immunitaire associée à la perte de fonction de la barrière cutanée. Quand la barrière cutanée de la peau ne remplit pas correctement ses fonctions, certains facteurs irritants (micro-organismes, substances irritantes, allergènes) peuvent déclencher une réaction immunitaire disproportionnée menant à une inflammation chronique. La dermatite atopique se développe plus souvent sur un terrain génétique favorable. En effet, la dermatite atopique est associée à des facteurs de prédisposition génétique. La plupart des personnes atteintes par la dermatite atopique ont un parent atteint. Les personnes ayant une altération d’un gène codant pour une protéine de la peau particulière, la filaggrine, ont plus de risques d’être touchées par la dermatite atopique. Il semble, enfin, que certains facteurs environnementaux (excès d’hygiène, exposition à la pollution, diversification alimentaire trop précoce ou trop tardive…) puissent jouer un rôle dans le développement de la dermatite atopique. 

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont les symptômes de la dermatite atopique aiguë et chronique ?

Les symptômes de la dermatite atopique ne sont pas permanents, la maladie évolue par phases de poussées symptomatiques et par phases de rémission. Les symptômes peuvent être légers, modérés ou sévères suivant les individus. Les symptômes de la dermatite atopique peuvent se diviser en deux phases : la phase aiguë et la phase chronique. Dans la phase aiguë, il y a apparition de lésions rouges, de plaques squameuses et prurigineuses, rouges et épaisses. Des petites vésicules remplies de liquide suintent. Les plaques provoquent de fortes démangeaisons. Dans la phase chronique, les lésions cutanées deviennent sèches et lichénifiées. Il est à noter que certains facteurs augmentent le ressenti des symptômes, par exemple un air sec, la transpiration ou le stress. 

Dermatite atopique

 

Comment diagnostiquer une peau atopique ?

La dermatite atopique se diagnostique généralement grâce à l’examen clinique et l’anamnèse du patient. Les lésions sont caractéristiques et des antécédents familiaux sont souvent retrouvés. La dermatite atopique est souvent associée à l’asthme et à la rhinite allergique. Le médecin peut ainsi être amené également à pratiquer un bilan allergique pour compléter son diagnostic. Le médecin pourra également procéder à un interrogatoire précis du patient pour tenter d’identifier les différents facteurs déclenchant une crise (port de certains vêtements, prise de certains aliments, stress, utilisation de savons irritants, air trop sec…). 

Quels traitements pour une dermatite atopique ?

La dermatite atopique se traite généralement en utilisant des émollients et des dermocorticoïdes. Parfois, un traitement composé d’inhibiteurs topiques de la calcineurine peut être prescrit. En cas de dermatite atopique très importante, une photothérapie peut être proposée. Il est important d’éviter tout facteur déclenchant : il faut se laver à l’eau tiède et éviter les douches ou bains trop chauds, éviter de porter des vêtements irritants pour la peau, comme des vêtements en laine, et hydrater très régulièrement sa peau. L’utilisation d’un savon doux est particulièrement recommandée. Il faut également éviter le tabagisme passif qui irrite et assèche la peau. Après la douche, il est important de bien se sécher en tamponnant sa peau (pour éviter toute irritation) et de bien hydrater sa peau pour restaurer la barrière cutanée. Des cures thermales peuvent être proposées pour soulager les symptômes de la dermatite atopique. 

Quelles sont les complications possibles de la dermatite atopique ?

La dermatite atopique peut générer des lésions qui peuvent s’infecter. Les surinfections bactériennes peuvent être causées par des staphylocoques ou des streptocoques. L’eczéma herpétiforme représente une complication virale de la dermatite atopique. Rarement, la dermatite atopique peut donner lieu à une érythrodermie qui est un érythème géant. La dermatite atopique peut impacter fortement le confort de vie et donner des insomnies ou des problèmes de sommeil ou encore des problèmes psychologiques. Chez l’adulte, la dermatite atopique peut engendrer des difficultés dans la vie personnelle et professionnelle. Chez l’enfant, la dermatite atopique peut engendrer des retards de croissance, de l’irritabilité ou encore une perte de confiance en soi. Parfois, la dermatite atopique peut être à l’origine de complications ophtalmologiques, comme des kératoconjonctivites. 



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en dermatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins dermatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment reconnaître la dermatite atopique ?

La dermatite atopique se caractérise par une inflammation de la peau qui se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs et des lésions suintantes.

Comment attrape-t-on la dermatite atopique ?

Plusieurs facteurs peuvent être la cause de cette maladie : une réaction immunitaire, une prédisposition génétique, et certains facteurs environnementaux.

Comment guérir la dermatite atopique ?

En général, la dermatite atopique se soigne avec des émollients et des dermocorticoïdes.

Qu'est-ce qu'une peau atopique ?

Une peau est dite atopique lorsqu'elle a des réactions allergiques avec des symptômes comme de l'eczéma.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements