Maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil est une affection chronique caractérisée par l’apparition de nodules pouvant être douloureux. Cette pathologie se déclenche souvent au moment de la puberté et peut disparaitre spontanément ou après prescription de traitements médicamenteux ou chirurgicaux.

Trouver un spécialiste en dermatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La maladie de Verneuil est une affection qui touche l’épiderme dont l’étendue varie d’un patient à l’autre. Elle est invalidante, mais pas fatale. Elle apparaît fréquemment au moment de la puberté. Très souvent, cette pathologie disparaît spontanément.

Définition : qu’est-ce que la maladie de Verneuil ou hidrosadénite ?

La maladie de Verneuil ou hidrosadénite est une pathologie chronique qui affecte l’épiderme. Elle se propage sous l’aisselle, sur l’aine, le périnée, le sillon inter fessier, les plis sous les seins et prend la forme d’abcès et de nodules. Elle provoque aussi de vives douleurs chez les patients atteints de cette maladie.

Les plaies provoquées par la maladie de Verneuil peuvent être suintantes, ce qui peut provoquer une souffrance psychologique chez de nombreux patients. Ces derniers peuvent la vivre comme un handicap, notamment quand les lésions affectent plusieurs parties du corps.

Il est important de préciser qu’il ne s’agit pas d’une maladie auto-immune. Elle est qualifiée d’auto-inflammatoire, car aucun élément ne la déclenche. La maladie de Verneuil est évolutive, dans certains cas. Les malades vivent des poussées au cours desquelles les lésions apparaissent. Certaines personnes peuvent voir la maladie disparaître de manière spontanée.

Quels sont les stades de la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil évolue en plusieurs stades, de 1 à 3 :

  • stade 1 : apparition de quelques nodules qui provoquent des douleurs ;
  • stade 2 : alternance de lésions plus étendues qui disparaissent par période ;
  • stade 3 : lésions et abcès connectés et quasi permanents. 

Très peu de patients expérimentent le stade 3. La plupart des patients restent au stade 1. Lors des poussées, ils peuvent vivre la maladie comme un réel handicap. En revanche, en dehors des poussées, ils retrouvent une peau saine et une vie normale. La forme la plus sévère de la maladie est le stade 3 qui est très invalidant et peut altérer la qualité de vie des patients concernés.

Quels sont les symptômes de la maladie de Verneuil ?

Les symptômes de la maladie de Verneuil sont :

  • des nodules qui font leur apparition dans les plis de la peau, notamment ceux situés sous les aisselles, l’aine, les fesses, le périnée, les parties génitales, etc. Du pus peut s’évacuer de ces excroissances situées au niveau des glandes apocrines ;
  • des furoncles, des boutons purulents à la base du follicule pileux ;
  • des plaques ;
  • des lésions cutanées qui guérissent très lentement. 

De plus, la maladie de Verneuil a des répercussions psychologiques en raison des désagréments qu’elle provoque. En période de crise, les personnes atteintes de cette maladie chronique peuvent avoir tendance à se replier sur elles-mêmes. Les lésions peuvent faire des tâches sur les textiles, notamment les vêtements. Les plaies purulentes sont parfois odorantes. Les malades craignent donc d’être stigmatisés.

Quelles sont les causes de la maladie de Verneuil sur le visage, les aisselles ou le pubis ?

Les causes de la maladie de Verneuil n’ont pas été identifiées. Des facteurs prédisposants semblent favoriser la survenue de cette pathologie :

  • hormonal : les hormones semblent jouer un rôle dans cette maladie qui survient à l’adolescence et qui disparaît, dans certains cas, à la ménopause ;
  • génétique : certains malades ont dans leur entourage des personnes également atteintes de la maladie de Verneuil ;
  • habitudes de vie : le tabagisme et le surpoids sont des facteurs prédisposants.

Les personnes qui souffrent de la maladie de Verneuil sont parfois atteintes de la maladie de Crohn.

Comment diagnostiquer la maladie de Verneuil ?

Pour obtenir un diagnostic, il est important de prendre rendez-vous avec le médecin traitant. Ce professionnel de santé réalise un premier examen clinique et interroge son patient sur ses antécédents et ses symptômes. Par la suite, il l’oriente vers un dermatologue, spécialiste des pathologies qui touchent l’épiderme.

Le dermatologue peut faire un diagnostic après un simple examen visuel. L’observation des lésions lui permet, la plupart du temps, de reconnaître la maladie de Verneuil. En complément, il peut décider de pratiquer d’autres examens exploratoires tels qu’une prise de sang.

Quels traitements pour la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil est une maladie auto-inflammatoire. Ainsi, pour réduire les inflammations, certains gestes peuvent être efficaces, notamment l’arrêt du tabac et la perte de poids.

Le dermatologue peut prescrire des antibiotiques pour aider l’organisme à guérir les lésions diffuses. Un biotraitement peut aussi être envisagé pour traiter les nodules et les abcès persistants. Ce type de traitement est souvent très utile pour réparer l’épiderme abimé.

Pour la maladie de Verneuil au stade 3, la chirurgie est un des recours utilisés par les dermatologues. Une intervention chirurgicale peut, en effet, être efficace pour retirer certaines lésions gênantes et douloureuses pour les patients.

Quels sont les aliments à éviter avec la maladie de Verneuil ?

Il est essentiel de préciser qu’aucun régime alimentaire ne peut permettre de se débarrasser de la maladie de Verneuil. Néanmoins, cette pathologie chronique est inflammatoire. Réduire la consommation d’aliments qui favorisent l’apparition d’inflammations pourrait être un moyen complémentaire efficace. Cette liste d’aliments est non exhaustive :

  • sucre ;
  • alcool ;
  • gluten ;
  • produits laitiers ;
  • boissons gazeuses ;
  • aliments transformés ;
  • aras saturés ;
  • friture ;
  • viande rouge et viande transformée. 



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en dermatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes dermatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment débute la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil est une forme d'acné qui apparait généralement au moment de la puberté et qui provoque des nodules.

Comment guérir la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil est une maladie inflammatoire de la peau qui peut être soignée par la prise de médicaments, par un biotraitement ou une intervention chirurgicale selon le stade d'avancée de la maladie. Il est recommandé dans tous les cas d'éviter le tabac et le surpoids.

Est-ce que la maladie de Verneuil est un cancer ?

La maladie de Verneuil n'est pas un cancer, mais elle peut parfois évoluer vers un cancer de la peau si elle n'est pas traitée à temps.

Peut-on mourir de la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil est dans la plupart des cas bénigne mais elle peut être très invalidante.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements