Pityriasis versicolor

Le Pityriasis versicolor est une affection de la peau provoquée par un champignon microscopique nommé le Malassezia. Il se caractérise par l'apparition de taches pigmentées sur le visage et le corps. Le Pityriasis versicolor est une affection bénigne, mais elle peut être gênante esthétiquement.

Trouver un spécialiste en dermatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le pityriasis versicolor est une maladie de la peau assez fréquente causée par un champignon. On la reconnaît à l’apparition de plusieurs taches sur l’épiderme. Il s’agit d’une mycose qui n’est pas contagieuse et qui est sans gravité.

Définition : qu’est-ce que le Pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor est une mycose. Il s’agit d’une infection touchant la couche superficielle de l’épiderme. Elle est bénigne et ses conséquences sont avant tout esthétiques. Elle est en effet causée par un champignon qui prolifère à la surface de la peau, ce qui provoque des taches de différentes couleurs, et plus rarement des démangeaisons.

 

Les peaux grasses sont particulièrement concernées par le pityriasis versicolor. Dans la majorité des cas, le champignon à l’origine de cette maladie cutanée privilégie souvent des zones où il y a de la transpiration. Les parties du corps suivantes sont les plus souvent concernées :

  • le thorax ;
  • le haut du dos ;
  • les épaules ;
  • le cou ;
  • les épaules ;
  • les membres supérieurs. 

Quelles sont les causes d'une infection au Malassezia ?

Le champignon Malassezia est à l’origine dans la plupart des cas à l'apparition d'un pityriasis versicolor. Ce champignon est naturellement présent dans la flore cutanée. On le retrouve plus particulièrement dans les follicules pilo-sébacés, qui sont des petites glandes dans lesquelles les poils prennent naissance et qui produisent du sébum. Lorsqu’une personne souffre du pityriasis versicolor, le champignon Malassezia se multiplie et prolifère sur la peau de façon anormale. Cette prolifération peut être favorisée par plusieurs facteurs. Une transpiration grasse, avec une sécrétion excessive de sébum par la peau, peut aider au développement du pityriasis versicolor. Il s’agit d’une maladie de la peau que l’on retrouve d’ailleurs généralement chez des patients âgés de 14 ans à 40 ans, car la production de sébum est plus importante à ces âges-là. Dans ces conditions, la chaleur et l’humidité sont d’importants facteurs favorisant l’apparition du pityriasis versicolor. Par ailleurs, la prise de cortisone, un médicament qui est une version synthétique d’une hormone naturelle, peut favoriser cette infection cutanée. Il est également possible que certaines personnes atteintes par le pityriasis versicolor aient une prédisposition génétique. Pour finir, l’état de santé global du patient peut favoriser l’apparition de la mycose. Des défenses immunitaires affaiblies, le diabète ou encore la malnutrition peuvent en effet participer à créer des conditions favorables au pityriasis versicolor.

Quels sont les symptômes du Pityriasis versicolor sur le visage, les cheveux, le dos, le bras, la main ou le cou ?

Le pityriasis versicolor se manifeste avec des symptômes reconnaissables. Des petites taches ovales ou rondes apparaissent sur la peau. Leurs couleurs peuvent varier selon les cas. Elles peuvent en effet être brun clair, rose ou blanchâtres. Ces taches peuvent être squameuses, c’est-à-dire avec des petits morceaux de peaux qui se détachent de l’épiderme. Selon le développement de la mycose, ces taches peuvent grossir jusqu’à se rejoindre. Les taches peuvent alors devenir très étendues. Les taches causées par le pityriasis versicolor ne peuvent pas bronzer au soleil, contrairement à la peau qui les entoure. Elles sont donc particulièrement visibles en été. Dans des cas plus rares, il arrive que des démangeaisons apparaissent, entraînant des lésions à cause des grattages.

Pityriasis versicolor

 

Comment diagnostiquer la mycose Pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor est une mycose assez fréquente. Le diagnostic de cette maladie de la peau est généralement réalisé après l’observation des taches sur l’épiderme, qui sont caractéristiques de cette infection. Si le médecin traitant ou le dermatologue a un doute, il est possible de faire un examen avec une lumière UV pour visualiser la mycose de plus près et ainsi confirmer le diagnostic. Le pityriasis versicolor peut parfois être confondu avec d’autres maladies dermatologiques, comme le vitiligo. Dans ce cas, des examens plus poussés peuvent être réalisés. Il est par exemple possible de réaliser un prélèvement cutané permettant de mettre en évidence la présence du Malassezia, le champignon à l’origine du pityriasis versicolor.

Comment soigner le Pityriasis versicolor ? Quels sont les médicaments et mesures de prévention ?

Le traitement du pityriasis versicolor comprend tout d’abord la prise de médicaments antifongiques. Le traitement est appliqué directement sur la zone à traiter, sur laquelle sont apparues les taches. Des shampoings et des gels moussants peuvent également être appliqués.

 

Si le pityriasis versicolor est très étendu ou qu’il s’agit d’une infection fréquente chez le patient, il est possible de prescrire des médicaments antimycosiques avec une prise par voie orale, comme le fluconazole. Le taux de récidive du pityriasis versicolor est assez élevé. Les rechutes sont souvent dues au maintien des facteurs favorisant le développement de la mycose. Il est donc fortement conseillé de mettre en place plusieurs actions pour éviter la prolifération du champignon Malassezia, et ainsi éviter l’apparition du pityriasis versicolor ou sa récidive. Il faut par exemple avoir une hygiène méticuleuse, éviter d’utiliser des cosmétiques huileux, ou encore éviter de porter des vêtements trop serrés et en matière synthétique.



Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en dermatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les dermatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment se débarrasser d'un pityriasis versicolor ?

Il est possible de soigner un pityriasis versicolor avec des traitements antifongiques ou antimycosiques.

Comment on attrape le pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor est une maladie de la peau due à une prolifération excessive d'un champignon de la famille des levures, le Malassezia. Cette bactérie est normalement présente sur la surface de la peau, mais sous certaines conditions (chaleur, humidité, séborrhée), elle peut se multiplier et provoquer des lésions cutanées caractéristiques.

Comment savoir si on a un pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor est une maladie de la peau fréquente, caractérisée par la présence de taches brunes sur le corps. Ces taches sont généralement plus foncées que la couleur naturelle de la peau et peuvent être présentes sur tout le corps.

Est-ce que le pityriasis versicolor est dangereux ?

Cette affection n'est pas dangereuse mais peut être gênante car elle provoque des taches sur la peau, plus ou moins pigmentées.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements