Vitiligo

Le vitiligo est une maladie cutanée qui se caractérise par la perte progressive de pigmentation de la peau ou des poils, laissant apparaître des taches dépigmentées de façon localisée ou généralisée. Bien qu'il ne soit pas dangereux pour la santé physique, il peut avoir des répercussions émotionnelles significatives.

Trouver un spécialiste en dermatologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le vitiligo est une affection cutanée caractérisée par une dépigmentation de la peau qui affecterait environ 2 % de la population mondiale. Cette maladie auto-immune provoque des taches dépigmentées sur la peau et peut provoquer un fort impact psychosocial. Découvrez le vitiligo, les différents types existants, les causes, les symptômes, le diagnostic et les médicaments et traitements disponibles.

Définition : qu’est-ce que le vitiligo (tâches blanches sur la peau) ?

Le vitiligo est une maladie cutanée chronique dans laquelle les mélanocytes, cellules responsables de la pigmentation de la peau, sont détruits. Cela entraîne une dépigmentation de la peau progressive, se manifestant par l'apparition de taches blanches ou dépigmentées. Ces taches peuvent apparaître sur différentes zones du corps telles que le visage, les mains, les bras, les pieds, les jambes, le dos ou même les cheveux. Les causes précises sont encore méconnues et les taches peuvent apparaître sur différentes zones du corps. En cas de vitiligo, les premiers signes peuvent être très légers et les taches peuvent ensuite s'étendre avec le temps ou bien se stabiliser.

Qu'est-ce que le vitiligo segmentaire et le vitiligo généralisé ?

Il existe deux grandes formes de vitiligo qui sont :

  • Le vitiligo segmentaire : le vitiligo segmentaire se limite à une seule partie du corps, affectant généralement une moitié du visage ou une partie spécifique du corps de façon unilatérale. Il se développe généralement chez l’enfant ou le jeune adulte et la tache dépigmentée présente souvent une forme de bande. Le vitiligo segmentaire se développe assez rapidement (en quelques semaines ou quelques mois) puis a tendance à se stabiliser.
  • Le vitiligo généralisé : le vitiligo de la peau généralisé se caractérise par la présence de taches dépigmentées sur différentes parties du corps, de manière plus ou moins symétrique. Il s’agit de la forme la plus courante. L’âge durant lequel ce type de vitiligo débute est très variable et les zones atteintes peuvent rester localisées durant de longues années ou bien s’étendre avec le temps.

Quelles sont les causes de la maladie vitiligo, est-ce héréditaire ?

Les causes du vitiligo ne sont pour le moment pas entièrement comprises, mais il est largement accepté que des facteurs génétiques peuvent contribuer au développement de la maladie. Une réaction auto-immune est également suspectée, où le système immunitaire attaque et détruit les mélanocytes. Des associations avec d'autres maladies auto-immunes telles que le diabète de type 1, la polyarthrite rhumatoïde ou certaines affections de la thyroïde, peuvent également augmenter le risque de développer le vitiligo.

Quels sont les symptômes du vitiligo sur les cheveux, le visage et le corps ?

En cas de vitiligo, les symptômes principaux sont l'apparition de taches blanches ou dépigmentées sur la peau. Ces taches peuvent présenter des formes et des tailles variables et elles ont tendance à s'agrandir avec le temps. Elles peuvent également affecter les poils. Le vitiligo dans les cheveux et le vitiligo dans la barbe entraînent une perte de pigmentation dans les cheveux et poils affectés. Outre les signes cliniques, le vitiligo peut avoir un impact psychosocial important, entraînant un choc psychologique, du stress, une altération de l'estime de soi et des difficultés d'adaptation sociale.

vitiligo

 

Quel diagnostic pour le vitiligo ?

Le diagnostic du vitiligo est généralement basé sur l'examen clinique de la peau du patient par un dermatologue. Le médecin peut également poser des questions sur les antécédents familiaux de vitiligo et effectuer des tests supplémentaires pour exclure d'autres affections dermatologiques. Pour mettre en évidence les zones cutanées atteintes, le médecin peut utiliser une lampe de Wood. Une prise de sang avec numération formule sanguine, glycémie à jeun et thyroïde peut également être recommandée pour confirmer le diagnostic. Dans certains cas exceptionnels, une biopsie cutanée peut aussi être réalisée pour confirmer le diagnostic en examinant les échantillons de vitiligo de peau blanche au microscope.

Comment guérir du vitiligo : quels sont les traitements de la dépigmentation ?

Bien qu'il n'existe pas de traitement ou de médicament curatif absolu pour le vitiligo, il existe différentes options thérapeutiques visant à améliorer l'apparence des lésions de la peau et à ralentir la progression de la maladie du patient. Il est important de prendre en charge rapidement le traitement du vitiligo lorsque celui-ci est actif. Il est en effet plus facile de stopper la progression d’un vitiligo actif ou d’un vitiligo léger que de repigmenter les zones déjà décolorées par un vitiligo installé depuis longtemps. Les traitements les plus couramment utilisés comprennent :

  • Les corticostéroïdes topiques : ces crèmes ou pommades à base de corticostéroïdes peuvent être appliquées sur les taches dépigmentées pour favoriser la repigmentation de la peau.
  • Les analogues de la vitamine D : ces médicaments sont souvent utilisés en combinaison avec les corticostéroïdes topiques pour stimuler la production de mélanine dans les zones affectées.
  • Les traitements par photothérapie : la photothérapie consiste à exposer la peau aux rayons ultraviolets A (UVA) ou aux rayons ultraviolets B (UVB) pour favoriser la repigmentation. Cette procédure est généralement effectuée sous la supervision d'un dermatologue.
  • Les greffes de mélanocytes : cette procédure chirurgicale implique la transplantation de mélanocytes sains sur les zones dépigmentées pour restaurer la couleur de la peau. Cependant, cette technique est généralement réservée aux cas sévères et stables.

 

Il est important de noter que l'efficacité des traitements du vitiligo peuvent varier d'un patient à l'autre et il est essentiel de consulter un dermatologue pour déterminer la meilleure approche thérapeutique adaptée à chaque cas. N’hésitez pas à consulter un dermatologue pour obtenir un diagnostic précis. Le soutien psychologique et l'acceptation de soi jouent également un rôle essentiel.

 

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en dermatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes dermatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que le vitiligo se soigne ?

Bien que le vitiligo n'ait pas de traitement curatif absolu, diverses options thérapeutiques visent à améliorer l'apparence de la peau et ralentir la progression de la maladie. Les traitements courants incluent les corticostéroïdes topiques, les analogues de la vitamine D, la photothérapie, et les greffes de mélanocytes.

Quand se déclenche le vitiligo ?

Le vitiligo peut se déclencher à tout moment de la vie. Il peut survenir de manière soudaine ou progressive, et les facteurs déclencheurs précis ne sont pas toujours connus.

Quels sont les risques du vitiligo ?

Le vitiligo en lui-même n'est pas dangereux pour la santé. Cependant, il peut avoir des conséquences psychologiques et émotionnelles en raison des changements esthétiques qu'il provoque.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements