Ponction lombaire

La ponction lombaire est un examen médical qui consiste à prélever un échantillon de liquide céphalorachidien (LCR) à partir du canal rachidien situé dans la région lombaire de la colonne vertébrale. Ce prélèvement permet de détecter certaines maladies neurologiques ou encore un cancer, ou une méningite

Trouver un spécialiste en Neurologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Prélèvement de liquide biologique, la ponction lombaire est un examen qui permet d’obtenir des résultats rapidement. Le point sur les indications et le déroulement d’une ponction lombaire.

Définition : qu’est-ce qu’une ponction lombaire et le LCR ?

Dans les cavités du cerveau, entre les couches de tissus qui se situent autour du cerveau, se trouve un liquide biologique qui se nomme le liquide céphalo-rachidien ou LCR. L’appellation "liquide cérébro-spinal" ou LCS est également utilisée. Ce liquide céphalo-rachidien est également celui dans lequel baigne la moelle épinière.

 

Une ponction lombaire correspond au prélèvement du liquide céphalo-rachidien, à l’aide d’une aiguille pour ponction lombaire, et à partir de la région située dans le bas du dos et correspondant à la zone des 5 vertèbres lombaires. Le prélèvement permet, par la suite, l’analyse du liquide.L’examen est réalisé par un médecin, et la ponction lombaire en elle-même dure autour d’une trentaine de minutes.

Pourquoi faire une ponction lombaire : quels sont les résultats de l'examen ?

Ponction lombaire et maladie neurologique : la ponction lombaire puis l’analyse du liquide céphalo-rachidien permettent en effet de diagnostiquer une maladie neurologique telle qu’une sclérose en plaques, une maladie auto-immune chronique qui touche le système nerveux central.

Ponction lombaire et méningite : une ponction lombaire contribue également à déceler une encéphalite, une méningite. Il s’agit même d’un examen primordial et urgent en cas de suspicion d’une méningite bactérienne, pathologie rapidement évolutive.

Ponction lombaire et cancer : l’analyse du liquide céphalo-rachidien est là aussi utile pour diagnostiquer une leucémie, un cancer du cerveau, ou encore un cancer de la moelle épinière.

Enfin, il est bon de savoir qu’une ponction lombaire permet de soulager une hydrocéphalie communicante ou obstructive, lorsqu’il existe un déséquilibre entre la production et la résorption du liquide céphalo-rachidien.

Prendre rendez-vous en ligne

Comment se préparer à une ponction lombaire ?

Pour se préparer au mieux à une ponction lombaire, il convient d’écouter les informations préalablement données par son médecin, ses recommandations, et de poser des questions sur le déroulement de l’examen.

Quelle est la durée d’une ponction lombaire ?

Une ponction lombaire ne nécessite habituellement pas d’être à jeun, et la durée de l’examen en lui-même se situe entre une quinzaine et une trentaine de minutes. Néanmoins, il faut compter quelques heures entre les formalités administratives, les éventuels examens préalables, la ponction, et le temps de récupération post-ponction lombaire qui fait suite à l’examen.

 

Quel est le type de douleur avec une aiguille pour ponction lombaire ?

L’aiguille pour ponction lombaire ne fait pas excessivement mal. Mais il est vrai qu’elle peut faire naître une appréhension chez les patients, entraîner un inconfort, voire engendrer une douleur de type brûlure. Toutefois, il est bon de savoir que des patchs de crème anesthésiante et des anesthésiques locaux existent.

Quels peuvent être les résultats d’une ponction lombaire ?

Une ponction lombaire est habituellement réalisée dans le but de soulager une hydrocéphalie, ou d’analyser le liquide céphalo-rachidien dans lequel baignent le cerveau et la moelle épinière. En effet, l’examen peut permettre de confirmer un diagnostic de maladie neurologique, de cancer, ou encore de méningite.

Ponction lombaire

 

Quelles sont les contre-indications à une ponction lombaire ?

Une ponction lombaire est un examen pouvant être réalisé en urgence, pour diagnostiquer une maladie telle qu’une méningite bactérienne. Toutefois, il existe certaines contre-indications. On pense notamment à l’hypertension intracrânienne, à la thrombopénie sévère (baisse des plaquettes dans le sang), ainsi qu’aux troubles de l’hémostase, de la coagulation.

Comment se déroule une ponction lombaire : durée, matériel et technique ?

Une ponction lombaire dure une trentaine de minutes environ, et ne nécessite généralement pas d’être à jeun. Elle consiste en un prélèvement de liquide céphalo-rachidien, à partir de la région lombaire, située dans le bas du dos.

 

Le dos est nettoyé, désinfecté, anesthésié, et le praticien demande au patient de s’allonger sur le côté, ou d’adopter une position spécifique : assis, le dos courbé, pour ouvrir l’espace entre les vertèbres et faciliter ainsi le passage de l’aiguille à ponction lombaire. L’aiguille est alors insérée dans le bas du dos, entre deux vertèbres. Le prélèvement est ensuite analysé.

Quels sont les effets secondaires et douleurs après une ponction lombaire ?

Après une ponction lombaire, une gêne, une douleur de type brûlure, ainsi que des douleurs lombaires peuvent être ressenties par le patient. Rarement, le passage de l’aiguille à ponction lombaire peut causer une infection. Elle pourrait entraîner une pathologie telle qu’une méningite, par exemple.

 

Enfin, plus rarement, on note la survenue d’hématomes intracrâniens, d’où la contre-indication aux personnes souffrant de troubles de l’hémostase. Les symptômes sont alors des maux de tête, une somnolence, des troubles cognitifs. Une fuite de liquide céphalo-rachidien (syndrome post-ponction lombaire) peut également se produire. Ses symptômes sont des maux de tête, des vertiges, des douleurs dorsales, des nausées, des vomissements, ou encore une photophobie.L’apparition de ces signes après une ponction lombaire doit amener à consulter en urgence, de même en cas de fièvre et des troubles neurologiques.



Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en médecine d'urgence u sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les urgentistes au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Quelles sont les conséquences d'une ponction lombaire ?

La ponction lombaire peut engendrer par la suite certains effets indésirables comme une gêne, une douleur, une infection, ou la survenue d'hématomes intracrâniens.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements