Autisme

Caractérisé par des difficultés dans la communication, les interactions sociales et des comportements répétitifs, l'autisme affecte chaque individu de manière unique. Elsan vous explique dans cet article les différentes formes que peuvent prendre cette maladie et les moyens pour vivre au mieux avec.

Trouver un spécialiste en Neurologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L'autisme est un trouble neuro-développemental qui affecte la communication, les interactions sociales et le comportement. Les troubles du neuro-développement touchent environ 5 % de la population en France, soit environ 35 000 naissances par an. En ce qui concerne les troubles du spectre de l’autisme (TSA), ils représentent à eux seuls environ 7 500 naissances chaque année. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce trouble, les différents types d'autisme, les causes, les symptômes et les traitements à envisager.

Définition : qu’est-ce que l’autisme chez l'enfant ou l'adulte ?

L'autisme fait partie des troubles du neuro-développement (TND), anciennement appelés troubles envahissants du développement (TED). Il affecte notamment la communication, les interactions sociales et les comportements de manière significative. Le trouble peut se manifester dès la petite enfance, généralement avant 36 mois, et se caractérise par des comportements répétitifs et une difficulté à comprendre les codes sociaux. L'autisme peut affecter les personnes de manière variable. Il existe en effet différents degrés de sévérité allant de l'autisme léger à l’autisme sévère. Les personnes atteintes de trouble autistique peuvent présenter des difficultés à établir des contacts visuels, à comprendre les expressions faciales et à maintenir une conversation.

Autisme : enfant seul sur son lit de dos face à la fenêtre, entre deux coussins.

Quelles sont les formes de troubles du spectre autistique (TSA) ?

Les personnes atteintes d'autisme ont des fonctionnements et des compétences qui varient considérablement. Les différences peuvent être observées dans des domaines tels que la communication, l'apprentissage et la socialisation. Cette grande variabilité des symptômes explique pourquoi on parle généralement de troubles du spectre de l'autisme.

Les spécialistes identifient différentes formes de troubles du spectre autistique en fonction de l'âge d’apparition du trouble TSA, des symptômes associés et de la présence éventuelle d'une cause génétique.

Ces formes incluent :

  • l'autisme infantile;
  • le syndrome d'Asperger;
  • le syndrome de Rett;
  • le trouble désintégratif de l'enfance;
  • l'autisme atypique;
  • et les autres troubles envahissants du développement.

Bien que les deux premières formes soient les plus courantes, les symptômes varient considérablement d'une personne à l'autre et peuvent se manifester avec plus ou moins de sévérité.

Quelles sont les principales causes de l’autisme ?

Les causes de l'autisme sont encore mal connues, bien que des facteurs génétiques et environnementaux soient considérés comme étant impliqués dans le développement de la maladie. Les recherches ont montré qu'il peut y avoir une prédisposition génétique à l'autisme, mais que des facteurs environnementaux tels que l'exposition à des médicaments pendant la grossesse peuvent également jouer un rôle. C’est notamment le cas des traitements épileptiques et notamment de l’acide valproïque ou valproate prit pendant la grossesse. 

Les grossesses tardives semblent aussi être un facteur de risque. Lorsque la mère est âgée de plus de 35 ans au moment de la conception ou le père âgé de plus de 40 ans, l’enfant a plus de risque de présenter un trouble de l’autisme. Les garçons sont également plus touchés que les filles, hormis pour le syndrome de Rett.

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont les signes et symptômes de l’autisme ?

Les symptômes de l'autisme dépendent du type d'autisme et de sa sévérité. Ils sont généralement caractérisés par des difficultés dans les interactions sociales, dans le langage oral et parfois dans l'apprentissage. Les personnes atteintes d'autisme peuvent avoir des difficultés à établir des contacts visuels, à comprendre les expressions faciales et à maintenir une conversation. Elles peuvent également avoir des comportements répétitifs tels que le balancement ou l'agitation des mains. Les retards mentaux ne sont pas systématiques chez la personne autiste. Le retard intellectuel est par exemple totalement absent chez la personne autiste asperger. Cette forme d’autisme se caractérise par exemple par une difficulté à comprendre les codes sociaux, mais aussi par une tendance à focaliser son intérêt sur des sujets très précis et parfois peu communs. Dès les premiers signes de l'autisme, il est recommandé de consulter un médecin spécialisé afin d'établir un diagnostic précis.

Comment diagnostiquer l’autisme : quels tests réaliser ?

Le diagnostic de l'autisme est généralement effectué par un professionnel de la santé spécialisé dans les troubles du développement. Le diagnostic se base sur une évaluation comportementale et une observation des interactions sociales, de la communication verbale et non verbale, ainsi que des comportements répétitifs. Des critères diagnostiques spécifiques sont utilisés pour diagnostiquer l'autisme, mais il n’existe pas de test de l'autisme ou d'examens médicaux à proprement parler. 

Quels sont les traitements de l’autisme ?

Il n'existe pas, pour soulager l’autisme, de traitement curatif. Des thérapies et des interventions éducatives peuvent toutefois aider à améliorer les symptômes et la qualité de vie quotidienne des personnes atteintes. Les thérapies comportementales et développementales (TCD) sont couramment utilisées pour aider les enfants, tout comme les personnes à l'âge adulte autistes à améliorer leurs compétences sociales, leurs compétences de communication et leur capacité à gérer les comportements répétitifs.

Aucun médicament ne permet de guérir l’autisme. Toutefois, des traitements médicamenteux peuvent être proposés selon les cas pour soulager certains symptômes. C’est notamment le cas des antidépresseurs qui peuvent aider à soulager l’anxiété et la dépression. Des psychostimulants peuvent aussi être prescrits pour accompagner les personnes souffrant de troubles de l'attention ou d'impulsivité. Enfin, des antipsychotiques sont également parfois utilisés dans les cas d’autisme associé à de la schizophrénie. Ce type de traitement aide à réduire l’irritabilité, l’agressivité, la colère ou encore les gestes d’automutilation.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en neurologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes neurologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

L'autisme est-il une maladie ou un handicap ?

L'autisme est un trouble envahissant du développement qui est généralement considéré comme une situation de handicap plutôt qu'une maladie. 

 

Est-ce que l'autisme se soigne ?

Il n'existe pas de traitement curatif pour l'autisme à ce jour, mais des thérapies comportementales et développementales peuvent améliorer les symptômes et la qualité de vie. Les médicaments peuvent également  soulager certains symptômes tels que l'anxiété, la dépression, les troubles de l'attention et l'agressivité.

Comment s'exprime l'autisme ?

Il existe plusieurs manifestations de l'autisme. Les symptômes de l'autisme varient d'une personne à l'autre. Les personnes autistes peuvent présenter des difficultés dans les interactions sociales, telles que des problèmes de communication et des difficultés à comprendre les codes sociaux. Elles peuvent également avoir une tendance à la répétition de comportements et à se focaliser sur des intérêts spécifiques.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements