Hyperactivité

L'hyperactivité est un comportement caractérisé par une agitation excessive, souvent associée au Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH). Dans cet article, nous vous expliquons les causes, symptômes et traitements de cette pathologie.

Trouver un spécialiste en Neurologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L'hyperactivité est un trouble fréquent chez les enfants, mais aussi chez les adultes. Il se caractérise par une activité physique excessive et parfois par un manque de concentration et une impulsivité. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects de l'hyperactivité et notamment, les symptômes associés, les causes possibles et les traitements à envisager.

Définition : qu’est-ce que l’hyperactivité cérébrale chez l’enfant et l’adulte ?

L'hyperactivité cérébrale est un trouble du comportement qui se caractérise par un besoin incessant de mouvement, une tendance à parler beaucoup ou à faire du bruit. Les enfants atteints d'hyperactivité ont généralement du mal à rester en place et peinent souvent à se concentrer sur une tâche. Les personnes atteintes d'hyperactivité ont aussi tendance à passer d'une activité à une autre sans jamais les terminer. Ce trouble peut affecter les enfants dès leur plus jeune âge, mais également les adultes.

Hyperactivité : parents sur un divan, dépassés par un enfant sans cesse en mouvement.

 

Qu’est-ce que l’hyperactivité sans TDAH ?

L'hyperactivité peut exister sans être associée à un trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH). Dans ce cas, les symptômes de l'hyperactivité peuvent être moins prononcés, mais restent tout de même un trouble du comportement qui peut affecter la vie quotidienne de la personne. Un hyperactif sans TDAH présente souvent un besoin de mouvement exacerbé sans pour autant souffrir de difficultés de concentration.

Un enfant souffrant de trouble d'inattention n'est pas nécessairement hyperactif. Et inversement, un enfant hyperactif ne souffre pas systématiquement d'un déficit de l'attention.

Qu’est-ce que l’hyperactivité avec TDAH ou combinée ?

Le trouble du déficit TDAH est une forme d'hyperactivité caractérisée par une difficulté à se concentrer et à rester attentif. Ce trouble peut également être associé à une impulsivité et une hyperactivité physique. Le TDAH peut affecter les enfants dès l'âge de 3 ans et peut persister à l'âge adulte. Il existe plusieurs types de TDAH adulte ou enfant, ils sont classés en 3 catégories :

  • Type 1 : "hyperactif-impulsif" prédominant : l’adulte ou l’enfant hyperactif de type 1 présente un caractère principalement actif et impulsif, il a du mal à rester en place.
  • Type 2 : "inattentif" prédominant : la personne atteinte de TDAH de type 2 est principalement décrite comme étant rêveuse et distraite et fait preuve d'inattention.
  • Type 3 : "combiné ou mixte" : ce troisième type de TDAH désigne les personnes présentant à la fois un trouble de l’attention et une hyperactivité-impulsivité.

Prendre rendez-vous en ligne

Quels sont les causes et facteurs de risque de l’hyperactivité et du TDAH ?

Les causes exactes de l'hyperactivité chez l’adulte ou l’enfant et du TDAH ne sont pas clairement définies. Toutefois, des facteurs génétiques et environnementaux peuvent jouer un rôle. Certaines études ont montré que des anomalies dans le fonctionnement de certains neurotransmetteurs du cerveau, tels que la dopamine et la noradrénaline, peuvent contribuer au développement de l'hyperactivité et du TDAH. Les enfants ayant des antécédents familiaux de TDAH sont également plus susceptibles d'être atteints de ce trouble. D'autres facteurs de risque, tels que des problèmes pendant la période néonatale de la part des parents (tels que la prématurité, la souffrance néonatale avec un manque d'oxygène, l'exposition au tabac et la consommation d'alcool pendant la grossesse) ont également été identifiés.

Cependant, il est prouvé que le TDAH n'est pas associé à un milieu de vie déficient en matière d'éducation de la part des parents, à un stress psychologique, à une mauvaise formation scolaire ou à un manque de volonté d'apprendre ou à des conflits familiaux.

Quels sont les signes et symptômes d'un hyperactif ?

Les signes et symptômes du TDAH et de l'hyperactivité peuvent varier en fonction de l'âge de la personne. Chez les enfants, les symptômes courants incluent une activité physique excessive, une difficulté à rester assis en place, une impulsivité, un manque de concentration et des troubles de l'apprentissage. Chez les adultes, les signes et symptômes peuvent avoir pour conséquences : une activité physique excessive, une impulsivité, un manque de concentration, des problèmes de gestion du temps et des problèmes relationnels.

Comment se faire diagnostiquer de l’hyperactivité et du TDAH ?

Pour détecter une hyperactivité avec ou sans TDAH, le diagnostic est effectué en premier lieu par le médecin traitant. Son avis est ensuite complété par celui d'un médecin spécialiste du TDAH. Il peut s’agir d’un pédiatre, d’un neurologue, d’un psychiatre pour enfant ou encore d’un neuropsychologue. Ce professionnel de la santé évalue les symptômes du bébé hyperactif, de l’enfant ou de l’adulte à l'aide de questionnaires et d'entretiens. Le diagnostic peut également impliquer des examens physiques pour exclure d'autres conditions médicales. Il est aussi possible de confirmer le diagnostic en recherchant des troubles associés à l'hyperactivité et au TDAH. Pour cela, il est nécessaire de réaliser différents types de bilans : orthophoniques, psychomoteurs ou encore ergothérapiques. Ces bilans sont préconisés selon les évaluations menées précédemment par le médecin traitant ou le spécialiste.

Quels sont les traitements de l’hyperactivité ?

L'hyperactivité avec ou sans TDAH ne se guérit pas. Il est toutefois possible d'atténuer les symptômes à l'aide d’un traitement contre l'hyperactivité adapté. Il est en effet possible d’avoir recours à des traitements à base ou non de médicaments. Les solutions non médicamenteuses sont privilégiées, elles se basent sur la mise en place d’une psychothérapie comportementale et cognitive. Des séances de psychomotricité, d’ergothérapie ou encore d’orthophonie peuvent aussi être proposées aux enfants présentant des troubles du langage. Lorsque ces solutions ne sont pas suffisantes, il est possible d’envisager un traitement du TDAH à base de médicaments. Des médicaments, tels que les psychostimulants, peuvent être prescrits pour réduire les symptômes de l'hyperactivité et de l'impulsivité, mais ils ne sont pas toujours nécessaires et doivent être surveillés étroitement en raison de leurs effets secondaires potentiels.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en neurologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes neurologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment savoir si on a un trouble de l'attention et où faire un diagnostic TDAH ?

Le diagnostic de l'hyperactivité avec ou sans TDAH, se fait d'abord avec votre médecin traitant, puis par un spécialiste en neurologie, neuropsychologie, psychiatrie, ou pédiatrie, qui évaluera les symptômes à l'aide de questionnaires, d'entretiens et d'examens physiques.

C'est quoi une personne hyperactive ?

Une personne hyperactive est une personne qui présente des signes d'agitation et d'impulsivité comme une incapacité à rester concentrée, une activité physique trop importante, ou encore des problèmes de gestion du temps.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements