Septoplastie

La septoplastie est une intervention chirurgicale visant à corriger une déviation du septum nasal, améliorant ainsi la respiration et soulageant les symptômes associés aux troubles nasaux.

Trouver un spécialiste ORL à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La septoplastie est une intervention chirurgicale qui a pour but de remodeler la cloison nasale. Cette opération de chirurgie réparatrice est particulièrement recommandée quand une déviation de la cloison nasale entraîne une forte gêne respiratoire ou qu’elle est particulièrement inesthétique.

Définition : qu’est-ce qu’une septoplastie ?

La cavité nasale est séparée en deux par une structure anatomique appelée septum nasal ou cloison nasale. La cloison nasale est composée de cartilage dans sa partie antérieure et d’os dans sa partie postérieure. Elle permet de faire circuler harmonieusement le flux d’air dans la cavité nasale. Le septum s’étend des narines au pharynx et est recouvert par une muqueuse appelée muqueuse nasale. La cloison peut ne pas être totalement droite, environ 80 % de la population possède, en effet, une cloison nasale déviée. Dans la plupart des cas, il n’y a pas d’impact sur le confort de vie, mais parfois cela peut engendrer des problèmes respiratoires ou un inconfort, voire un problème esthétique. La septoplastie est une intervention chirurgicale qui a pour but de corriger la déviation de la cloison nasale.

Pourquoi faire une septoplastie et corriger la déviation de la cloison nasale ?

Généralement, une déviation de la cloison nasale n’a pas d’impact sur les fonctions nasales. La plupart des personnes présentant une déviation de la cloison nasale ne s'en apercevront pas. Néanmoins, chez certaines personnes et selon le degré de déviation, des symptômes directement liés à la déviation de la cloison nasale peuvent se développer. Une déviation de la cloison nasale peut ainsi empêcher la bonne circulation de l’air et entraîner un ronflement ou des gênes respiratoires. Les ronflements peuvent impacter le sommeil et être à l’origine d’une fatigue chronique. Une déviation de la cloison nasale peut entraîner l’obstruction d’une narine. Dans certains cas, une déviation de la cloison nasale peut augmenter le risque de souffrir d’infection des oreilles ou des sinus. Certaines migraines peuvent également être en lien avec une cloison nasale déviée. Dans certains cas, la déviation de la cloison nasale peut être disgracieuse et être source de souffrances psychologiques.

 

La déviation de la cloison nasale peut être congénitale ou elle peut être acquise. La déviation de la cloison nasale peut ainsi se former après un choc ou un traumatisme.

Comment se déroule une opération du septum nasal ?

Tout d’abord, comme pour toute intervention chirurgicale, une consultation préopératoire sera indispensable. En cas de troubles respiratoires importants, le médecin pourra prescrire une endoscopie ou un scanner pour explorer un peu plus la cavité nasale. Le médecin expliquera les risques de l'intervention, mais également les résultats attendus et les complications éventuelles, afin que le patient puisse donner son consentement éclairé.

 

Avant l’intervention, il est très important d’arrêter le tabac, car celui-ci ne favorise pas une bonne cicatrisation notamment. L’intervention se réalise sous anesthésie générale. Elle dure entre 30 minutes à 1 heure. La plupart des interventions peuvent se dérouler en ambulatoire, mais parfois une petite hospitalisation peut être nécessaire (de 24 à 72 heures). Le chirurgien va procéder dans un premier temps à une petite incision à l’intérieur du nez (on parle alors d’incision endonasale) soit, pour les cas plus complexes, au niveau de la base du nez. Les attaches de la cloison nasale (notamment les attaches muqueuses et cutanées) vont ainsi être libérées, et le chirurgien va procéder au remodelage de la cloison. La muqueuse nasale va ensuite être refermée et suturée. Des petites attelles en silicone vont être généralement placées (elles sont creuses afin de laisser passer le flux d'air). Des mèches vont également être mises en place pour drainer le sang.

Quels sont les les risques, les douleurs et les complications possibles d’une septoplastie ?

La septoplastie est une intervention qui ne peut pas se réaliser en présence d’une infection ORL. La septoplastie est également contre-indiquée en cas de troubles graves de la coagulation. La septoplastie doit être pratiquée quand la croissance de la face est terminée. Ainsi cette intervention chirurgicale ne peut pas être réalisée avant 17 ans.

 

La septoplastie peut entraîner des effets secondaires liés à l’intervention chirurgicale. Bien que cela soit très rare, une petite infection peut se développer. En présence de fièvre, il est ainsi très important de contacter rapidement son médecin. De petites ecchymoses peuvent apparaître après l’intervention, et un larmoiement peut apparaître suite à l’irritation des voies lacrymales. Les paupières et les lèvres peuvent également être légèrement œdématiées après l'intervention. Certains patients peuvent sentir une petite sensibilité dentaire, mais celle-ci s’estompe très vite. Les douleurs postopératoires sont le plus souvent assez faibles, et la prise d’un antalgique suffit à les traiter.

Quels sont les résultats d’une septoplastie et le suivi postopératoire ?

Après une septoplastie, les ecchymoses persistent quelques jours et le gonflement du nez peut prendre deux semaines à s’estomper. Les premiers jours après l'intervention, de petits saignements peuvent encore avoir lieu, et les attelles peuvent produire une légère gêne. Les mèches sont généralement enlevées le jour de l'intervention, les attelles sont retirées au bout de 10 jours. Les premiers résultats apparaissent au bout d’une dizaine de jours, et les résultats sont quasiment définitifs sous 3 mois. L’arrêt du tabac et de l’alcool est important pendant la période postopératoire, car cela permet une meilleure cicatrisation. Pendant la semaine qui suit l’intervention, il faut s’efforcer d’éternuer la bouche ouverte, éviter la baignade en piscine et toute exposition au soleil. Les sports à risque de chocs pour le nez doivent également être évités.

 

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste ORL au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens ORL au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que la septoplastie (chirurgie de la paroi nasale) fait mal ?

La douleur après une septoplastie varie d'un individu à l'autre, mais généralement, elle est gérable et peut être soulagée par des antalgiques. 

Quand peut-on respirer après une septoplastie ?

La capacité à respirer après une septoplastie varie, mais la plupart des patients constatent une amélioration significative de la respiration dans les jours qui suivent la chirurgie.

Quel est le prix d'une septoplastie ?

Le coût d'une septoplastie peut varier considérablement en fonction de la région, de la clinique, et des honoraires du chirurgien. 

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements