Arthrite

L’arthrite est une inflammation des articulations, qui peut être très douloureuse. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour soulager la douleur et permettre aux personnes atteintes d’arthrite de mener une vie normale. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’arthrite, ses causes, ses symptômes et ses traitements.

Trouver un spécialiste en Orthopédie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

L’arthrite désigne l’inflammation des articulations. De nombreuses pathologies (maladie auto-immune, infections virales ou bactériennes) peuvent mener à l’arthrite. Généralement, l’arthrite provoque des douleurs, des raideurs ou une grande fatigue, mais les symptômes sont très variables d’un individu à l’autre.

Définition : qu’est-ce que l’arthrite ?

Le terme arthrite provient du préfixe "arthr-" qui signifie articulation, et du suffixe "-ite" qui signifie inflammation. À l’intérieur des articulations se trouve une membrane qui tapisse et protège les structures cartilagineuses et osseuses. Elle produit un liquide particulier appelé synovie, permettant le glissement des éléments entre eux. Dans l’arthrite, l’inflammation engendre une augmentation de la sécrétion de la synovie, un gonflement de l’articulation et un épaississement du tissu articulaire. L’arthrite désigne donc une inflammation d’une ou plusieurs articulations, provoquant différents symptômes, comme des œdèmes, des blocages articulaires ou encore des douleurs. Quasiment toutes les articulations peuvent être touchées. Les personnes de plus de 50 ans sont généralement le plus touchées, mais l’arthrite peut se déclencher à n’importe quel âge.

Quels sont les types d’arthrite ?

Classiquement, on distingue deux types d’arthrite : d’une part les arthrites inflammatoires qui sont provoquées directement par une inflammation des articulations, et d’autre part l’arthrose qui est une pathologie dans laquelle le cartilage est abimé et finit par devenir inflammatoire.

L’arthrose

L’arthrose est une affection dans laquelle les tissus cartilagineux des articulations sont endommagés et ne sont pas réparés. Le cartilage étant détruit, celui-ci ne peut plus jouer son rôle de protection, et une inflammation douloureuse et parfois handicapante se met en place.

La polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique pouvant toucher différentes articulations. Il s’agit d’une maladie auto-immune (maladie où le système immunitaire se dérègle et réagit contre le corps lui-même) qui peut provoquer des symptômes variables et toucher les articulations, mais aussi d’autres organes.

L’arthrite inflammatoire

L’arthrite inflammatoire est un terme général qui désigne un type d’arthrite liée à une inflammation qui altère progressivement les articulations. Le lupus, la goutte ou encore l’arthrite psoriasique font partie des arthrites inflammatoires.

Arthrite réactive

L’arthrite réactive, appelée encore arthrite réactionnelle, est une arthrite qui s’installe suite à une infection. Généralement, l’arthrite réactive se déclare après une infection de type infection sexuellement transmissible (IST), comme une chlamydiose, ou après une infection intestinale bactérienne (shigellose).

Arthrite juvénile

L’arthrite juvénile est un type d’arthrite particulier touchant les enfants. Cette maladie chronique s’installe très tôt (avant 16 ans) et pour l’instant n’a pas de cause connue (elle est d’ailleurs appelée arthrite juvénile idiopathique pour cette raison). Il existe plusieurs formes de la maladie, suivant que l’arthrite touche une ou plusieurs articulations et qu’elle est accompagnée de poussées de psoriasis ou d’éruptions cutanées. Elle peut ainsi engendrer différents types de symptômes (douleurs, raideurs, atteintes ophtalmiques…).

Arthrite psoriasique

Il arrive qu’une partie (10 à 30 %) des personnes touchées par le psoriasis (maladie auto-immune touchant la peau) soient atteintes également d’arthrite, que l’on qualifie alors d’arthrite psoriasique. Les symptômes sont variables d’une personne à l’autre.

Goutte et pseudo-goutte

L’arthrite causée par la goutte est due à la formation et l’accumulation de cristaux d’acide urique au niveau des articulations. Les articulations siégeant au niveau du membre inférieur sont plus particulièrement touchées (gros orteil, pied, orteil).

Lupus

Le lupus est une maladie auto-immune chronique qui peut affecter tous les organes de façon plus ou moins importante. Dans le lupus, on retrouve une inflammation chronique des tissus conjonctifs, et les articulations et la peau sont le plus souvent touchées. Le lupus touche préférentiellement les femmes.

Sclérodermie

La sclérodermie est une maladie auto-immune dans laquelle on retrouve des anomalies de vascularisation au niveau de la peau, de certains viscères et des articulations. La sclérodermie est ainsi responsable de dysphagies, d’un syndrome de Raynaud et de polyarthralgies.

Spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante est une maladie inflammatoire chronique touchant principalement les articulations du rachis et le bassin. Son évolution est généralement lente et se fait par poussées.

Syndrome de Gougerot-Sjögren

Le syndrome de Gougerot-Sjögren désigne un ensemble de symptômes liés à une affection auto-immune. On retrouve une atteinte lacrymale, une inflammation des glandes salivaires, mais aussi une atteinte des articulations.

Polymyosite

Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique touchant principalement les muscles, mais aussi les articulations. La maladie est caractérisée par une faiblesse musculaire associée ou non à des atteintes articulaires ou d’autres organes.

Quelles sont les causes de l’arthrite ?

Les causes de l’arthrite sont nombreuses. L’inflammation des articulations peut faire suite à une infection ou une blessure. Elle peut être déclenchée par une maladie auto-immune ou tout simplement, dans le cas de l’arthrose, se manifester quand le cartilage est abimé.

Quels sont les symptômes de l’arthrite ?

Les symptômes de l’arthrite varient d’une personne à l’autre, les symptômes peuvent également évoluer lentement, plus rapidement ou par poussée. On retrouve généralement des douleurs (qui sont souvent augmentées en cas de sédentarité), des raideurs (qui se manifestent notamment en fin de nuit ou au réveil) au niveau des articulations touchées, ou encore une fatigue. Quand l’arthrite est liée à une affection auto-immune par exemple, d’autres organes peuvent être touchés.

Comment diagnostiquer l’arthrite ?

L’arthrite peut être diagnostiquée par l’examen clinique, auquel très souvent le médecin ajoute les données d’une analyse sanguine (à la recherche d’auto-anticorps par exemple dans le cas des maladies auto-immunes). L’échographie reste l’examen de référence pour étudier l’état des articulations et vérifier que le traitement donné fonctionne. Les autres examens d’imagerie, comme l’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) ou le scanner, permettent d’étudier plus précisément les causes de l’arthrite ou de l’arthrose.

Quels sont les traitements pour l’arthrite ?

La prise en charge de l’arthrite est bien souvent pluridisciplinaire (médecin, chirurgien, rhumatologue, kinésithérapeute, ergothérapeute…). Une application de froid peut permettre de diminuer les gonflements et l’inflammation. Afin de soulager les douleurs, des traitements médicamenteux (antalgiques ou anti-inflammatoires) sont généralement prescrits. La maladie responsable de l’arthrite doit également être prise en charge (prescription de médicaments comme des immunosuppresseurs…). Parfois, des infiltrations peuvent être programmées. Les interventions chirurgicales sont généralement pratiquées en cas de douleurs ne cédant pas aux traitements classiques ou en cas de déformations. La pratique d’une activité physique régulière permet également très souvent d’améliorer les symptômes.

Comment prévenir l’arthrite ?

Afin de diminuer le risque de souffrir d’arthrite, il convient de pratiquer régulièrement une activité physique adaptée et de surveiller son poids. Le régime alimentaire est aussi important, il faut ainsi privilégier les fruits et légumes, limiter la consommation d’alcool et s’hydrater régulièrement.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en rhumatologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les médecins rhumatologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Combien de temps dure une crise d'arthrite ?

Les symptômes d'une crise d'arthrite peuvent durer de quelques jours à plusieurs mois. La fréquence et la durée des crises varient d'une personne à l'autre.

Quels sont les symptômes de l'arthrite ?

L'arthrite est une maladie qui se caractérise par une inflammation des articulations. Elle peut être provoquée par une blessure ou une maladie. Les symptômes de l'arthrite comprennent la douleur, la raideur et l'enflure des articulations.

Quelle est la différence entre de l'arthrose et de l'arthrite ?

L’arthrite est une inflammation d’une ou plusieurs articulations. Elle peut être due à une infection, une maladie auto-immune ou un traumatisme. L’arthrose est une usure du cartilage des articulations. Elle est le plus souvent due à l’âge ou à une surcharge pondérale.

Comment guérir de l'arthrite ?

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations qui peut être très douloureuse. Heureusement, il existe plusieurs façons de se soigner et de soulager la douleur. Parmi les traitements on a :l'application de froids sur la zone concernée, des traitements médicamenteux, des infiltrations, ou encore de la chirurgie.

Traitements associés à l'Orthopédie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

4 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

140

établissements