Cancer de l'oesophage

Le cancer de l’œsophage est un cancer qui apparaît lorsque des cellules de la muqueuse de l’œsophage commencent à avoir un comportement anormal. Ses causes sont multifactorielles : tabac, alcool, obésité, etc. Son diagnostic se fait via une fibroscopie, une gastroscopie, un scanner de l’abdomen, une écho-endoscopie ou encore un transit œsophagien. Son traitement peut inclure de la chirurgie, de la radiothérapie et de la chimiothérapie. 

Trouver un spécialiste en Oncologie et/ou cancérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Le cancer de l’œsophage est l’un des cancers les plus répandus, notamment chez les hommes âgés de plus de 50 ans. Il est bien souvent lié à une mauvaise hygiène de vie qui augmente les facteurs de risque. Le pronostic du cancer de l’œsophage est généralement assez mauvais, mais plusieurs traitements existent pour lutter contre cette maladie.

Qu’est-ce que le cancer de l’œsophage ?

L’œsophage fait partie du système digestif. Il s’agit du tube musculaire qui permet à la nourriture de descendre jusqu’à l’estomac. L’œsophage est fait de plusieurs couches, dont une muqueuse qui est la paroi interne de l’organe et qui est en contact avec les aliments. Le cancer de l’œsophage apparaît lorsque des cellules faisant partie de cette muqueuse commencent à avoir un comportement anormal et à nuire au reste de l’organisme.

Il existe deux grands types de cancers de l’œsophage :

  • Le carcinome épidermoïde : il s’agit du cancer de l’œsophage le plus fréquent, qui se développe dans la partie supérieure de l’organe et qui est souvent lié à la consommation de tabac et d’alcool.
  • L’adénocarcinome : ce cancer est situé dans la partie inférieure de l’œsophage et est beaucoup moins répandu.

cancer de l'oesophage

 

Quels sont les causes et facteurs de risque d’un cancer de l’œsophage ?

Le cancer de l’œsophage touche plus particulièrement les hommes de plus de 50 ans, le plus souvent sujets aux facteurs de risques suivants : 

  • la consommation de tabac ;
  • la consommation excessive d’alcool ;
  • l’obésité, avec un IMC supérieur à 30 ;
  • la consommation excessive de viande rouge ;
  • l’ingestion de substances toxiques environnementales ;
  • l’exposition à des radiations ionisantes ;
  • les antécédents familiaux
  • le papillomavirus humain.

Souffrir d’une affection œsophagienne, comme le syndrome de Plummer-Vinson ou une achalasie, peut aussi favoriser un carcinome épidermoïde.

On retrouve également parmi les causes des adénocarcinomes, une maladie appelée l’œsophage de Barrett qui est liée à un reflux gastro-œsophagien de longue durée.

Quels sont les symptômes d’un cancer de l’œsophage ?

À part en cas de cancer de l’œsophage foudroyant, détecter ce type de cancer peut être difficile à un stade précoce de la maladie. Les symptômes sont en effet plutôt légers lors des débuts de la tumeur dans l’œsophage, et peuvent correspondre à d’autres pathologies. Le premier signe clinique du cancer de l’œsophage est souvent la dysphagie intermittente, c’est-à-dire que le patient a l’impression de ne pas pouvoir avaler de l’eau ou de la nourriture de temps en temps et ressent des douleurs à la déglutition. 

D’autres symptômes surviennent par la suite, notamment :

  • une perte d’appétit ;
  • une perte de poids ;
  • une grande fatigue ;
  • des régurgitations ;
  • une haleine fétide.

Comment diagnostiquer un cancer de l’œsophage ?

Si le médecin traitant ou spécialiste suspecte un cancer de l’œsophage, il peut prescrire plusieurs examens pour confirmer son diagnostic :

  • Une prise de sang
  • Une fibroscopie ou gastroscopie : cet examen consiste à introduire un appareil équipé d’une caméra dans l’œsophage, pour détecter la tumeur et faire des prélèvements pour réaliser une biopsie, c’est-à-dire une analyse des cellules.
  • Un scanner de l’abdomen : cela permet de voir si le cancer de l’œsophage a des métastases qui se sont étendues aux organes avoisinants.
  • Une écho-endoscopie : un tube est introduit dans l’œsophage tandis qu’une échographie est faite pour avoir plus d’informations sur la tumeur.
  • Un transit œsophagien : cet examen consiste à réaliser une radiographie de la zone, pendant qu’un produit radio-opaque descend dans l’œsophage afin de bien voir la forme de la tumeur.

cancer de l'oesophage diagnostic

 

Quels traitements pour le cancer de l’œsophage ?

Le traitement ne sera pas le même s’il s’agit d’un cancer de l’œsophage jeune ou d’un cancer de l’œsophage au stade 4, car l’avancée de la maladie comme l’état général du patient sont importants pour choisir les soins les plus adaptés. 

Voici les différents traitements de référence du cancer de l’œsophage :

  • Une intervention chirurgicale : une opération peut permettre d’enlever la tumeur de l’œsophage. Il s’agit d’une solution adaptée à un cancer qui n’est pas à un stade trop élevé, ou qui est très localisé.
  • La radiothérapie : elle permet de détruire les cellules cancéreuses grâce à des rayons, aussi appelés radiations (ex : ablation par radiofréquence)
  • La chimiothérapie : il s’agit d’injecter au patient des produits antitumoraux pour combattre les cellules cancéreuses. Elle peut être associée à une chirurgie.

Quel suivi après un traitement du cancer de l’œsophage ?

Les traitements permettant de soigner le cancer de l’œsophage ont généralement des conséquences, tout comme le cancer en lui-même. Un suivi important est donc nécessaire. Le protocole consiste à adopter un régime alimentaire adapté, éviter de consommer du tabac et de l’alcool, surveiller son poids ou encore pratiquer des activités physiques adaptées.

Quelle chance de survie avec un cancer de l'œsophage ?

L’espérance de vie avec un cancer de l’œsophage varie selon le stade de la maladie et l’état de santé du patient. Actuellement, le pronostic du cancer de l’œsophage moyen est assez bas, avec un taux de survie à 5 ans inférieur à 20 %.

Cet article médical a été relu et validé par un  médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que le cancer de l'œsophage se soigne ?

Le cancer de l’œsophage peut se soigner par chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie. Cela dépend du stade de la maladie.

A quel âge a-t-on un cancer de l'œsophage ?

Le cancer de l'œsophage est le neuvième type de cancer le plus fréquent dans le monde et touche principalement les hommes âgés de plus de 50 ans.

Quels sont les signes de la tumeur de l'œsophage ?

Les symptômes d’un cancer de l’œsophage sont la dysphagie intermittente, une perte d’appétit, une perte de poids, de la fatigue, des régurgitations, une mauvaise haleine et éventuellement, une modification de la voix.  

Comment éviter le cancer de l'œsophage ?

Afin de prévenir le cancer de l’œsophage, vous pouvez diminuer vos risques en adoptant un mode de vie sain et en prenant des mesures pour réduire votre exposition aux facteurs de risque.

Quelles sont les douleurs associées au cancer de l'œsophage ?

Les douleurs peuvent être ressenties dans la poitrine, derrière le sternum, dans le bras gauche ou le cou. La douleur peut être constante ou intermittente.

Traitement associé à l'Oncologie/Cancérologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements