La chimiothérapie : définition

La chimiothérapie est un traitement anticancer administré par voie veineuse, orale ou directement sur le tissu touché.  Elle peut être utilisée avant un traitement ou en même temps, et aussi en complément de radiothérapie. Ce traitement comporte de nombreux effets secondaires et nécessite un suivi régulier.

Trouver un spécialiste en Oncologie et/ou Cancérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La chimiothérapie est un traitement anticancéreux, au même titre que la radiothérapie ou la chirurgie. La chimiothérapie utilise des substances toxiques pour les cellules cancéreuses, ce qui va permettre de détruire ces cellules ou d’inhiber leur croissance.

Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un traitement à base de produits chimiques. Ce terme est surtout employé pour faire référence aux traitements de tumeurs cancéreuses. La chimiothérapie permet de détruire ou d’empêcher le développement de cellules tumorales qui ont la particularité de se développer de façon anarchique, grâce à des substances chimiques. Ces substances peuvent également impacter des cellules saines, ce qui peut conduire à des effets secondaires.
En effet, la chimiothérapie affecte les cellules sur l'ensemble du corps et particulièrement les cellules se renouvelant rapidement : les cellules intestinales, de la moelle osseuse ou encore les cellules du cuir chevelu.

Elle peut être utilisée avant un autre traitement pour potentialiser son effet, ou après une intervention chirurgicale pour compléter ce traitement ; on peut aussi y avoir recours afin de diminuer les symptômes de la maladie.

patient en chimiotherapie

 

Quel est le mode de fonctionnement de la chimiothérapie ?

La chimiothérapie peut être administrée via une perfusion ou être directement administrée au contact du tissu touché. La chimiothérapie a pour but de détruire ou d’empêcher la prolifération des cellules cancéreuses. Pour ce faire, il existe plusieurs types de substances chimiques.

Les médicaments de chimiothérapie peuvent :

  • altérer l’ADN des cellules cancéreuses ;
  • cibler les métabolites essentiels ;
  • cibler les enzymes et molécules permettant à ces cellules de bien fonctionner ;
  • empêcher ces cellules de se diviser (on parle de poisons du fuseau mitotique).

Quand faire une chimiothérapie ?

Il existe différents types de chimiothérapies anticancéreuses :

  • Si elle est effectuée avant un autre traitement, comme une intervention chirurgicale, pour diminuer la taille de la tumeur, on parle de chimiothérapie néoadjuvante ou préventive.
  • Si elle est effectuée simultanément avec d'autres traitements contre le cancer : on parle alors de chimiothérapie adjuvante. Elle peut être utilisée conjointement à la radiothérapie pour que les effets de ces deux traitements soient décuplés, on parle de chimioradiothérapie.
  • La chimiothérapie palliative permet, quant à elle, de diminuer les symptômes d’un cancer non curable.

Comment se préparer à une chimiothérapie ?

Avant d’entamer une chimiothérapie, l’équipe médicale expliquera le type de traitement retenu, sa durée, le moyen d’administration, le lieu d’administration et les effets secondaires. Il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions aux praticiens de santé.

La chimiothérapie est un traitement qui peut déclencher des effets secondaires plus ou moins importants. De grands progrès ont été réalisés sur ces effets secondaires depuis plusieurs années. Il est important de parler de ses appréhensions au personnel médical, des solutions existent pour lutter efficacement contre les effets secondaires. Un bon moral est également important, l’aide psychologique n’est donc pas à négliger.

Comment est administrée une chimiothérapie ?

La chimiothérapie peut être administrée par voie veineuse, le plus souvent une chambre implantable est posée chirurgicalement pour empêcher les produits de chimiothérapie d'abîmer les veines. Un boîtier est placé au niveau du thorax le temps du traitement de chimiothérapie et est ensuite retiré quand le traitement est terminé. Ce dispositif permet d’injecter directement dans la veine cave (près du cœur) le produit de chimiothérapie, on parle alors de voie centrale. La chimiothérapie par voie intraveineuse peut également se faire au niveau des veines de l’avant-bras (on parle alors de voie périphérique). La chimiothérapie peut également être administrée directement au niveau du tissu concerné.

Parfois, elle peut aussi être administrée par voie orale, sous forme de gélules. Ce type de chimiothérapie possède la même efficacité que la chimiothérapie par voie veineuse. La chimiothérapie orale, quand elle est possible, présente l’avantage d’être plus confortable, d’éviter de se rendre à l’hôpital, et permet de dégager du temps pour le patient.

Quelle est la durée d’une chimiothérapie ?

La durée de la chimiothérapie dépend du type de traitement, de l'état de santé général du patient et du type de cancer traités. Elle s’effectue généralement par cures espacées de quelques semaines, mais peut être prise tous les jours ou toutes les semaines. Les perfusions peuvent durer quelques minutes ou plusieurs jours.

chimiotherapie durée

 

Quels sont les effets secondaires d’une chimiothérapie ?

La chimiothérapie peut engendrer de nombreux effets secondaires, ceux-ci sont variables d’une personne à l’autre et dépendent également de la durée et du type de traitement.

Parmi les principaux effets secondaires, on peut citer :

  • des troubles gastro-intestinaux : diarrhées, maux de ventre, vomissements ;
  • des problèmes capillaires : alopécie (chute de cheveux) ;
  • des troubles sanguins : thrombopénie, leucopénie, anémie (dus à la baisse des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes) ;
  • des troubles cutanés : dessèchement de la peau, rougeurs, irritations.

Une hypofertilité peut également être engendrée par les traitements de chimiothérapie. Il est à noter que l’importance de ces symptômes ne préjuge en rien de l’efficacité du traitement.

Où faut-il se rendre pour faire une chimiothérapie ?

La chimiothérapie peut être administrée en structure de soins, comme le centre Centre de cancérologie Les Dentellières à Valenciennes, ou à domicile. Généralement, il s’agit de cures de chimiothérapies, espacées de quelques semaines entre elles. La chimiothérapie peut ainsi se dérouler en ambulatoire, en hôpital de jour.

Parfois une hospitalisation peut être nécessaire si la perfusion de chimiothérapie doit durer plusieurs jours. La chimiothérapie peut également se dérouler à domicile (via un service d’Hospitalisation À Domicile appelé HAD).

Quel est le suivi d’une chimiothérapie ?

Tout au long du traitement, l’équipe médicale procède à des contrôles et des analyses permettant d’évaluer le bon impact du traitement. Une fois la cure de chimiothérapie finie, un bilan est réalisé pour vérifier l’efficacité du traitement. Des contrôles sont réalisés régulièrement ainsi que des examens permettant de prendre en charge les effets secondaires du traitement et permettant également une surveillance de l’efficacité du traitement.

Quels sont les traitements pouvant être utilisés en même temps qu’une chimiothérapie ?

Outre la chirurgie, différents traitements peuvent compléter une chimiothérapie.

L’immunothérapie représente ainsi une véritable révolution dans les traitements contre le cancer. Le système immunitaire est le système du corps humain permettant de protéger l’organisme contre des micro-organismes pathogènes, mais il permet également d’éliminer des cellules potentiellement dangereuses comme les cellules mal formées, inaptes ou cancéreuses. Parfois, il arrive que les cellules tumorales échappent à la vigilance du système immunitaire. L’immunothérapie permet de booster le système immunitaire pour qu’il détruise les cellules cancéreuses. Différentes options stratégiques peuvent être utilisées comme l’emploi de molécules (cytokines, interféron) augmentant l’efficacité du système immunitaire, l’utilisation de vaccins thérapeutiques permettant de décupler la réponse immunitaire ou encore la thérapie cellulaire.

La thérapie cellulaire se décompose en 3 étapes :

  • Un prélèvement de certaines cellules immunitaires ;
  • Leur traitement in vitro pour les rendre plus  efficaces et cibler certaines tumeurs en particulier ;
  • L’hormonothérapie peut également être proposée en complément de la chimiothérapie. Elle est utilisée pour les cancers hormonodépendants comme ceux du sein et de la prostate (c’est-à-dire qu'ils ont besoin d’hormones pour leur croissance). Les traitements d’hormonothérapie (chirurgie, radiothérapie ovarienne pour irradier les structures fabriquant des hormones, médicaments anti-androgènes ou anti aromatase) permettent ainsi de bloquer la synthèse d’hormones (œstrogènes pour les femmes, testostérone chez les hommes) ce qui va empêcher la croissance et le développement des tumeurs.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en oncologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les praticiens oncologues médicaux au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Est-ce que le cancer peut guérir avec la chimiothérapie ?

La chimiothérapie peut guérir définitivement certains cancers. Elle a pour but de détruire ou d’empêcher la prolifération des cellules cancéreuses.

Comment se sent-on après la séance de chimiothérapie ?

La chimiothérapie est une thérapie visant à détruire les cellules cancéreuses. Elle est souvent associée à des effets secondaires tels que la fatigue, la nausée, la perte de cheveux, des maux de tête, des saignements, etc. Toutefois, les effets secondaires de la chimiothérapie varient d’une personne à une autre. Ils peuvent apparaître directement après le début du traitement ou quelques jours plus tard.

Comment savoir si la chimiothérapie fait effet ?

La chimiothérapie fait effet lorsque les cellules cancéreuses sont détruites et que la taille de la tumeur diminue. Les médecins peuvent suivre l’évolution de la maladie en effectuant des examens médicaux réguliers, comme des radiographies, des IRM ou des scanners.

Pourquoi arrête t-on la chimiothérapie au bout de trois protocoles ?

On arrête la chimiothérapie au bout de trois protocoles car elle est extrêmement toxique pour l’organisme. En effet, elle agit sur toutes les cellules de l’organisme, y compris les cellules saines.

Quelle est la durée d'une séance de chimiothérapie ?

La durée d’une séance de chimiothérapie dépend du type de tumeur et du type de traitement. En général, elle est espacée de quelques semaines, permettant au patient de bénéficier de périodes de repos.

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements