Aérophagie

L’aérophagie est un trouble digestif caractérisé par une accumulation anormale d’air dans l’estomac. Cela peut provoquer des ballonnements, des douleurs abdominales et des flatulences. L’aérophagie peut être provoquée par de mauvaises habitudes alimentaires, le stress, certains médicaments ou des troubles gastro-intestinaux.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

Plus gênante que dangereuse pour la santé, l’aérophagie est un phénomène qui inquiète souvent les personnes qui en souffrent. Qu’est-ce que l’aérophagie ? Quels sont les symptômes et les causes de l’aérophagie ? Que faire en cas d’aérophagie ? Tour complet.

Définition : qu’est-ce que l’aérophagie ?

L’aérophagie désigne, littéralement, le fait "d’avaler ou de manger de l’air". En moyenne, un être humain absorbe environ quotidiennement entre deux et quatre litres d’air sans que cette situation puisse être considérée comme anormale. C’est lorsque cette quantité d’air avalé devient plus importante que le phénomène d’aérophagie se produit.

L’absorption excessive d’air provoque en effet une accumulation de gaz responsable d’une dilatation de l’estomac.

À noter ✍️ : Les termes de "météorisme" et de "ballonnement intestinal" sont régulièrement employés pour évoquer cette accumulation excessive d’air dans l’intestin et ce phénomène d’aérophagie.

Quel que soit le terme employé pour sa définition, l’aérophagie demeure un trouble fonctionnel digestif bénin, sans complication majeure, sauf situation exceptionnelle. Seuls l’inconfort et la gêne provoquée par cette situation nécessitent en pratique de mettre en place les mesures adaptées pour s’en débarrasser (voir ci-dessous).

Quelles sont les causes de l’aérophagie ?

On recense plusieurs causes possibles à l’aérophagie, parmi lesquelles :

  • 👉 l’alimentation : une alimentation de mauvaise qualité (consommation de boissons gazeuses, consommation d’alcool et de café, tendance au grignotage entre les repas, ingestion rapide des aliments, etc.) favorise l’aérophagie ;
  • 👉 la mastication excessive de chewing-gums ;
  • 👉 le stress : de nombreuses études tendent à mettre en avant le lien entre nervosité, ou stress, et apparition de l’aérophagie. Le stress est notamment perçu comme un élément favorisant une alimentation de mauvaise qualité. 

Dans de rares cas, l’aérophagie peut également être associée à des épisodes de constipation. Ou encore à une grossesse, même si la légende qui veut qu’une femme enceinte soit toujours sujette à l’aérophagie est fausse, il s’agit d’un phénomène en réalité assez rare.

Quels sont les symptômes de l’aérophagie : ballonnements, gaz intestinaux et flatulences ?

Le ventre gonflé est le principal symptôme de l’aérophagie.

Les personnes qui souffrent d’aérophagie constatent en effet très souvent ce ventre gonflé, qui s’accompagne, tout aussi souvent, de ballonnements, voire de gargouillis dans le ventre.

L’aérophagie peut également entraîner des flatulences et/ou des éructations en quantité importante. Des douleurs digestives peuvent également être considérées comme un symptôme de l’aérophagie.

A noter ✍️ : La notion de douleur en lien avec l’aérophagie varie selon les individus. Certaines personnes peuvent en effet ne ressentir qu’une simple gêne, quand d’autres ressentent des crises de douleur d’aérophagie aiguës.

Que faire en cas d’air dans l'estomac ?

La prévention de l’aérophagie passe principalement par un régime alimentaire adapté avec :

  • 👍 la réduction des boissons gazeuses et boissons type café et alcool ;
  • 👍 la réduction de la consommation de légumineuses ;
  • 👍 l’arrêt du grignotage entre les repas ;
  • 👍 la mise en place d’habitudes alimentaires saines, comme le fait de bien mâcher les aliments et de manger lentement. 

La pratique d’une activité sportive est également vivement recommandée pour prévenir l’aérophagie. Le sport participe en effet à une meilleure digestion. Pour les personnes souffrant d’un état de grande nervosité ou de stress, des exercices pour contrôler son niveau de stress et se détendre peuvent être mis en œuvre. Des disciplines comme le yoga, la méditation, la sophrologie ou encore la relaxation témoignent depuis des siècles de leurs effets bénéfiques sur la santé (sauf avis médical contraire), et trouvent facilement leur place dans le traitement de l’aérophagie nerveuse.

Comment soigner une crise d’aérophagie : quels traitements ?

L’aérophagie est un phénomène qui ne nécessite pas, dans la plupart des cas, une prise en charge médicamenteuse. La médecine "douce" remplace en effet très souvent les médicaments traditionnels pour soulager et soigner l’aérophagie.

Parmi les traitements mis en avant pour soigner l’aérophagie, on peut relever :

  • ✔️ les pansements digestifs ;
  • ✔️ le recours aux compléments alimentaires comme le charbon actif ou tout autre élément contenant des principes actifs capables d’absorber les gaz, de stimuler la digestion et/ou de booster la flore intestinale ;
  • ✔️ le recours aux plantes comme l’anis, l’aneth, le fenouil ou encore la menthe (idem) ;
  • ✔️ l’aromathérapie avec l’huile essentielle d’estragon. 

L’ensemble de ces traitements s’inscrit, rappelons-le, dans une démarche de médecine douce. Aucun ne fait l’objet d’aucune démonstration scientifique digne de ce nom au sujet de son efficacité. Le respect de l’hygiène de vie et du régime alimentaire (couplé ou non à ces traitements dits "naturels") permet très souvent de faire disparaître l’aérophagie.

En cas d’aérophagie importante, chronique et/ou associée à d’autres symptômes comme des vomissements, des difficultés à aller à la selle, une diarrhée ou encore des épisodes de fièvre, il est nécessaire de consulter un professionnel de santé dans les plus brefs délais. Ce dernier procédera alors à un examen clinique approfondi pour exclure des affections plus graves comme une occlusion intestinale ou une infection digestive.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en gastroentérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes gastroentérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Vos questions fréquemment posées :

Comment vider son ventre des gaz rapidement ?

Il existe plusieurs façons de vider son ventre des gaz rapidement. Notamment le fait de pratiquer du yoga, la méditation, la sophrologie ou encore la relaxation.

Comment se débarrasser de l'aérophagie ?

Il est possible de soigner une crise d'aérophagie avec des pansements digestifs, des compléments alimentaires comme le charbon actif ou encore avec des traitements naturels à base de plantes et d'huiles essentielles.

Qu'est-ce qui provoque de l'aérophagie ?

Les causes de l’aérophagie sont multiples, mais le plus souvent, elle est provoquée par une mauvaise alimentation, le stress ou une mauvaise mastication.

Quels médicaments pour soigner l'aérophagie ?

Il existe plusieurs médicaments qui peuvent soulager les symptômes de l'aérophagie comme les pansements digestifs, l'utilisation de charbon actif, ou d'antispasmodiques.

Traitements associés à la Gastro-entérologie

Examens associés à la Gastro-entérologie

Image

1er

opérateur de santé privé en France

Image

28 000

collaborateurs

Image

45 000

naissances par an

Image

2 200 000

de patients chaque année

Image

7 500

médecins

Image

137

établissements