Gastrostomie

La gastrostomie est une méthode qui consiste en la création d'une ouverture dans l'estomac afin d'hydrater, d'alimenter et de donner des médicaments aux patients.

Trouver un spécialiste en Gastro-entérologie à proximité

Prendre rendez-vous en ligne

Retour

La gastrostomie est une intervention chirurgicale qui consiste à poser une sonde afin d’assurer la nutrition, l’hydratation et la prise de médicaments d’une personne ne pouvant le faire par ses propres moyens. Les adultes comme les nourrissons peuvent bénéficier d’une gastrostomie.

Définition : qu’est-ce qu’une gastrostomie percutanée endoscopique et une gastrostomie par intervention chirurgicale ?

La gastrostomie est une méthode qui assure la nutrition entérale d’un individu, c’est-à-dire que les nutriments, minéraux et autres éléments habituellement pris par voie orale sont apportés directement à l’estomac.

Gastrostomie : vue d'une salle d'opération chirurgicale.

Il existe deux types de gastrostomies :

  • la gastrostomie percutanée endoscopique. La pose de la sonde se fait de l’œsophage à l’estomac, d’où elle ressort par un petit orifice.
  • la gastronomie par intervention chirurgicale. Le chirurgien rapproche l’estomac de l’abdomen et réalise un orifice pour faire communiquer l’estomac avec la surface du ventre.

Pourquoi faire une gastrostomie à un enfant ou à un adulte ?

La gastrostomie chez l’adulte est essentiellement réalisée chez les personnes souffrant de problèmes de :

La gastrostomie peut également être mise en place en prévision d’un traitement ou d’un acte chirurgical qui empêchera le patient de s’alimenter normalement.

Chez les nourrissons, la gastrostomie est employée en cas d’atrésie de l’œsophage de type 1. Une opération permet de rétablir le bon fonctionnement de l’œsophage, mais en attendant qu’elle soit possible, la gastrostomie assure l’alimentation du bébé. En cas d’atrésie d’un autre type, de sténose récidivante aux dilatations ou encore de troubles importants de l’oralité, une gastrostomie peut également être mise en place au cours de la croissance.

La gastrostomie a pour avantages et inconvénients d’être plus confortable qu’une pose par le nez. Cachée sous les vêtements, elle est invisible. Elle demande cependant certains soins jusqu’à cicatrisation.

Quels sont les types de sondes : GPE, bouton de gastrostomie et tube G ?

Il existe plusieurs types de sondes de gastrostomie. La sonde GPE correspond à la gastrostomie percutanée endoscopique. Elle est insérée dans l’estomac à travers la paroi abdominale. Elle se décline en une version jéjunale lorsqu’elle est insérée dans le jéjunum. Il s’agit d’un segment de l’intestin grêle. Ce type de sonde est employé lorsque l’estomac n’est plus suffisamment fonctionnel.

Le bouton de gastrostomie est un type de sonde particulièrement employé lorsque la nutrition doit être effectuée par portions ou lorsque le patient a besoin de mobilité. Elle est maintenue en place par un ballonnet extérieur. Elle prend la forme d’un bouton posé à la surface de la peau.

Le tube G est également utilisé lorsque la GPE de gastrostomie doit être remplacée ou lorsque le patient réalise lui-même sa nutrition. Ce type de sonde recourt également au ballonnet de maintien.

Comment se préparer à une gastrostomie et provoque t-elle des douleurs ?

La gastrostomie se fait sous anesthésie générale dans la plupart des cas. Sur demande, il peut s’agir d’une anesthésie locale. La gastrostomie est donc sans douleur. La première étape de préparation consiste ainsi en un rendez-vous avec l’anesthésiste. Une prise de sang est ensuite effectuée pour vérifier votre coagulation. Si vous prenez des anticoagulants ou des antiagrégants en raison de troubles cardiovasculaires ou gastriques, vous devez les arrêter.

La gastrostomie a lieu à jeun. Vous ne devez donc ni boire, ni manger, ni fumer durant au moins 8 heures avant l’opération. Après une douche et un bain de bouche avec une solution antiseptique, une perfusion est placée dans le bras. Elle permet de vous administrer un calmant si l’anxiété est trop forte ainsi que des antibiotiques à titre préventif. Si nécessaire, la paroi abdominale est rasée.

Prendre rendez-vous en ligne

Comment se déroule une gastrostomie ?

Durant une gastrostomie, le médecin insère un gastroscope par la bouche jusque dans l’estomac afin de repérer le point le plus stratégique où réaliser le percement. Il incise alors la peau et effectue une ponction de l’estomac. La sonde est alors mise en place.

La pose de la sonde n’empêche pas le patient de respirer. En revanche, il ne lui est pas possible de parler. De l’air est également insufflé afin de dilater les parois digestives, ce qui peut provoquer des gaz. La nutrition entérale peut être mise en place quelques heures après l’opération. La durée d’hospitalisation pour une gastrostomie est de 12 à 72 heures. Le but est de vérifier qu’il n’y a pas de complications et que le patient a le temps de se familiariser avec la sonde.

Quelles sont les complications d’une opération de type gastrostomie ?

Le risque de complication après une gastroscopie est limité. Néanmoins, le principal problème qu’il est possible de rencontrer est l’infection de l’orifice de l’abdomen. Une douleur abdominale peut également être ressentie, mais des antalgiques sont prescrits pour la limiter. Plus rares, l’hémorragie ou la péritonite ainsi que des vomissements de sang rouge ou noir sont également possibles. Les troubles cardiovasculaires ou respiratoires sont exceptionnels et essentiellement dus aux antécédents médicaux du patient. Âge, escarres, dénutrition sévère, infection pulmonaire et comorbidités influencent également combien de temps on vit avec une gastrostomie.

Quelles sont les suites d’une gastrostomie au niveau du pansement et du ballonnet ?

Durant une semaine, un ou une infirmière doit changer le pansement tous les jours. Des protections doivent être posées lors des douches. L’ablation des points d’ancrage de la gastrostomie se fait 7 à 10 jours après la pose. L’orifice cicatrise en un mois environ. Il est important de contrôler l’état du ballonnet, qui assure l’étanchéité. Il faut également mobiliser la sonde pour éviter la formation d’adhérences avec la paroi abdominale. La sonde doit être bien rincée après chaque utilisation pour qu’elle ne se bouche pas.

Cet article médical a été relu et validé par un médecin spécialiste en gastroentérologie au sein d’un établissement ELSAN, groupe leader de l’hospitalisation privée en France. Il a un but uniquement informatif et ne se substitue en aucun cas à l’avis de votre médecin, seul habilité à poser un diagnostic.

Pour établir un diagnostic médical précis et correspondant à votre cas personnel ou en savoir davantage et avoir plus d’informations sur votre pathologie, nous vous rappelons qu’il est indispensable de prendre contact et de consulter un médecin.

Vous trouverez ci-dessous, les spécialistes gastroentérologues au sein des hôpitaux privés ELSAN, qui vous reçoivent en RDV près de chez vous, dans l’un de nos établissements.

Prenez tout de suite rendez-vous ! 

Obtenez un rendez-vous en moins de 5 min avec l'un de nos praticiens en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux dans un établissement près de chez vous !

Vos questions fréquemment posées :

Comment se nourrir avec une gastrostomie ?

La technique de nutrition par gastrostomie implique l'insertion d'une sonde directement dans l'estomac. Les liquides nutritifs ou les aliments liquéfiés sont administrés par cette sonde, offrant une alimentation adéquate aux personnes incapables de manger normalement.

Quand mettre une gastrostomie ?

Une gastrostomie est une méthode généralement utilisée lorsque les patients ne sont pas en mesure de s'alimenter et de boire par voie orale. 

Combien de temps vit on avec une gastrostomie ?

La durée de vie d'une personne vivant avec une gastrostomie peut varier considérablement, en fonction du type de gastrostomie et de ses complications. 

Image

1er

acteur de la santé privée en France EN

Image

28 000

collaborateurs

Image

34 000

naissances par an

Image

4,9 millions

patients traités par an

Image

7 500

praticiens

Image

212

établissements et centres